8 conseils pour améliorer l'intelligence émotionnelle

Une bonne intelligence émotionnelle apporte de nombreux bienfaits. Voici quelques outils pour améliorer cette conscience de soi dans votre vie.
8 conseils pour améliorer l'intelligence émotionnelle

Dernière mise à jour : 07 octobre, 2021

L’intelligence émotionnelle est la capacité d’identifier, de comprendre et de réguler ses propres émotions et celles des autres. Le bon développement de cette capacité garantit un plus grand bien-être psychologique. L’amélioration de l’intelligence émotionnelle nous aide donc à maintenir des relations saines.

8 conseils pour améliorer l’intelligence émotionnelle

Contrairement au quotient intellectuel (QI), qui reste relativement constant tout au long de la vie, l’intelligence émotionnelle peut être renforcée avec la pratique. Des études ont montré qu’il est possible de l’améliorer à travers une série de programmes et de propositions.

Nous vous livrons ci-après quelques-unes des clés qui vous permettront d’y parvenir. Mettez-les en pratique !

1. Pour améliorer l’intelligence émotionnelle, identifiez l’émotion qui se cache derrière vos actions

La plupart des personnes vivent déconnectées de leurs émotions. Elles sont tellement occupées par leurs responsabilités quotidiennes qu’elles ne s’arrêtent jamais pour penser à ce qu’elles ressentent. C’est pourquoi il est assez fréquent de rencontrer des personnes de mauvaise humeur qui ne savent pas pourquoi elles sont dans cet état.

Pour améliorer votre intelligence émotionnelle, il est essentiel que vous fassiez attention à votre vie émotionnelle. Lorsque quelque chose vous fait agir ou ressentir d’une certaine manière, arrêtez-vous un moment et réfléchissez à l’émotion qui se cache derrière. Pour ce faire, commencez à nommer vos émotions.

Au début, il est très probable que vous ayez du mal à identifier pourquoi vous agissez d’une certaine manière ou ressentez ce que vous ressentez. Mais ne désespérez pas. En vous concentrant sur vos émotions, vous trouverez plus facilement les réponses.



2. Développez votre vocabulaire émotionnel

Afin que vous puissiez identifier l’émotion correcte, il est important que vous connaissiez le bagage d’émotions que vous pouvez ressentir. Selon certains modèles explicatifs, il existe 6 émotions de base : la joie, la tristesse, la colère, la peur, la surprise et le dégoût. A partir d’elles, toutes les autres sont créées.

Afin de comprendre vos émotions, il est essentiel que les noms que vous leur donniez soient précis et cohérents. Par exemple, évitez de dire « je suis en colère » lorsque les mots qui décriraient le mieux votre état émotionnel seraient les suivants : déçu, indigné ou embarrassé.

Ainsi, avoir un vocabulaire riche en émotions vous aidera à décrire vos sentiments. Ne pas connaître la gamme complexe des émotions limitera votre compréhension de ce que vous vivez, créant le sentiment que vous ne savez pas ce qui vous arrive.

Reconnaître les émotions.
Pouvoir nommer les émotions est un grand pas vers la connaissance de soi, qui conduit ensuite à une meilleure gestion émotionnelle.

3. Approfondissez votre analyse émotionnelle

Un autre aspect important à prendre en compte lors de l’identification de vos émotions est que, généralement, derrière une émotion s’en cachent d’autres. Imaginez que vous n’aimez pas un collègue ; vous ne savez pas vraiment pourquoi, et certaines de ses actions vous mettent en colère.

Idéalement, vous devriez creuser plus profondément pour découvrir ce qui se cache derrière cette émotion. Vous découvrirez probablement que ce que vous ressentez est plus complexe, comme de la jalousie ou de l’envie. Cela vous permettra d’aborder et de gérer la situation sous un autre angle.

4. Évitez de juger les émotions comme bonnes ou mauvaises

La plupart des personnes ont tendance à juger les émotions positives (joie, excitation, plaisir) comme bonnes et les émotions négatives (peur, colère, tristesse) comme mauvaises. Elles ont ainsi tendance à ignorer ces dernières.

Or, toutes les émotions dites négatives ont une fonction. Par exemple, la peur vous avertit des menaces ; la colère vous pousse à défendre vos droits bafoués ; la tristesse vous prépare à surmonter une perte.

Par conséquent, lutter contre elles créera plus de problèmes en vous. Au lieu de cela, vous devez les comprendre, les aborder et les ressentir. Vous serez ainsi plus conscient de vous-même et de votre environnement.



5. Améliorer l’intelligence émotionnelle implique de faire attention à son langage corporel

Faire attention au langage corporel est un excellent outil pour identifier nos propres émotions et celles des autres. Les changements posturaux et les réactions physiologiques nous fournissent des indices sur ce qui se passe à l’intérieur des personnes.

Par exemple, croiser les bras peut être un signe de colère ; la personne se sent sans doute agressée. Le fait de rougir peut indiquer de la colère ou de l’embarras. Serrer les poings est un autre signe de colère.

Ainsi, nous vous conseillons de commencer à identifier les schémas physiologiques et gestuels de chaque état émotionnel. Vous remarquerez non seulement ce que vous ressentez à un certain moment, mais vous reconnaîtrez également ce que les autres peuvent ressentir.

6. Contrôlez vos pensées

Les sentiments sont le résultat de l’émotion et de ce que vous pensez de cette émotion. Les émotions sont donc automatiques et nous ne pouvons pas les éviter, mais nous pouvons modifier nos pensées à leur sujet.

La prochaine fois que vous ressentirez une émotion, faites attention aux pensées qui surgissent autour d’elle. À partir de là, décidez quelle pensée vous voulez avoir et comment vous voulez vous comporter.

7. Demandez-vous ce que les autres ressentent

Une autre façon d’améliorer l’intelligence émotionnelle est de se demander quels sentiments se cachent derrière les réactions des autres. Nous avons tendance à commettre l’erreur de ne juger que la réaction sans prendre en considération l’état émotionnel de fond. Cela nous empêche de comprendre les gens.

8. Exprimez vos émotions avec assurance

D’une manière générale, l’affirmation de soi désigne la capacité d’exprimer adéquatement, sans hostilité ni agressivité, nos émotions et nos pensées aux autres. Cela implique de ne pas se taire, mais aussi de ne pas empiéter sur les autres. C’est le meilleur moyen de faire connaître nos priorités, nos préférences et de gérer les conflits.

Affirmation pour dire non.
L’intelligence émotionnelle est une voie d’amélioration qui nous permet d’exprimer nos opinions sans paraître agressif.

Pourquoi est-il important d’améliorer l’intelligence émotionnelle ?

Améliorer l’intelligence émotionnelle apporte un certain nombre de bienfaits. L’intelligence émotionnelle :

  • Renforce la connaissance de soi et la prise de décision
  • Permet d’améliorer les performances au travail
  • Réduit le stress et l’anxiété.
  • Permet d’améliore les relations interpersonnelles

Maintenant que vous connaissez certains des bienfaits d’une bonne intelligence émotionnelle, qu’attendez-vous pour l’améliorer ? L’amélioration est à la portée de tous.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 techniques assertives pour résoudre les conflits
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
7 techniques assertives pour résoudre les conflits

Les techniques assertives pour résoudre les conflits peuvent être comprises comme un filtre émotionnel qui aide à mieux gérer les émotions.