8 conditions liées aux températures élevées

Les températures élevées peuvent être une source de préoccupation. Cependant, il est possible de prendre certaines mesures pour éviter qu'elles ne nous affectent. Continuez à lire pour en savoir plus.
8 conditions liées aux températures élevées
Leidy Mora Molina

Relu et approuvé par l'infirmière Leidy Mora Molina.

Dernière mise à jour : 14 octobre, 2022

Il existe différentes conditions liées aux températures élevées qui peuvent être déclenchées en été. Surtout quand il y a des vagues de chaleur.

Il est possible de ressentir une variété de symptômes, tels que les suivants :

  • Transpiration excessive.
  • Déshydratation
  • Crampes.
  • Sensation d’épuisement.
  • Vertiges
  • Tachycardie.

Ainsi, des précautions doivent être prises lorsque le thermomètre approche les 40°C ou les dépasse. Si les symptômes susmentionnés apparaissent, vous devez agir rapidement pour éviter les complications.

Symptômes causés par la chaleur

Que ce soit dans l’hémisphère nord ou sud, avec l’arrivée de l’été la température commence à monter. Cependant, il y a des années plus chaudes que d’autres, en raison de divers phénomènes climatiques, comme El Niño.

Normalement, le corps se refroidit par la transpiration. Bien que parfois, le corps montre une incapacité à se débarrasser de la surcharge thermique à un rythme assez rapide, perdant l’équilibre thermique.

Ensuite, la température corporelle monte à des niveaux qui peuvent devenir dangereux, donnant lieu à une variété de symptômes :

  • Vertiges
  • Tachycardie.
  • Délire et confusion.
  • Soif difficile à étancher.
  • Sensation de fatigue et de faiblesse.
  • Éruptions cutanées et rougeurs.
  • Oligurie (diminution de la production d’urine).
  • Montées et chutes soudaines des chiffres de la tension artérielle.
  • Anhidrose ou hyperhidrose (diminution ou exagération de la production de sueur, respectivement).
Changement climatique et vagues de chaleur.
Les changements climatiques que traverse notre ère sont marqués par des saisons chaudes puissantes et dangereuses pour la santé humaine.

Causes et facteurs de risque

À mesure que la température sur le thermomètre augmente, la possibilité de rencontrer des problèmes de chaleur augmente. A partir de 35°C une gêne peut être ressentie.

À leur tour, ceux-ci augmentent lorsqu’ils sont exposés à la chaleur pendant une longue période. Par exemple, lorsque vous travaillez ou faites de l’exercice à l’extérieur, ou si vous n’utilisez pas d’outil permettant de dissiper ou de réduire la température.

En revanche, il y a des personnes plus sensibles. Parmi les facteurs de risque qui prédisposent à souffrir d’affections liées aux températures élevées, on cite :

  • Consommation d’alcool.
  • Les personnes obèses.
  • Hydratation faible ou insuffisante.
  • Les gens habitués aux climats froids.
  • Très jeunes enfants et adultes plus âgés.
  • Patients souffrant d’hypertension et de maladies cardiovasculaires.
  • Consommation de certains médicaments (bêtabloquants, diurétiques, antidépresseurs).

Conditions liées aux températures élevées

Certains des symptômes susmentionnés peuvent être communs à diverses conditions liées aux températures élevées. Cependant, chacun a sa particularité. Voyons voir.

1. Coup de soleil

Le terme coup de chaleur est souvent utilisé de manière interchangeable. Cependant, certains experts établissent des différences entre les deux, soulignant que l’insolation est généralement le précurseur du coup de chaleur et que les altérations cognitives ne s’y produisent pas.

D’autre part, il est également indiqué que ce serait le produit d’une exposition prolongée au soleil, il serait donc caractérisé par une sensibilité, des dommages et des affections cutanées. Bien que la déshydratation, les malaises, les maux de tête, les nausées, la tachycardie et l’irritabilité se produisent également.

