Comment fonctionne l’esprit d’un bipolaire ?

8 août 2018
Les personnes bipolaires présentent souvent de l’instabilité dans leur comportement et des changements d’attitude drastiques qui peuvent faire que leur état soit confondu avec de la dépression.

La bipolarité est souvent prise à la légère. Peu de personnes savent que cet état est complexe et bien réel. En effet, être bipolaire n’est pas facile.

Pourtant, cette maladie doit être reconnue et traitée afin d’apporter une qualité de vie, tant pour le patient que pour son entourage.

Il est indispensable de prendre en compte les symptômes de cette maladie. C’est la seule solution pour l’identifier par rapport à d’autres maladies. Il sera ainsi possible de garder la situation sous contrôle.

En premier lieu,  il faut savoir que la bipolarité est un trouble psychologique qui ne résulte pas d’un choix ou d’une manière d’être. Il ne s’agit pas non plus d’une double ou multiple personnalité. Nous sommes dans une situation différente. 

Il n’est pas difficile d’identifier la bipolarité, mais les changements d’état d’esprit sont si radicaux que les comportements sont  contrastés et difficiles à expliquer.

Le diagnostic d’une personne bipolaire

la personnalité d'un bipolaire.

Le diagnostic de cette état est très compliqué à établir,  car la personne qui en souffre ne cherche pas d’aide. On peut donc la confondre avec  des états de psychose ou de dépression.

Pour arriver à diagnostiquer ce type de trouble chez une personne, il faut mener une analyse sur une longue période. Bien que cette maladie n’a pas de remède permanent, il est possible de la traiter avec un changement dans les activités quotidiennes.

  • Il est recommandé aux personnes souffrant de cette maladie de suivre des thérapies psychologiques, de pratiquer le yoga ou autres activités relaxantes.
  • Elles doivent surtout être entourées de personnes qui les comprennent et leur donne de l’affection

L’environnement jouera un rôle fondamental dans le traitement, car il est courant que, de par sa maladie, le bipolaire refuse toute aide d’ordre médicale.

Connaissez en plus sur:

Les bienfaits psychologiques d’un câlin

Les comportements d’une personne bipolaire

1. Changements radicaux dans le comportement

les différentes personnalités du bipolaire.

La bipolarité provoque des changements radicaux du comportement. Une personne bipolaire peut passer d’une euphorie incontrôlable à un état de profond désarroi d’un instant à l’autre et ceci, même dans des situations n’ayant rien d’exceptionnelles, pour lesquelles des personnes stables psychologiquement ne réagiraient même pas.

De même, une personne atteinte de cette maladie peut rester pendant une longue période sans changer de comportement, ce dernier pouvant être stable ou dépressif. Toutefois, les changements de comportements ne correspondent pas à des situations spécifiques ou des modèles prévisibles.

Dans certains cas, ces personnes peuvent se sentir exceptionnellement bien durant une longue période. Elles peuvent ressentir une énergie si intense qu’elles n’éprouvent même plus le besoin de dormir. Elles peuvent rester éveillées plusieurs jours, tout en étant distraites et irritables.

Il s’agit d’une phase maniaque qui se caractérise par des comportements extrêmes : un désir sexuel excessif, une énergie excessive qui peut devenir de l’agressivité.

2. Tristesse

Les personnes bipolaires se sentent très déprimées. Ceci engendre de l’angoisse et de la tristesse, du pessimisme et une forte sensation de frustration.

De plus, intervient une perte totale d’intérêt pour tout, même pour les choses que la personne voulait fréquemment faire pendant la phase maniaque.

Il est très frustrant, pour ces personnes, de ne pas pouvoir comprendre la raison profonde de leur dépression. Ceci peut entrainer en conséquence, des désirs de suicide.

Lisez également : 

Le yoga contre la dépression 

3. Caractéristiques psychotiques

Une des raisons qui peuvent occasionner ces changements peut être la psychose, qui génère ce désordre. La psychose est quelque chose qui altère la perception des situations, des gestes ou des paroles, entre autres.

  • Une personne psychotique va mal interpréter ce que son entourage essaie de lui communiquer.
  • Si la psychose est plus grave, il peut aussi se produire différents types d’hallucinations.

4. Hypomanie

Une personne qui souffre de bipolarité peut présenter de l’hypomanie. Ceci correspond à une période transitoire durant laquelle durant laquelle l’humeur reste au plus haut.

Cela peut également être un trait d’irritabilité de la personne, qui dure au moins 4 ou 5 jours, quelque chose de différent du caractère habituel.

L’hypomanie s’exprime aussi à travers d’une auto estime exagérée ou des délires de grandeur. Par conséquence, la personne peut être beaucoup plus bavarde que d’habitude.

Il ne faut pas oublier qu’un bipolaire a toujours des humeurs intenses ou extrêmes.

  • Alejandro Koppmann, A. (2012). Sobre el diagnóstico de bipolaridad. Revista Médica Clínica Las Condes. https://doi.org/10.1016/S0716-8640(12)70348-6
  • Vieta, E. (2014). Diagnosing Bipolar Disorder. In Managing Bipolar Disorder in Clinical Practice, 3rd Edition and Guide to Assessment Scales in Bipolar Disorder, 2nd Edition.
  • PuedoSer, E. V. (2012). La hipomanía. Trastorno bipolar.
  • Geddes, J. R., & Miklowitz, D. J. (2013). Treatment of bipolar disorder. The Lancet. https://doi.org/10.1016/S0140-6736(13)60857-0