9 aliments qui vous aideront à éliminer naturellement les parasites intestinaux

En plus d'éliminer les parasites intestinaux, ces aliments vous permettront d'empêcher leur prolifération, et vous aideront également à améliorer votre santé générale.
9 aliments qui vous aideront à éliminer naturellement les parasites intestinaux

Dernière mise à jour : 26 décembre, 2021

Les parasites intestinaux sont plus fréquents que vous ne l’imaginez. À court terme, certains peuvent ne pas être un problème, mais s’ils ne sont pas traités, ils peuvent provoquer des douleurs abdominales, de la diarrhée, des nausées et même la malnutrition.

L’élimination des parasites intestinaux doit être une priorité pour votre santé digestive. Nous vous proposons ici 9 plantes médicinales aux propriétés antimicrobiennes faciles à trouver pour lutter contre ces parasites indésirables.

1. L’ail, un allié pour éliminer les parasites intestinaux

L’ ail est un puissant antimicrobien. Grâce à ses propriétés antibiotiques naturelles, il vous aidera à contrôler non seulement les parasites, mais aussi les bactéries. De plus, nous sommes certain que vous en avez dans votre cuisine ! 

  • Le moyen le moins cher et le plus efficace est de prendre quelques gousses d’ail crues à jeun.
  • Si vous ne pouvez pas tolérer son goût ou son odeur, vous pouvez trouver des gélules d’ail dans une herboristerie.
  • Pour habituer votre corps à le digérer, parfumez vos repas avec de l’ail.
  • Vous pouvez également donner à votre animal une gousse d’ail crue, cachée dans sa nourriture, pour garder naturellement ses parasites sous contrôle.

2. Le noyer noir

Cet arbre possède des propriétés antimicrobiennes. Son extrait est utilisé comme plante médicinale antibiotique et antiparasitaire.

Vous pouvez le prendre sous forme d’infusion pour les parasites intestinaux, mais aussi l’appliquer sur la peau pour traiter les maladies parasitaires cutanées, comme la gale.

3. L’absinthe ou herbe sacrée

L’absinthe est utilisée en médecine depuis l’Antiquité, notamment pour traiter les symptômes digestifs. Parmi eux, figurent les suivants :

  • Indigestion et flatulence
  • Manque d’appétit
  • Problèmes de foie et de vésicule biliaire
  • Jaunisse
  • Halitose

C’est une plante particulièrement riche en artémétine, un flavonoïde aux propriétés antiparasitaires. De plus, elle contient de l’alpha-thuyone et de l’absintine, deux substances qui agissent contre les larves de vers intestinaux.

Pour consommer l’absinthe, il suffit de broyer la plante séchée afin d’obtenir une poudre et d’en prendre 1 gramme par jour sucré avec un peu de miel. Si vous préférez, vous pouvez dissoudre 3 gouttes d’huile essentielle dans un verre d’eau ou encore en prendre sous forme de gélules que vous trouverez dans toute herboristerie.

Infusion d'absynthe.

4. Les clous de girofles aident à éliminer les parasites intestinaux

Le clou de girofle est utilisé comme antiseptique et antimicrobien depuis l’Antiquité. C’est une plante médicinale connue pour son efficacité dans la lutte contre les parasites intestinaux et les larves.

Une façon de les consommer consiste à les broyer en une poudre fine et d’ingérer une petite quantité 2 fois par jour pendant une période de 3 jours. Si cette forme de consommation vous est difficile, vous pouvez ajouter une petite quantité de poudre dans vos recettes ou diluer la poudre dans un verre d’eau tiède.

5. Le thym

Le thym aide à éliminer les parasites intestinaux et inhibe la croissance de ceux qui survivent. Ses propriétés sont conservées dans toutes ses formes : thym frais,  feuilles séchées, gélules et même sous sa forme d’huile essentielle.

On lui attribue également des propriétés stimulantes au niveau du thymus et du système immunitaire en général. Il est efficace comme :

  • Digestif
  • Stimulant de l’appétit
  • Anthelminthique
  • Antimicrobien
  • Bactéricide
  • Antiseptique
  • Antispasmodique
  • Expectorant

6. Les graines de courge

Les graines de courge font partie des remèdes naturels les plus puissants, tant pour éliminer les parasites intestinaux que pour les prévenir. Vous pouvez les prendre de plusieurs manières :

  • Crues, non grillées et de préférence à jeun
  • Moulues après avoir été grillées, puis utilisées comme condiment dans les repas
Graines de citrouille.

Vous pouvez également préparer une boisson avec ces graines. Nous vous proposons ci-dessous une recette simple.

Ingrédients

  • 50 graines de courge
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Écrasez les graines de courge et mélangez-les avec l’eau.
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez adoucir le mélange avec un édulcorant ou du miel.

