Comment améliorer la santé de la thyroïde naturellement avec la rhubarbe

· 26 janvier 2019
Le fonctionnement de la thyroïde est fondamental pour le bien-être de l'organisme, car les hormones thyroïdiennes participent à de nombreux processus. Grâce à ses propriétés, la rhubarbe peut nous aider à en prendre soin.

La thyroïde est une glande endocrine à laquelle nous devrions tous faire attention de temps à autres. Elle est responsable de la sécrétion d’hormones impliquées dans le fonctionnement et le métabolisme du corps, telles que la thyroxine. Dans cet article, nous vous présentons les avantages possibles de la rhubarbe dans la santé de la thyroïde.

La thyroïde est située dans la région du cou, au-dessus de la clavicule, sur la trachée. Les hormones thyroïdiennes participent à de nombreux processus et ont des effets sur presque tous les tissus du corps. Ils sont essentiels pour la croissance, le développement nerveux, le métabolisme des graisses et des glucides, entre autres fonctions.

C’est pourquoi il est important de ne pas négliger la santé de la thyroïde et de vérifier son état avant toute altération de l’organisme. Une défaillance de sa structure anatomique ou de sa fonctionnalité entraînerait diverses complications qui pourraient affecter la volonté de faire face à la routine quotidienne. Des changements brusques d’humeur et un poids incontrôlé seraient très fréquents parmi les symptômes du dysfonctionnement de cette glande.

Cette glande est-elle vraiment si importante ?

le rhubarbe est bénéfique pour la santé thyroïdienne

La thyroïde est fondamentale pour l’être humain, car elle dépend non seulement de la production d’hormones, mais également de son état psychologique. Lorsqu’il y a vraiment un décalage dans cet organe, le corps réagira par des changements de poids, d’humeur et même de changements anatomiques, tels que le goitre.

Les hormones sécrétées régulent le métabolisme et interviennent dans le système nerveux. Par conséquent, toute condition dans cette région affecte les problèmes de concentration, d’irritabilité, d’épuisement et de dépression, et affecte totalement votre qualité de vie.

A lire aussi : Réduisez les démangeaisons oculaires avec ces 5 remèdes naturels

Faites attention aux symptômes suivants

Voici les 6 avertissements habituels qui devraient vous alerter d’une pathologie affectant votre thyroïde :

  • Changements soudains de poids
  • Crampes intermittentes
  • Sauts d’humeur inexpliqués (fatigue, tristesse…)
  • Chute des cheveux et des ongles et changements de couleur
  • Grande sensibilité au froid ou à la chaleur
  • Altérations du cycle menstruel

Les diverses maladies qui peuvent affecter la thyroïde

  • Hyperthyroïdie : la glande thyroïde produit trop d’hormones thyroïdiennes.
  • Hypothyroïdie : la glande ne produit pas la quantité d’hormones dont l’organisme a besoin.
  • Goitre : Tumeur du corps thyroïde, qui déforme la partie antérieure du cou.
  • Cancer
  • Nodules
  • Thyroïdite

Le diagnostic de ces troubles doit être posé par un spécialiste, qui indiquera les examens physiques et les tests à effectuer pour commencer le traitement. Dans certains cas, il sera nécessaire de réaliser une biopsie, des thérapies, des chirurgies ou un traitement à l’iode radioactif.

Les bienfaits de la rhubarbe sur la thyroïde

La rhubarbe est une plante qui semble posséder des propriétés médicinales. Sa consommation est variée : avec elle, vous pouvez préparer des desserts, les utiliser comme accompagnement de viande et de poisson, les cuire à la vapeur ou les cuire au four.

Sa tige et ses racines ont une teneur élevée en minéraux et en vitamines qui peuvent favoriser une certaine capacité de dépuratif, antioxydant et anti-inflammatoire. Même, cela peut fonctionner avec succès contre la constipation.

Cependant, dans ce cas, nous allons parler de ses propriétés possibles pour optimiser la santé de la thyroïde.

En cas d’inflammation ou de goitre

La rhubarbe contient une forte concentration d’émodine, une substance naturelle pouvant avoir des effets laxatifs et anti-inflammatoires. Si vous remarquez une croissance de la glande thyroïde, vous pouvez consommer cette plante en tant que moyen préventif.

Remarque : il est important de consulter un spécialiste pour détecter toute maladie.

Découvrez : L’huile d’ail, un remède pour prendre soin de son corps

Source de vitamines

La thyroïde fonctionne mieux en garantissant un apport important de minéraux et de vitamines. Inclure la rhubarbe dans le régime alimentaire pourrait aider le corps à obtenir les nutriments nécessaires à un meilleur fonctionnement.

La rhubarbe a un apport nutritionnel important et, parmi ses nutriments, se distinguent :

  • Vitamines (A, C, K, E et B1, B2, B3, B5, B6, B9)
  • Minéraux (phosphore, fer, calcium, magnésium, cuivre, sélénium, zinc, potassium et sodium)

Nettoyage

la rhubarbe pour nettoyer la thyroïde

 

Différents métaux lourds et toxines pénètrent constamment dans notre organisme en raison de la pollution de l’environnement, des mauvaises habitudes que nous prenons et de certains aliments. Ce fait nuit à la santé de la thyroïde et donc au fonctionnement de votre métabolisme.

Pour éviter cela, nous pourrions procéder à un nettoyage naturel, un processus dépuratif et détoxifiant. Dans ce cas, la rhubarbe fonctionne comme un laveur naturel grâce à la quantité de fibres qu’elle possède, ainsi qu’à ses propriétés laxatives.

Dans sa racine, il contient une forte proportion de tanins. Ces substances astringentes aident à détoxifier le corps de tous les radicaux libres et des toxines qui menacent votre santé, tout en agissant comme une cicatrice et un anti-inflammatoire.

Comment prévenir le cancer de la thyroïde

Pour prévenir cette terrible maladie, la rhubarbe, grâce à sa capacité apparente à éradiquer les radicaux libres, pourrait réduire les dommages qu’elles causent dans les tissus cellulaires et provoquer le cancer.

Comme nous l’avons vu, la rhubarbe est une excellente option à prendre en compte pour prévenir tout dommage subi par la thyroïde. Rappelez-vous que vous devez essayer de contrôler la santé de cet organe, car cela dépend en grande partie de votre qualité de vie.

 

Bouzo, M., Garcia, C., Bordier, L., Dupuy, O., & Mayaudon, H. (2011). Thyroïde. Annales d’Endocrinologie. https://doi.org/10.1016/j.ando.2011.07.021

Ramé, A. (2007). Les maladies de la thyroïde. Revue de l’Infirmiere. https://doi.org/10.1016/B978-2-294-07464-6.50024-0