Botox : une option sûre et rapide pour les traitements médicaux et esthétiques

Les applications du botox en médecine sont variées. Il est à la fois utile pour traiter des maladies qu'à des fins esthétiques. Apprenez-en plus ici sur cette substance.
Botox : une option sûre et rapide pour les traitements médicaux et esthétiques

Dernière mise à jour : 12 octobre, 2021

La première chose que vous devez savoir est que Botox ® est le nom commercial sous lequel la toxine botulique est mieux connue. Ainsi, le botox n’est rien d’autre qu’une neurotoxine.

Mais qu’est-ce qu’une neurotoxine ? Pour répondre à cette question, nous devons préciser qu’il existe une bactérie appelée Clostridium botulinum.

Lorsque cette bactérie trouve un hôte (un humain ou un animal), elle provoque une maladie appelée botulisme. Cette pathologie peut se manifester par une faiblesse, une vision trouble, des nausées ou une paralysie. Si elle n’est pas traitée, cette maladie est mortelle.

Cette bactérie libère une neurotoxine qui agit au niveau où le système nerveux rejoint le système musculaire, bloquant les impulsions impliquées dans cette communication, d’où les symptômes de cette maladie. Venons-en maintenant au botox et à son application médicinale.

L’application médicinale du botox

Le botulisme est une maladie rare, mais elle peut être grave. Les deux modes de contagion les plus courants sont la consommation d’aliments stockés dans des environnements peu oxygénés (des conserves domestiques, par exemple) et le contact entre la bactérie et les bords d’une plaie.

Une fois connu l’effet paralysant de la toxine de la bactérie Clostridium botulinum, la science a modifié cette dernière afin de la rendre sûre et de la transformer en médicament. Grâce à ses effets paralysants, elle peut donner des résultats satisfaisants.

Il a été démontré que cette toxine botulique a une utilité thérapeutique. Elle a donné d’excellents résultats dans les maladies neurologiques associées à l’hyperactivité musculaire. Dans le domaine de l’esthétique, elle est devenue célèbre dans le monde entier.



Les contre-indications du botox

En raison de sa haute sécurité et du fait qu’il s’agit d’un traitement local, les contre-indications sont généralement minimes. Toutefois, le botox n’est pas indiqué pour les personnes suivantes :

  • Personnes allergiques à la neurotoxine ou à ses excipients
  • Femmes enceintes
  • Femmes allaitantes
  • Personnes atteintes de maladies neuromusculaires
  • Personnes âgées de moins de 18 ans.
Contre-indication du botox chez la femme enceinte.
Le botox est contre-indiqué pour les femmes enceintes.

Combien de temps dure l’effet du botox sur la peau ?

L’ un des rares mais qui semble être attribuable au botox est que son effet n’est pas éternel. Ses effets sont réversibles et durent entre 4 et 6 mois.

Habtuellement,  au bout de 3-4 mois, ses effets diminuent progressivement. Cela signifie que si vous souhaitez prolonger les effets à des fins médicales ou esthétiques, une dose de rappel sera nécessaire. Avec des injections répétées, les effets durent plus longtemps et les séances peuvent être davantage espacées.

Comment agit la toxine botulique une fois injectée ?

Cette technique relativement simple ne nécessite pas de bloc opératoire. Elle ne provoque pas de douleur, hormis le léger inconfort de la piqûre avec l’aiguille fine. L’injection peut être faite à tout moment de l’année, car les conditions météorologiques n’influencent pas les résultats.

Elle ne produit généralement pas d’effets secondaires et ses effets sont pratiquement immédiats. Lorsqu’elle est injectée dans une zone spécifique, les muscles de la zone se détendent, ce qui se traduit sur le visage par une peau lisse et tonique, et donc des rides atténuées.

La toxine botulique fragilise, voire paralyse, certains muscles. Cela est dû au blocage nerveux qui se produit dans la région.

Bien qu’il s’agisse d’une technique simple, elle doit être réalisée par des professionnels formés et qualifiés. Ce traitement ne nécessite pas d’anesthésie, car il est administré avec une aiguille très fine.

Son utilisation la plus connue concerne le domaine esthétique : elle traite et minimise les rides et les lignes d’expression. Elle provoque un rajeunissement du visage et corrige l’affaissement du visage et du cou.

