Visage asymétrique : quelles en sont les causes et quelles sont les options pour le traiter ?

Le visage asymétrique peut donner à une personne un charme particulier. Par conséquent, un traitement est justifié que si cette particularité provoque des problèmes fonctionnels ou psychosociaux.
Visage asymétrique : quelles en sont les causes et quelles sont les options pour le traiter ?

Dernière mise à jour : 10 septembre, 2021

Le visage asymétrique est une condition dans laquelle il existe une disharmonie entre les deux côtés du visage. Lorsque l’on parle des deux côtés, nous faisons référence aux sections qui surviennent lors du tracé d’une ligne verticale imaginaire au milieu du visage.

De manière générale, le visage asymétrique se présente sous deux modalités. Dans la première, la disharmonie prend place à la mandibule ou à la mâchoire supérieure ; dans la deuxième, il y a plusieurs os compromis. Dans ce dernier cas, les pommettes, les orbites, le nez et le front peuvent être touchés.

En outre, l’asymétrie peut être causée par un manque d’harmonie au niveau des muscles, de la peau ou des nerfs. Quoi qu’il en soit, le visage asymétrique ne mérite une intervention que s’il est très évident, au point d’entraîner des conséquences psychologiques ou sociales chez la personne atteinte.

Les causes du visage asymétrique.
L’asymétrie implique un manque d’harmonie.

Qu’est-ce qui peut le provoquer ?

Il y a plusieurs raisons qui conduisent à la configuration du visage asymétrique. Les plus importantes sont les suivantes.

Torticolis congénital

Le torticolis congénital est une contracture du muscle sternocléidomastoïdien qui se situe dans le cou et permet la rotation de la tête. Ce problème est causé par une mauvaise position du fœtus dans l’utérus ou par une extraction par ventouse ou forceps lors de l’accouchement.

Dans ce cas, il se produit une déviation de la tête vers le côté affecté. Cela amène le bébé à porter l’oreille à l’épaule et le menton vers l’autre côté. Cette disharmonie peut être corrigée relativement facilement.

Problèmes dentaires et de mâchoire

Dans ce cas, la mandibule ou le maxillaire ne se développent pas correctement, et cela donne naissance au visage asymétrique. Par conséquent, un défaut ou une “malocclusion” apparaît. Cela peut se produire dans le plan vertical, transversal ou antéropostérieur. Souvent, cela affecte non seulement l’apparence, mais cause également des problèmes pour manger, parler et même respirer.

Craniosynostose

Il s’agit d’une maladie congénitale dans laquelle une ou plusieurs sutures sur la tête du bébé se ferment plus tôt que la normale. Dans le crâne du bébé, il y a des plaques d’os qui poussent encore. Les bords où ces plaques se croisent sont les sutures.

Dans des conditions normales, les sutures ne doivent être fermées que lorsque l’enfant a entre 2 et 3 ans. Si cela se produit plus tôt, la tête prend une forme anormale.

Poussées de croissance

Les poussées de croissance sont des “poussées” correspondent à une croissance accélérée. Elles sont périodiques et fréquentes jusqu’à 4 ans. Puis le processus ralentit jusqu’à la puberté.

Le visage asymétrique peut être configuré lors de la poussée de croissance qui correspond à la puberté. Dans cette condition, un côté de la mâchoire peut se développer plus rapidement que l’autre.

Microsomie hémifaciale

C’est un trouble dans lequel un côté du visage ne se développe pas complètement. Dans certains cas, les deux côtés du visage sont touchés ou la déformation implique également le crâne dans son ensemble.

Cette anomalie peut aller de légère à sévère. Elle peut affecter la formation du visage, mais aussi les oreilles, les dents, les mâchoires, les joues et les nerfs. On pense que la cause de ce problème est génétique.

Autres cas à l’origine d’un visage asymétrique

Il existe d’autres facteurs pouvant influencer la formation d’un visage asymétrique. Parmi eux, figurent les suivants :

  • Vieillissement. Le cartilage continue de croître après la puberté et cela peut provoquer une asymétrie du visage au fil des ans.
  • Travail dentaire. L’extraction des dents, ainsi que l’utilisation de prothèses dentaires, affectent la forme du visage.
  • Tabagisme. Une étude a révélé qu’il y aurait une relation entre le tabagisme et un visage asymétrique.
  • Blessure. Un traumatisme peut changer la forme du visage.
  • AVC. Cette condition provoque l’engourdissement d’une partie du visage ou un affaissement du visage.
  • Paralysie de Bell. C’est une paralysie faciale soudaine qui est presque toujours temporaire.
  • Mode de vie. Des mauvaises postures récurrentes peuvent affecter la déformation du visage.

