L’hypothermie chez l’enfant et le bébé : comment agir ?

2 juillet 2019
L'hypothermie chez les enfants et les nourrissons peut être difficile à détecter parce qu'ils sont incapables de bien s'exprimer. Il est important d'agir rapidement et de veiller à rétablir la température corporelle le plus rapidement possible.

L’hypothermie est une baisse de la température corporelle en dessous des limites normales, c’est-à-dire en dessous de 35 degrés. A partir de ce plancher, les mécanismes de compensation de la régulation de la température corporelle commencent à échouer. Que faire en cas d’hypothermie chez les enfants et les bébés ?

L’hypothermie chez les enfants et les bébés : ce que vous devez savoir

Les mécanismes de perte de température

  • Par rayonnement : différence de gradient de température entre l’organisme et le milieu environnant
  • Par conduction : par contact avec des surfaces ayant des températures différentes, dans ce cas des températures plus froides ou plus basses
  • Évaporation : conséquence de la libération de la température par la conversion d’un liquide corporel en vapeur ou en gaz. Par exemple : transpiration accrue, respiration rapide, etc

Les causes de l’hypothermie

L’hypothermie peut survenir dans n’importe quel groupe de population et à n’importe quel moment de l’année. Les bébés et les jeunes enfants sont les plus sujets à l’hypothermie. En effet, leur corps évolue et leurs mécanismes de régulation de la température ne sont pas complètement développés.

Les causes les plus courantes d’hypothermie chez les enfants et les nourrissons sont :

  • Protection inadéquate du bébé contre les basses températures
  • Laisser le bébé ou l’enfant porter des vêtements humides trop longtemps dans des environnements froids ou en présence d’un vent fort
  • Dans certains cas, lorsque les enfants ont de la fièvre, les parents tentent d’abaisser la température en les exposant à des températures très froides. Pour cela, ils utilisent des compresses froides, des bains d’eau froide ou des ventilateurs. Ceci peut conduire à un choc de thermorégulation face à un tel changement soudain de température
symptômes de l'hypothermie chez l'enfant

Lire également : 6 conseils de prévention en cas d’exposition au froid

Les symptômes de l’hypothermie

  • Les enfants et les nourrissons ne frissonnent généralement pas et ne signalent pas de tremblements
  • Leur peau devient froide, il peut y avoir un changement de couleur (pâleur), ou pour beaucoup de bébés, la permanence d’un ton rosé
  • La respiration et le pouls ralentissent
  • Les réflexes sont annihilés
  • Chez les bébés qui ne peuvent pas manifester la sensation de froid, une attention particulière doit être portée à la température de la peau, aux changements de comportement, au manque d’appétit, etc

Comment agir en cas d’hypothermie chez les bébés ?

Il est d’une importance vitale que vous communiquiez avec un médecin s’il y a des signes d’hypothermie chez un bébé. Si une attention immédiate n’est pas possible à ce moment-là, les recommandations générales sont les suivantes :

  • Augmentez progressivement la chaleur de l’environnement : emmenez-le dans une pièce chaude et enlevez les vêtements mouillés
  • Couvrez et protégez sa tête avec un chapeau ou une couverture et serrez-la contre votre poitrine pour qu’elle se réchauffe avec la chaleur du corps

Il est très important de ne pas appliquer une source de chaleur directe sur la peau nue. N’utilisez pas de bouillottes ou de compresses d’eau chaude à moins qu’il n’y ait un chiffon entre les deux pour éviter les brûlures.

Il est conseillé de vérifier les signes vitaux de l’enfant de temps en temps, même une fois l’hypothermie stabilisée. S’il perd connaissance, vérifiez sa respiration. S’il respire, placez-le en position latérale de sécurité, sinon faites du bouche-à-bouche et procédez à un massage cardiaque en attendant les soins médicaux nécessaires.

Lire la suite : 6 symptômes de la méningite que les parents ne doivent pas négliger

agir face à l'hypothermie

Comment agir en cas d’hypothermie chez l’enfant ?

Selon la gravité de la situation, il peut être nécessaire ou non d’appeler les services d’urgence. Évaluez les symptômes et si vous ne voyez pas de signes graves d’hypothermie, passez aux étapes suivantes :

  • Donnez à l’enfant un bain chaud jusqu’à ce que la couleur de la peau redevienne normale. Aidez l’enfant à sortir et à se sécher rapidement
  • Habillez-le de vêtements chauds, emmenez-le dans une pièce chaude et enveloppez-le dans de nombreuses couvertures. De même pour les bébés, il est important de leur apporter votre propre chaleur corporelle et de protéger leur tête avec un chapeau, ainsi que leurs mains et leurs pieds
  • Donnez à l’enfant des boissons chaudes et des aliments énergétiques
  • Ne le laissez jamais seul au cas où ses symptômes s’aggraveraient

D’une manière générale, en appliquant ces techniques, la température corporelle reviendra à la normale dans un laps de temps relativement court. Si ce n’est pas le cas et que les symptômes s’aggravent, emmenez immédiatement l’enfant aux services d’urgence ou appelez une ambulance.

 

  • Burger, L., & Fitzpatrick, J. (2014). Prevention of inadvertent perioperative hypothermia. British Journal of Nursing. https://doi.org/10.12968/bjon.2009.18.18.44553
  • Gelb, D. (2014). Hypothermia. In Encyclopedia of the Neurological Sciences. https://doi.org/10.1016/B978-0-12-385157-4.00059-2
  • Sefrin, P. (2018). Accidental Hypothermia. Notarzt. https://doi.org/10.1055/a-0752-6485
  • So, H. Y. (2010). Therapeutic hypothermia. Korean Journal of Anesthesiology. https://doi.org/10.4097/kjae.2010.59.5.299