7. La diatomite fait partie des alliés naturels contre les parasites intestinaux

La diatomite est une roche silicique formée de microfossiles d’algues diatomées. Elle est utilisée comme pesticide naturel, et s’est avérée efficace comme antiparasitaire chez les animaux. Bien que nous n’ayons pas de preuves cohérentes sur son efficacité chez l’homme, nous savons qu’elle peut parfois être efficace pour réguler la flore intestinale et lutter contre les parasites.

Généralement, on la trouve sous forme de poudre fine. La meilleure façon de consommer la diatomite est de la diluer dans une sorte de sauce pour minimiser le risque de l’inhaler, ce qui peut être dangereux.

8. Le curcuma

Le curcuma est une racine médicinale utilisée en médecine traditionnelle pour traiter de multiples infections. Une étude publiée dans la revue Experimental Parasitology a démontré l’utilité du curcuma dans le traitement des parasites intestinaux. La plante a pu inhiber plusieurs enzymes d’un parasite appelé Fasciola gigantica, provoquant ainsi sa mort.

Malgré tout, d’autres études sont nécessaires pour établir les doses thérapeutiques nécessaires. Les propriétés de cette plante peuvent être exploitées via un thé : mettez 1 cuillère à café de curcuma dans 125 millilitres d’eau.

9. L’épazote

C’est une plante très utilisée dans la gastronomie mexicaine et qui contient des propriétés bénéfiques pour le corps. Une étude publiée dans la revue Chemistry and Biodiversity a montré que cette plante est efficace contre un parasite appelé Schistosoma mansoni. Lors de l’expérience in vitro, l’huile essentielle de la plante a pu éliminer 100 % des vers adultes.

Les propriétés de cette plante peuvent être exploitées à travers du thé. Cette plante peut également être incluse dans l’alimentation, ce qui renforcera ses effets.

Il est important que vous gardiez à l’esprit que les propriétés des aliments mentionnés ont été étudiées chez des modèles animaux ou in vitro. Il existe très peu de preuves pour étayer leurs bienfaits chez l’homme, ils ne remplaceront donc en aucun cas un traitement médicamenteux approprié.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les parasites alimentaires les plus communs
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Les parasites alimentaires les plus communs

Bien souvent, les parasites alimentaires se consomment sans que la personne ne soit conscient de leur présence dans les aliments.



  • Agüero Menendez M. A, de la Cruz Chavez F, et al. La semilla de calabaza como terapéutica antiparasitaria en la población de 5 a 9 años. Revista Médica Multimed. 2012. 16 (4).
  • Aparicio Rodrigo, M., and Tajada Alegre, P. (2007). Parasitosis intestinales. Pediatria Integral 11, 149–160.
  • Barnes, J. (2005). Plantas medicinales. Kurtziana.
  • Bibi T, Ahmad M, Edwards SE, Tareen NM, Jabeen R, Abdullah I. Ethnomedicinal uses of plants in the treatment of paediatric geohelminth infections in Kalat district of Northern Balochistan, Pakistan. J Ethnopharmacol. 2016 May 13;183:176-186.
  • Centers for Disease Control and Prevention. Amorphous Silica. U. S. Department of Health and Human Services. Septiembre 2011.
  • Chaieb K, Hajlaoui H, Zmantar T, Kahla-Nakbi AB et al. The chemical composition and biological activity of clove essential oil, Eugenia caryophyllata (Syzigium aromaticum L. Myrtaceae): a short review. Phytother Res. 2007 Jun;21(6):501-6.
  • Cortés A, García-Ferrús M, Sotillo J, Guillermo Esteban J, Toledo R, Muñoz-Antolí C. Effects of dietary intake of garlic on intestinal trematodes. Parasitol Res. 2017 Aug;116(8):2119-2129.
  • Hold k. m, Sirisoma N. S, et al. a-Thujone (the active component of absinthe): y-aminobutyric acid type A receptor modulation and metabolic detoxification. PNAS. Abril 2000. 97 (8): 3826-3831.
  • Mount Sinai. Intestinal Parasites.
  • Rehman A, Ullah R, et al. Generation of oxidative stress and induction of apoptotic like events in curcumin and thymoquinone treated adult Fasciola gigantic worms. Experimental Parasitology. Febrero 2020. 209.
  • Pérez-Molina J, Díaz-Menéndez M, Pérez-Ayala A, Ferrere F, Monje B, Norman F et al. Tratamiento de las enfermedades causadas por parásitos. Enfermedades Infecciosas y Microbiología Clínica. 2010;28(1):44-59.
  • Soares M. H, Dias H. J, et al. Chemical composition, antibacterial, schistosomicidal, and cytotoxic activities of the essential oil of dysphania ambrosides (L.), Mosyakin & Clemants (Chenopodiaceae). Chemistry & Biodiversity. Agosto 2017. 14 (8).
  • Vargas, L. R. C., , Juan Carlos Moya Mamani, E. V. A. , Rebollo, M. S., & Betzabe Romero. (2014). Función Antimicrobiana de la Alicina de Ajo en cultivos de Staphylococcus aureus, Pseudomonas aeruginosa y Escherichia coli. Rev Cient Cienc Méd17 (1), 26–28.