Comment détecter s’il y a une asymétrie faciale ?

Parfois, l’asymétrie faciale peut être vue à l’œil nu, alors que d’autres fois, ce n’est pas possible. Si elle n’est pas perceptible, il n’est sans doute pas pertinent de la diagnostiquer.

Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez savoir si vous avez ou non un visage asymétrique, il existe une méthode simple pour le faire. Pour ce faire, vous devez prendre une photo la tête droite et le visage au premier plan. Ensuite, procédez comme suit :

  • Tracez une ligne verticale du front au menton.
  • Tracez une ligne horizontale d’un pli de l’œil au pli de l’autre.
  • Puis une ligne horizontale reliant les deux extrémités des lèvres.
  • Puis une ligne reliant les deux points opposés dans la zone la plus large du visage.
  • Enfin, tracez une ligne entre les deux narines.

Si la ligne droite coïncide avec la disposition du visage, le visage est symétrique. Dans le cas contraire, nous sommes face à une asymétrie faciale. D’un point de vue médical, cela n’a aucune importance.

Quand un traitement est-il nécessaire en cas de visage asymétrique ?

Le visage asymétrique ne doit être traité que s’il génère des problèmes fonctionnels ou esthétiques importants. C’est-à-dire lorsqu’il ne permet pas la réalisation de certaines activités ou les entrave de manière significative. Aussi lorsque l’apparence génère des difficultés psychosociales.

La question de l’apparence est très subjective. Une personne peut avoir l’impression qu’une certaine asymétrie sur son visage est très importante, bien que ce ne soit pas le cas en réalité. Si tel est le cas, elle ne serait de toute façon pas candidate à un traitement médical en tant que tel.

Les traitements disponibles

Généralement, les cas notoires de visage asymétrique peuvent être corrigés par la chirurgie maxillo-faciale. Elle permet généralement d’obtenir les effets fonctionnels et esthétiques recherchés. En substance, il existe trois modalités de cette intervention chirurgicale :

  • La chirurgie maxillaire orthognatique. Une seule des mâchoires est concernée.
  • La chirurgie orthognatique bimaxillaire. Les deux mâchoires sont concernées.
  • Et la chirurgie bimaxillaire ou monomaxillaire. Elle peut être accompagnée d’autres chirurgies esthétiques. Elle est utilisée lorsqu’il existe une asymétrie généralisée.

Cette dernière option peut s’accompagner d’une rhinoplastie, d’une blépharoplastie, d’implants ou de comblements faciaux, selon le cas. En général, ce sont des procédures à faible risque qui entraînent rarement des complications.

Traitement du visage asymétrique.
Les chirurgies maxillo-faciales peuvent corriger un visage asymétrique.

Un visage asymétrique peut aussi être attirant

Il n’y a aucune preuve scientifique sur le fait que les exercices faciaux aient un impact sur le visage asymétrique. Ce qui est certain, c’est que si l’asymétrie est due à une faiblesse musculaire ou à une irrégularité du tonus musculaire, des exercices du visage peuvent aider à corriger cela.

Gardez à l’esprit que la symétrie parfaite n’est pas toujours plus esthétique. Les imperfections peuvent donner à un visage une grande personnalité et un grand attrait. Le changement ne doit être envisagé que si l’anomalie a réellement des effets négatifs.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’immunothérapie contre le cancer
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
L’immunothérapie contre le cancer

De nouvelles modalités thérapeutiques contre le cancels, telles que l'immunothérapie, ont vu le jour. Nous vous en disons davantage ici sur cette d...



  • Carrascosa, A., Audí, L., Bosch-Castañé, J., Gussinyé, M., Yeste, D., Albisu, M. Á., … & Baguer, L. (2008). Influencia de la edad de inicio del brote de crecimiento puberal en la talla adulta. Medicina Clínica, 130(17), 645-649.
  • Okada HC, Alleyne B, Varghai K, Kinder K, Guyuron B. Facial changes caused by smoking: a comparison between smoking and nonsmoking identical twins. Plast Reconstr Surg. 2013 Nov;132(5):1085-1092. doi: 10.1097/PRS.0b013e3182a4c20a. PMID: 23924651.
  • Sora, C., & Jaramillo, P. M. (2005). Diagnóstico de las asimetrías faciales y dentales. Revista Facultad de Odontología Universidad de Antioquia, 16(1 y 2).