2. Coup de chaleur

Le coup de chaleur est l’une des conditions liées aux températures élevées qui comporte le plus grand risque. Elle survient lorsque le corps dépasse la barrière des 40°C ou 104°F.

Il est à noter qu’il existe deux types de base de coup de chaleur :

  • Dû à l’effort : il est le produit d’une activité physique soutenue dans un environnement très chaud et humide. Il se développe en peu de temps. Par exemple, dans une compétition de marathon.
  • Sans effort : il se produit lorsque l’augmentation de la température ambiante est combinée à d’autres conditions, telles que l’âge ou des problèmes de santé sous-jacents. Il se développe sur plusieurs jours.

En général, les symptômes d’un coup de chaleur comprennent la déshydratation, la fatigue, des étourdissements, une accélération du rythme cardiaque et des étourdissements. S’il n’est pas traité, des convulsions, des pertes de connaissance et même le coma et la mort peuvent survenir.

3. Déshydratation

Pour lutter contre les températures élevées, le corps produit de la sueur. Et si la situation perdure, il y aura plus de transpiration. Lorsqu’elle n’est pas compensée par un remplacement hydrique adéquat, une déshydratation s’ensuit.

Tout cela entraîne d’autres complications à court et à long terme, telles que les lèvres sèches et gercées, la désorientation et la confusion, la tachycardie, la constipation, les problèmes rénaux, entre autres.

4. Coup de chaleur

Après un certain temps d’exposition à la chaleur, la personne peut éprouver une sensation de fatigue qui se traduit par une difficulté à mener à bien toute activité, ayant l’impression que le moindre mouvement demande un gros effort.

5. Crampes

Avec la transpiration, le corps perd également des sels et des minéraux dont il a besoin pour son fonctionnement normal. Cela comprend le chlore, le sodium, le potassium et le magnésium, qui jouent un rôle important dans la fonction musculaire.

Pour cette raison, des spasmes musculaires et des crampes peuvent survenir dans les bras et les jambes, ainsi que dans d’autres parties du corps, même dans le ventre. C’est quelque chose qui se produit aussi généralement après un exercice physique intense.

6. Affections cutanées

L’éruption cutanée est une affection cutanée, dont l’apparence est celle de boutons rouges ou de petites cloques. Elle est plus fréquente au niveau des plis (aisselles, aine).

Cela se produit généralement à cause d’une substance qui irrite la peau, ainsi que d’une transpiration excessive et de pores obstrués. Elle est fréquente chez les enfants, surtout lorsque l’environnement est chaud et humide.

Elle se manifeste par une inflammation, une irritation, des démangeaisons, une sensation de brûlure, une sécheresse et une desquamation. En plus de l’inconfort qu’elle génère, il peut y avoir des complications liées aux infections.

7. Maladies gastro-intestinales

Pendant les saisons très chaudes, la survenue de maladies gastro-intestinales augmente. D’une part, les aliments se décomposent plus rapidement, ce qui augmente les bactéries qu’ils contiennent.

De même, les mouches et autres insectes ont tendance à se multiplier davantage lorsqu’il fait chaud. Surtout dans les endroits où il n’y a pas de conditions sanitaires adéquates.

8. Problèmes rénaux

Avec la perte de liquide, la fréquence des mictions diminue. Cela peut avoir diverses conséquences, telles que l’augmentation des niveaux d’acide urique.

Selon une étude sur le sujet, il a été constaté que les vagues de chaleur augmentaient le risque d’insuffisance rénale, les enfants, les personnes âgées, les personnes handicapées et les patients atteints de diverses maladies chroniques étant les plus touchés.

Femme âgée avec décompensation caniculaire.
Les personnes âgées sont plus sensibles aux effets des vagues de chaleur, elles doivent donc prendre des précautions extrêmes.

