Comment la chaleur affecte-t-elle les médicaments ?

L'Agence Espagnole des Médicaments (AEMPS) publie chaque année un document sur la sécurité en cas de vague de chaleur. Plus concrètement, il offre des informations sur le bon usage des médicaments et leur conservation adéquate.
Comment la chaleur affecte-t-elle les médicaments ?

Dernière mise à jour : 14 août, 2021

Vous avez peut-être déjà remarqué comment la chaleur peut, dans certains cas, affecter les médicaments. Les hautes températures de l’été sont un facteur à prendre en compte en raison de leur possible influence sur les traitements et sur la conservation des médicaments.

L’Agence Espagnole des Médicaments (AEMPS) publie chaque année un document sur la sécurité en cas de vague de chaleur. Plus concrètement, il offre des informations sur le bon usage des médicaments et leur conservation adéquate. Par ailleurs, il contient des recommandations spécifiques pour les patients dans des situations cliniques spéciales, en cas de vague de chaleur.

Comment conserver les médicaments quand il fait chaud ?

En cas de températures externes élevées, les médicaments qui doivent se conserver entre 2 et 8°C doivent être utilisés dès qu’on les sort du réfrigérateur. Ceux qui doivent se conserver à une température inférieure à 25 ou 30°C présentent généralement une plus grande limite de tolérance.

Quand vous transportez vos médicaments, vous devez respecter des précautions de conservation, en utilisant une glacière si cela est nécessaire. Dans tous les cas, les médicaments, en général, ne doivent pas être exposés très longtemps à des températures élevées comme celles que l’on atteint fréquemment dans les coffres ou à l’intérieur des voitures exposées en plein soleil.

Lorsque vous devrez prendre un médicament, nous vous conseillons de lire attentivement la notice et de consulter votre pharmacien si vous avez un doute ou voyez des avertissements que vous ne comprenez pas ou qui vous inquiètent. En effet, certains médicaments doivent rester au frigo et, dans la majorité des cas, on ne recommande pas de les laisser dans des environnements qui dépassent les 25 ou 30 degrés.

Des médicaments en pharmacie.

Vous devez bien lire la notice des médicaments pour connaître leur température de conservation idéale.

Lisez aussi : Pourquoi ai-je un mal de tête au lever ?

Formes sous lesquelles la chaleur affecte les médicaments

Certaines formes pharmaceutiques – comme les suppositoires, les ovules ou les crèmes – sont assez sensibles aux hautes températures. Dans ce cas, ce n’est pas le principe actif qui est sensible à la chaleur mais la forme pharmaceutique elle-même. Par conséquent, il faut prendre en compte différents aspects afin de voir comment la chaleur affecte les médicaments. Parmi eux, nous retrouvons :

  • Forme pharmaceutique. Des formes pharmaceutiques spécifiques, comme les suppositoires, les ovules ou les crèmes, sont assez sensibles aux hausses de température. Dans ce cas, il est relativement facile d’observer s’ils sont en bon état pour les consommer après l’exposition à la chaleur.
  • Aspect. L’aspect de la boîte, de la présentation et du médicament en soi dépendent dans une large mesure du contrôle de l’utilisateur ou du patient. Il faut bien vérifier que les conditions de l’emballage et du produit conviennent. Le consommateur déterminera cette stabilité à travers l’analyse de l’apparence externe. En cas de doute, il vaut mieux ne pas consommer le médicament.

Médicaments thermosensibles

La conservation des médicaments thermosensibles, surtout ceux que nous devons stocker à des températures entre 2 et 8°c, est importante lors d’un voyage. Pour ces médicaments, il est indispensable d’utiliser un emballage isotherme réfrigéré.

La chaleur peut affecter le médicament, surtout si ce dernier est exposé à de hautes températures pendant longtemps. Il peut y avoir une perte de son effet et une apparition d’effets secondaires. En cas de hautes températures externes, on conseille de les utiliser dès qu’on les sort du réfrigérateur.

Des médicaments dans un réfrigérateur.

Certains médicaments ne peuvent se conserver que dans des réfrigérateurs pour conserver leur intégrité.

Découvrez aussi : Vague de chaleur : comment la surmonter ?

Quelques recommandations de l’AEMPS

L’Agence Espagnole des Médicaments et Produits Sanitaires offre quelques recommandations pour le bon usage des médicaments en cas de hautes températures. Parmi ces recommandations, nous retrouvons les suivantes :

  • Ne réduisez pas ou n’interrompez pas les traitements sans consulter votre médecin.
  • Évitez de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) dans la mesure du possible, et surtout des néphrotoxiques, quand il y a un risque de déshydratation.
  • Ne prenez pas de paracétamol en cas d’insolation car son inefficacité pour traiter cette dernière a été prouvée.
  • Si on vous a prescrit un médicament diurétique, gardez bien à l’esprit que votre médecin devra réajuster l’ingestion de liquides et de sodium.
  • Ne prenez aucun médicament sans conseil médical car ils peuvent interagir avec un autre traitement ou provoquer des effets indésirables.

Conclusion

Tout au long de l’année, et plus particulièrement quand les températures sont très élevées, vous devez conserver les médicaments dans des endroits frais et secs, en ne les exposant pas directement à la lumière du soleil. Si vous avez des doutes, il est fondamental de bien lire la notice des médicaments que vous achetez. Vous y trouverez toutes les informations pertinentes et utiles pour bien les conserver.

Cela pourrait vous intéresser ...
Est-il sûr d’acheter des médicaments sur Internet ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Est-il sûr d’acheter des médicaments sur Internet ?

Certaines personnes préfèrent acheter des médicaments sur internet pour toutes sortes de raisons. Quels sont néanmoins les dangers ?



  • De La Rubia, A. (2006). Conservación de medicamentos termolábiles. Farmacia Hospitalaria. https://doi.org/10.1016/S1130-6343(06)73935-6

  • Ricote-Lobera, I., Ortiz-Martín, B., Fraile-Gil, S., Santos-Mena, B., Hidalgo-Correas, F. J., & García-Díaz, B. (2014). Estabilidad de los medicamentos termolábiles ante una interrupción accidental de la cadena de frío. Farmacia Hospitalaria. https://doi.org/10.7399/FH.2014.38.3.1164

  • Margarita, C., Peña, G., I, A. I. B., & Martínez, V. (2010). Estudio de estabilidad de tabletas de risperidona 3 mg Study of stability of Risperidone ( 3 mg ) tablets. Revista Cubana de Farmacia.