6 façons de savoir si vous avez des plaques dans la gorge

22 janvier 2020
Avez-vous déjà eu un mal de gorge et ne savez-vous pas si c'était de la plaque? Nous vous en dirons plus à ce sujet dans cet article

L’un des symptômes les plus communs d’une infection de la gorge est la présence de plaques. Comment pouvons-nous détecter ce symptôme et que pouvons-nous faire à la maison pour éliminer les plaques ?

Dans certains cas, les plaques dans la gorge sont accompagnées d’une pharyngite aiguë, comme l’affirme cette étude réalisée dans le cadre d’un consensus médical et publié sur Atención Primaria. qui est une inflammation du mucus recouvrant le pharynx. Ces plaques dans la gorge sont purulentes et peuvent également causer d’autres symptômes tels que des maux de gorge, de la fièvre, une difficulté à avaler, entre autres.

Si vous remarquez ces symptômes (ou certains d’entre eux), vous devriez consulter votre médecin pour commencer à suivre un traitement approprié.

Comment savoir si j’ai des plaques dans la gorge ?

Si votre mal de gorge est causé par des plaques purulente dans votre gorge, vous pourriez présenter certains, ou tous les symptômes suivants.

1. Douleur et difficulté à avalerplaques dans la gorge

La douleur peut être intense et entraîne habituellement des troubles. Cela commence par une légère démangeaison qui augmente jusqu’à rendre plus difficile des actions telles que celles de manger, boire ou déglutir.

Dans le cas d’une infection bactérienne, les plaques sont très nombreuses et la douleur pénétrante et gênante. Dans ce cas, il est nécessaire de suivre un traitement antibiotique prescrit par votre médecin.

Lisez aussi : 5 remèdes maison contre le mal de gorge

2. Douleurs dans les oreilles

S’il s’agit d’une infection virale, vous pourriez ressentir des douleurs à la mâchoire ou bien à la tête à cause de l’inflammation du nerf connecteur, tel que l’affirme cette étude réalisée par la Clinique Las Condes (Chili).

Pour les traiter, les antibiotiques ne seront pas efficaces. Par conséquent, avant de prendre des médicaments, il est important de consulter un médecin afin qu’il puisse vous prescrire le médicament le plus approprié.

3. Une mauvaise haleine

Mauvaise haleine

Cela n’arrive pas systématiquement. Mais lorsque l‘infection provient de la bactérie streptocoque, elle peut également causer une mauvaise haleine. Cela se produit suite à la prolifération des bactéries. C’est ce qu’affirme cette recherche réalisée par Centro de Salud Coronel de Palma (Madrid).

4. Vérifiez les ganglions lymphatiques de votre cou

Les ganglions lymphatiques capturent et détruisent les germes qui se trouvent dans la région de la gorge. Quand ils sont enflammés, ils sont douloureux au contact si vous avez la gorge infectée par des streptocoques, comme l’affirme cette étude réalisée par l’Institut national de pédiatrie du Mexique.

Utilisez le bout de vos doigts pour explorer la zone située devant votre oreille et déplacez vos doigts en un mouvement circulaire derrière l’oreille. Vérifiez la région du cou sous le menton afin de détecter des ganglions lymphatiques enflés.

Vérifiez également sous la mâchoire, à mi-chemin entre le menton et l’oreille. Déplacez vos doigts en arrière et vers l’oreille depuis le centre du cou. Toute la région des ganglions lymphatiques peut être enflée du fait de l’infection et de la plaque dans la gorge.

5. Vérifiez votre langueplaques dans la gorge

Les personnes atteints de pharyngite streptocoque ont souvent une couverture granuleuse de petites taches rouges sur la langue près de la gorge. Elles peuvent être de couleur rouge clair ou foncé et peuvent aussi être enflammées. C’est ce qu’affirme la Clinique Mayo ici

6. Vérifiez vos amygdales

Cela provoque généralement une inflammation des amygdales. Ceux-ci auront une couleur rouge plus brillante que d’habitude et seront plus grands. Ils peuvent aussi être recouverts de taches blanches ou jaunes. 

La plaque dans la gorge peut être aussi d’origine virale. Et si c’est à cause de la grippe saisonnière classique, les antibiotiques ne seront pas efficaces. Dans ces cas, la meilleure option est les remèdes naturels ou bien l’homéopathie.

Lisez aussi : Les 5 meilleurs remèdes maison pour désenflammer les amygdales

Quelques recommandations

En plus de suivre les recommandations de son médecin, il est fondamental de maintenir de bonnes habitudes à la maison.

  • Maintenez une bonne hygiène buccale.
  • Faites des bains de bouche et des gargarismes pour soulager les désagréments.
  • Évitez de partager vos affaires de toilette, vos couverts…
  • Aérez votre maison tous les jours pendant au moins dix minutes.
  • Évitez d’utiliser des remèdes maison sans l’autorisation de votre médecin.
  • Font, E. (2001). Faringitis y amigdalitis . Tratamiento etiológico y sintomático. Ambito Farmaceutico.
  • Couloigner, V. (2010). Amigdalitis. EMC – Tratado de Medicina. https://doi.org/10.1016/S1636-5410(10)70503-1
  • Wahba, N. M., Ahmed, A. S., & Ebraheim, Z. Z. (2010). Antimicrobial Effects of Pepper, Parsley, and Dill and Their Roles in the Microbiological Quality Enhancement of Traditional Egyptian Kareish Cheese. Foodborne Pathogens and Disease. https://doi.org/10.1089/fpd.2009.0412
  • Longaray Delamare, A. P., Moschen-Pistorello, I. T., Artico, L., Atti-Serafini, L., & Echeverrigaray, S. (2007). Antibacterial activity of the essential oils of Salvia officinalis L. and Salvia triloba L. cultivated in South Brazil. Food Chemistry. https://doi.org/10.1016/j.foodchem.2005.09.078