Comment prendre soin d'un nouveau tatouage ?

Vous ne savez pas comment prendre soin de votre nouveau tatouage ? Découvrez ici les conseils à suivre pour garantir une bonne cicatrisation.
Comment prendre soin d'un nouveau tatouage ?

Dernière mise à jour : 02 janvier, 2022

Il est important de suivre l’évolution d’un tatouage. Sa guérison, la préservation de la couleur, la durée et bien sûr les complications possibles sont directement associées à la façon dont vous en avez pris soin. Si vous avez des doutes à ce sujet, vous trouverez ici un guide sur la façon de prendre soin d’un nouveau tatouage.

Selon les recherches, deux variables influent sur le développement de complications lors de la réalisation d’un tatouage : le manque d’hygiène au cours de la réalisation et la phase de cicatrisation. Vous pouvez contrôler la première variable en sollicitant les services d’un professionnel qualifié, et la deuxième en mettant en pratique une série de conseils.

Ces derniers ont pour but de favoriser la cicatrisation, de prévenir les infections et de préserver l’aspect esthétique (couleurs et textures). Les tatouages à l’encre blanche ou rouge nécessitent plus de soins, tout comme les tatouages black-out. Découvrez sans plus attendre les recommandations de base d’experts pour prendre soin d’un nouveau tatouage.

Un tatoueur en train de tatouer.

1. Après avoir fait un tatouage, ne retirez pas tout de suite le film plastique

Une fois le tatouage réalisé, le tatoueur bandera la zone avec un film de polyuréthane. Le but est de protéger la zone d’éventuelles infections, d’éviter les frottements avec les objets environnants et de contrôler la température. Selon de nombreuses variables (conception, lieu de fabrication, encres utilisées, etc.), l’artiste vous proposera de retirer le film au bout de quelques heures ou au bout de plusieurs jours.

En général, il est recommandé de conserver le pansement entre 2 et 24 heures. Les tatouages fortement exposés au soleil peuvent nécessiter plusieurs jours d’isolement pour récupérer complètement, vous devrez donc remplacer le pansement.



2. Lavez délicatement la zone et appliquez une crème anti microbienne

À l’heure de retirer le pansement, vous remarquerez probablement des rougeurs. Il peut même y avoir un suintement d’encre ou de liquide. C’est normal, puisque vous êtes dans la première phase de guérison.

Dès que vous retirez le pansement, lavez la zone à l’eau tiède et avec un savon antimicrobien. Évitez d’utiliser de l’eau très chaude ou très froide, car une telle eau peut nuire à la peau dans son état actuel.

Séchez ensuite doucement la zone sans frotter, puis appliquer une crème antibactérienne. L’artiste vous a sans doute recommandé une crème. De manière générale, les crèmes pour traiter l’érythème fessier sont idéales.

3. Lavez et désinfectez le tatouage plusieurs fois par jour

L’endroit où vous avez fait le tatouage, sa taille et la couleur des encres détermineront la fréquence de lavage. Cette fréquence oscille généralement entre 2 et 4 fois par jour, sur une période de 2 à 4 semaines.

Il est important de garder à l’esprit qu’à partir de l’étape précédente vous n’appliquerez plus de pansement, à moins que l’artiste ne vous ait recommandé le contraire. Le lavage, le séchage et l’humidification ultérieure doivent être effectués avec délicatesse.

4. Gardez la zone propre et sèche

Au premier stade de la guérison, les démangeaisons, la desquamation et les petits saignements sont normaux. Comme le montrent les études, ce sont les symptômes les plus fréquents au cours des cinq premiers jours. Pour éviter les complications, vous devez garder la zone propre et sèche, un conseil que vous devez suivre sur une période de 2 semaines à 1 mois.

Vous pouvez bien sûr vous laver, mais évitez d’aller à la piscine, à la plage ou de prendre de longs bains pendant la durée suggérée. Il est aussi essentiel d’éviter l’exposition directe au soleil, ainsi que le contact avec les vêtements. Optez donc pour des vêtements amples pendant la période de cicatrisation.

5. Ne grattez pas

Vous devez éviter de vous gratter. Vous risqueriez non seulement d’être infecté, mais également de gâcher le tatouage. Pour la plupart des tatouages, le processus de cicatrisation dure entre 2 et 4 semaines.

6. Appliquez de la crème solaire

Lorsque votre tatouage a presque complètement cicatrisé, vous pouvez commencer à appliquer de la crème solaire s’il se trouve sur une zone exposée au soleil. C’est aussi une habitude que vous devez mettre en place sur le long terme si vous voulez qu’il conserve un bon aspect.

Comme le montrent les recherches, la plupart des complications liées au tatouage sont dues à des infections bactériennes. Celles-ci sont traitées par la prise d’antibiotiques par voie orale. Voici d’autres conseils à garder à l’esprit :

  • Évitez de réaliser des activités difficiles qui vous feront transpirer ou qui impliqueront un contact au niveau de la zone fraîchement tatouée. 
  • Lavez-vous les mains à l’eau et au savon avant de prendre soin de votre tatouage.
  • Évitez de toucher la zone.
  • Les crèmes hydratantes que vous choisissez ne doivent pas contenir d’alcool ni de parfum.
  • Restez attentif aux signes d’infection ou d’allergie.
  • Ne réduisez pas le temps de cicatrisation suggéré par le tatoueur.
Pour soigner un nouveau tatouage, il faut le protéger du soleil
Il est essentiel de protéger la zone tatouée du soleil.

Si vous tenez compte de tous ces conseils et des instructions du tatoueur, votre tatouage restera parfait. La sensibilité de la peau, sa couleur et encore d’autres facteurs influent sur la durée de la guérison.

Cela pourrait vous intéresser ...
Est-il possible d’éliminer les tatouages ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Est-il possible d’éliminer les tatouages ?

Vous souhaitez éliminer un ou plusieurs tatouages ? Découvrez les différentes techniques, leurs effets secondaires, ainsi que les soins.



  • Blanco Blanco, J., & Alexandre Lozano, S. ¿Por qué la cura en ambiente húmedo debe limitarse sólo al tratamiento de las heridas crónicas?: La evidencia clínica al servicio de la cura de los tatuajes. Gerokomos. 2010; 21(4): 191-197.
  • Kluger, N. Cutaneous and systemic complications associated with tattooing. La Presse Médicale. 2016; 45(6): 567-576.
  • Kluger, N. Tattoo side effects worldwide: a Google Trends-based time series analysis. Acta Dermatovenerologica Alpina, Pannonica et Adriatica. 2019; 28(3): 125-128.
  • Serup, J. Medical treatment of tattoo complications. In Diagnosis and Therapy of Tattoo Complications. Karger Publishers. 2017; 52: 74-81.