Sur le plan médical, et notamment dans le domaine de la neurologie, la toxine botulique est un traitement prometteur, puisqu’elle s’est avérée efficace pour lutter contre la transpiration excessive (hyperhidrose). À cette fin, elle est injectée dans les aisselles ou dans la paume des mains ou des pieds, en vue de réduire l’activité des glandes sudoripares.

C’est aussi une lueur d’espoir en tant que traitement ou complément de traitement pour les personnes souffrant de migraines chroniques qui ne répondent pas bien aux traitements oraux habituels.

Elle a aussi des effets au niveau oculaire. Elle aide dans la correction du strabisme (déviation des yeux) et dans le blépharospasme (contraction involontaire des paupières).

Chez les personnes paraplégiques, le botox donne de bons résultats dans la prise en charge de l’incontinence urinaire.

Les effets secondaires du botox

Il s’agit d’un traitement assez sûr avec très peu d’effets secondaires. Mais son administration doit être confiée à des personnes formées et instruites. Par exemple, dams le domaine esthétique, une piqûre dans une zone inadaptée peut déclencher une expression qui n’est pas celle souhaitée.

Après la ponction, une petite rougeur (érythème) peut apparaître dans la zone, notamment chez les personnes qui ne suivent pas les recommandations devant être suivies après la ponction. Une diffusion indésirable de la toxine se produit alors, affectant les groupes musculaires non traités.

L’effet secondaire le plus frappant est l’expression faciale non sollicitée. Il peut même provoquer un affaissement réversible de la paupière supérieure.

Avant d’appliquer le botox, il est conseillé d’éviter de prendre des anti-inflammatoires et il ne faut pas consommer d’alcool.

Combien de temps faut-il pour observer les effets ?

Comme nous le disions précédemment, l’injection de botox est une technique assez sûre qui donne des résultats presque immédiats et qui a peu d’effets secondaires. Les résultats apparaissent au bout de 48-72 heures. L’effet maximal est obtenu 15 jours après l’application.

Botox comme traitement.
L’application de la toxine botulique est sûre, à condition que la technique soit appliquée par des professionnels.


Quelles précautions faut-il prendre après l’intervention ?

En principe, et en raison de son haut degré de sécurité, il n’est pas nécessaire de faire très attention après l’application de botox. Habituellement, la personne peut continuer à mener sa vie normalement. Toutefois, il convient de suivre les recommandations suivantes :

  • Ne massez pas la zone pendant les prochaines 24 heures. Il ne faut pas exercer de pression. Il faut donc éviter de poser nos mains sur le front, de mettre des lunettes de soleil ou encore de porter des casques de moto.
  • Évitez les piscines et les saunas.
  • Évitez les exercices physiques intenses ou d’autres activités comme le yoga qui peuvent vous obliger à vous allonger sur le ventre.
  • Ne gesticulez pas en exagérant les mouvements du visage. Vous vous assurez ainsi que le botox est mieux distribué dans les 4 heures suivant son application.
  • N’adoptez pas une position horizontale dans les 4 heures suivant la ponction.

Nous remercions SAVIA pour les informations pour la rédaction de cet article.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les peptides et leurs bienfaits pour la peau
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Les peptides et leurs bienfaits pour la peau

Les peptides, ces fameuses molécules qui composent le collagène, se trouvent actuellement dans de nombreux produits cosmétiques.



  • Obed D, Salim M, Bingoel AS, Hofmann TR, Vogt PM, Krezdorn N. Botulinum Toxin Versus Placebo: A Meta-Analysis of Treatment and Quality-of-life Outcomes for Hyperhidrosis. Aesthetic Plast Surg. 2021 Aug;45(4):1783-1791. doi: 10.1007/s00266-021-02140-7. Epub 2021 Feb 22. PMID: 33619611; PMCID: PMC8316174.
  • Frampton JE, Silberstein S. OnabotulinumtoxinA: A Review in the Prevention of Chronic Migraine. Drugs. 2018 Apr;78(5):589-600. doi: 10.1007/s40265-018-0894-6. Erratum in: Drugs. 2018 Apr 20;: PMID: 29532439; PMCID: PMC5915521.
  • Sanz-Granda A, Marti MJ, Catalan MJ. Analisis coste-utilidad de dos formulaciones de toxina botulinica de tipo A en el tratamiento del blefaroespasmo y la distonia cervical en España [Cost-utility analysis of two formulations of botulinum toxin type A in the treatment of blepharospasm and cervical dystonia in Spain]. Rev Neurol. 2018 Dec 16;67(12):465-472. Spanish. PMID: 30536360.