Conséquences et complications possibles

Lorsque le corps surchauffe, les vaisseaux sanguins se dilatent, forçant le cœur à battre plus vite et avec plus de puissance. Ceci, à son tour, affecte les muscles et la fonction des organes vitaux, y compris le cerveau.

Les complications liées à l’augmentation de la température comprennent les suivantes :

  • Hyperventilation
  • Détresse respiratoire aiguë.
  • Insuffisance rénale et hépatique.
  • Dysfonctionnement métabolique.
  • Choc hypovolémique.

De plus, certaines pathologies peuvent être aggravées par la chaleur, telles que la peau (acné, rosacée), les voies respiratoires (BPCO, asthme), le diabète sucré et le lupus.

Prévention des conditions liées aux températures élevées

Si les mesures nécessaires sont prises, ces conditions liées aux températures élevées peuvent être évitées ou prévenues. A cet égard, plusieurs recommandations doivent être prises en compte.

Il faut être attentif aux prévisions météo, boire suffisamment et éviter de s’exposer au soleil pendant les heures de plus grande intensité. Il est idéal de se couvrir d’un chapeau ou d’une casquette pour sortir ; Pendant ce temps, restez dans des environnements frais et ventilés.

Prendre une douche si vous avez très chaud est optimal. Réduire l’exercice et ne pas porter de vêtements trop chauds aide également.

Côté repas, il ne faut pas manger dans la rue, les fruits et légumes doivent être bien désinfectés, ainsi qu’éviter les repas copieux, très chauds ou gras.

Réduire la consommation d’alcool ou de caféine.

À la maison, utilisez les dispositifs de refroidissement nécessaires, tels que les ventilateurs et les climatiseurs. Utilisez le four le moins possible.

Quand aller chez le médecin ?

Une aide médicale doit être recherchée si la température est très élevée et que plusieurs des symptômes ci-dessus apparaissent. Pendant que le personnel de premiers secours arrive, vous pouvez aider à faire baisser la température de la personne en appliquant des compresses de glace sur des zones telles que les aisselles, l’aine et le cou.

Si possible, la personne doit être baignée ou au moins aspergée d’eau. Aidez-la également à enlever ses vêtements. Une autre mesure importante est l’hydratation avec des boissons isotoniques.

Une attention médicale immédiate est essentielle en cas de coup de chaleur. Si le traitement est réalisé à temps, il n’y a pas lieu de craindre des complications. Lorsque vous avez des proches qui vivent seuls, vous devez maintenir un contact permanent avec eux pour savoir comment ils vont.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les effets des changements brusques de température sur la santé
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Les effets des changements brusques de température sur la santé

Les changements brusques de température peuvent affecter la santé et nous rendre plus vulnérables aux infections, notamment respiratoires.



  • Fleta Zaragozano J, González García G, Muñoz Jalle E, Faci Alcalde E, Aurensanz Clemente E. Golpe de calor. Boletín de la Sociedad de Pediatría de Aragón, La Rioja y Soria. 2013; 43(2): 53-59.
  • Kovats R. El Niño and human health. Bulletin of the World Health Organization. 2000; 78 (9): 1127-1135.
  • Lorenzo, A, Liano F. High temperatures and nephrology: The climate change problem. Nefrología (Madr.). 2017; 37(5): 492-500.
  • Peña R, Valdés M, Nazzal C. Efecto de las temperaturas extremas en la incidencia de enfermedades cardiovasculares: revisión bibliográfica 2016-2022. Rev Chil Cardiol. 2022;  41(1): 51-64.
  • Piñeiro Sande N, Martínez Melgar J, Alemparte Pardavilla E, Rodríguez García J. Golpe de Calor. Revisión. Emergencias. 2004; 16: 116-125.
  • Villamil Cajoto I, Díaz Peromingo J, Villacian Vicedo G, Sánchez Leira J, et al. Impacto de la ola de calor de 2003 en el Hospital de Riveira (A Coruña). An. Med. Interna (Madrid). 2005;  22(1): 15-20.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.