Comment fonctionne l’esprit d’un bipolaire ?

16 avril 2021
Les personnes bipolaires présentent souvent de l’instabilité dans leur comportement et des changements d’attitude drastiques qui peuvent faire que leur état soit confondu avec de la dépression.

Le trouble bipolaire est l’un des troubles de l’humeur très complexes à la fois pour sa définition et son traitement, explique Julia Márquez Arrico, docteur en psychologie clinique. Par conséquent, il est courant de se demander : à quoi ressemble l’esprit d’un bipolaire ?

Il faut surtout comprendre que le trouble bipolaire n’est pas un choix ou une «façon d’être». Ce n’est pas non plus une condition de personnalité multiple ou double, car ce sont des états différents.

La personne atteinte de trouble bipolaire n’a pas de difficulté à s’identifier, mais ses sautes d’humeur sont si drastiques que ses attitudes deviennent des antonymes et difficiles à expliquer.

Le diagnostic d’une personne bipolaire

bipolaire

Le diagnostic de cette état est très compliqué à établir, car la personne qui en souffre ne cherche pas d’aide. Elle est également rendue difficile par l’instabilité de leurs attitudes.

D’autre part, il faut tenir compte du fait que le trouble bipolaire peut se confondre avec d’autres problèmes, comme la dépression .

Pour arriver à diagnostiquer ce type de trouble chez une personne, il faut mener une analyse sur une longue période. Bien que cette maladie n’a pas de remède permanent, il est possible de la traiter avec un changement dans les activités quotidiennes.

  • Il est recommandé aux personnes souffrant de cette maladie de suivre des thérapies psychologiques, de pratiquer le yoga ou autres activités relaxantes.
  • Elles doivent surtout être entourées de personnes qui les comprennent et leur donne de l’affection

L’environnement jouera un rôle fondamental dans le traitement, car il est courant que, de par sa maladie, le bipolaire refuse toute aide d’ordre médicale.

Connaissez en plus sur: Les bienfaits psychologiques d’un câlin

Les comportements d’une personne bipolaire

Gardez à l’esprit que seul un professionnel peut déterminer si, en effet, les attitudes d’une personne peuvent être considérées (ou non) comme faisant partie d’un trouble bipolaire ou d’un autre problème psychologique.

Par conséquent, considérez les attitudes suivantes comme des lignes directrices, qui peuvent indiquer qu’une personne peut avoir un trouble bipolaire.

1. Changements radicaux dans le comportement

bipolaire

La bipolarité provoque des changements radicaux du comportement. Une personne bipolaire peut passer d’une euphorie incontrôlable à un état de profond désarroi d’un instant à l’autre et ceci, même dans des situations n’ayant rien d’exceptionnelles, pour lesquelles des personnes stables psychologiquement ne réagiraient même pas.

De même, une personne atteinte de cette maladie peut rester pendant une longue période sans changer de comportement, ce dernier pouvant être stable ou dépressif. Toutefois, les changements de comportements ne correspondent pas à des situations spécifiques ou des modèles prévisibles.

Dans certains cas, ces personnes peuvent se sentir exceptionnellement bien durant une longue période. Elles peuvent ressentir une énergie si intense qu’elles n’éprouvent même plus le besoin de dormir. Elles peuvent rester éveillées plusieurs jours, tout en étant distraites et irritables.

Il s’agit d’une phase maniaque qui se caractérise par des comportements extrêmes : un désir sexuel excessif, une énergie excessive qui peut devenir de l’agressivité.

2. Hypomanie

La psychologue Beatriz Caballero explique que le trouble bipolaire “se caractérise par des changements d’humeur, avec des phases de manie (euphorie), d’ hypomanie (euphorie de plus courte durée) ou mixte , qui alternent généralement avec des épisodes dépressifs”.

Pendant la phase de manie, la personne peut ressentir une sorte d’euphorie écrasante , accompagnée d’une estime de soi exagérée, de difficultés à maintenir son attention, etc. Elle peut aussi être beaucoup plus bavarde que d’habitude.

D’autre part, la personne peut ressentir une diminution du besoin de sommeil, une agitation psychomotrice et une impulsivité. 

3. Tristesse

Les personnes bipolaires se sentent très déprimées. Ceci engendre de l’angoisse et de la tristesse, du pessimisme et une forte sensation de frustration. De plus, intervient une perte totale d’intérêt pour tout, même pour les choses que la personne voulait fréquemment faire pendant la phase maniaque.

Il est très frustrant, pour ces personnes, de ne pas pouvoir comprendre la raison profonde de leur dépression. Ceci peut entrainer en conséquence, des désirs de suicide.

bipolaire

Lisez également : Le yoga contre la dépression 

Le soutien et les conseils sont essentiels

Il convient de garder à l’esprit qu’une personne atteinte de trouble bipolaire a généralement des humeurs très intenses ou extrêmes. Nous ne sommes pas là pour la juger , mais pour la soutenir et l’encourager à suivre une thérapie psychologique, afin qu’elle se sente mieux et qu’elle puisse avoir la meilleure qualité de vie possible.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur l’esprit d’un bipolaire, essayez de le comprendre. Et rappelez-vous: le trouble bipolaire est un problème qui ne doit pas être pris à la légère. 

  • Alejandro Koppmann, A. (2012). Sobre el diagnóstico de bipolaridad. Revista Médica Clínica Las Condes. https://doi.org/10.1016/S0716-8640(12)70348-6
  • Vieta, E. (2014). Diagnosing Bipolar Disorder. In Managing Bipolar Disorder in Clinical Practice, 3rd Edition and Guide to Assessment Scales in Bipolar Disorder, 2nd Edition.
  • PuedoSer, E. V. (2012). La hipomanía. Trastorno bipolar.
  • Geddes, J. R., & Miklowitz, D. J. (2013). Treatment of bipolar disorder. The Lancet. https://doi.org/10.1016/S0140-6736(13)60857-0