Conseils pour savoir si quelqu’un ment

· 22 octobre 2018
Dans de nombreux interrogatoires de police, des méthodes sont utilisées pour détecter les mensonges. Pour reconnaître les menteurs, vous devez suivre les conseils que nous vous donnons ci-dessous.

Ce serait génial d’avoir un détecteur de mensonges portable et de l’utiliser avec qui nous voulons. Ou bien qu’il y ait une réaction physique comme celle du nez de Pinocchio qui s’agrandit à chaque fois qu’il ment. Cependant, nous n’avons aucune de ces deux options disponibles. Nous n’avons que nos sens et autres intuitions pour savoir si quelqu’un ment. Découvrez comment reconnaitre les menteurs dans l’article suivant.

Conseils pour savoir si quelqu’un ment

Bien que cela puisse sembler étrange, mentir est quelque chose de très commun chez les êtres humains. Même quand quelqu’un ment, il peut ne pas vouloir le faire. Bien sûr, il y a aussi ceux qui le font de façon flagrante et à des occasions où on ne le réalise pas facilement. Mais pour commencer, vous pouvez vous aider en analysant les signes suivants pour savoir si on vous dit ou non la vérité.

1. La personne parle trop

une personne qui ment parle trop

Les personnes qui mentent parlent souvent et donnent plus de détails pour atteindre leur objectif et paraître convaincantes. Cela peut être accompagné de phrases excessives. Telles que « je vous dis la vérité » ou « je suis complètement honnête avec vous ».

2. Elle a des micro-expressions bien particulières

Il s’agit de ces expressions faciales qui peuvent être imperceptibles si nous ne faisons pas assez attention. Elles apparaissent et disparaissent en une seconde. Quand quelqu’un ment, il peut lever les sourcils et marquer des lignes sur son front. Ou encore faire des mouvements répétitifs avec ses lèvres.

3. Elle raconte des incongruités

SI nous sommes honnêtes, nous racontons la même histoire encore et encore sans changer de virgule. Cependant, quand nous mentons, nous pouvons utiliser d’autres expressions qui sont totalement opposées l’une à l’autre. Par exemple, dire qu’il pleuvait et qu’il y avait un soleil radieux est un mensonge. Il peut également y avoir une incohérence entre les mots et les expressions faciales ou corporelles. Si vous dites quelque chose de triste mais que vous avez un sourire sur vos lèvres ou vice-versa, c’est peut-être parce que vous ne dites pas la vérité.

4. Elle se touche le nez et la bouche

C’est l’un des signes les plus courants quand quelqu’un ment. C’est une réaction inconsciente qui peut indiquer « je couvre ma bouche pour les mensonges que je dis » ou « je ne veux pas que mes lèvres soient vues pendant que je cache des informations ». En cas de contact compulsif du nez, au-delà d’un rhume ou d’une allergie, cela peut être dû à l’augmentation de l’adrénaline dans les capillaires nasaux due à l’anxiété ou au stress.

5. Elle se comporte comme un enfant

Si la personne que nous avons en face de nous parle avec un ton plus aigu, comme s’il s’agissait d’un enfant ou d’un personnage tendre, cela devrait également nous mettre en alerte. Certaines personnes ont vécu dans une maison où les mensonges ont été acceptés et pardonnés, tant et si bien que c’était quelque chose de « mignon ». Les jeunes enfants peuvent sembler adorables lorsqu’ils mentent à propos d’un méfait. Mais nous devons faire très attention si cette technique est utilisée par un adulte.

6. Les mouvements de ses yeux sont particuliers

Une autre façon de déterminer si quelqu’un ment est d’observer son regard. D’un part, il est normal de déplacer vos yeux d’un côté à l’autre avec désespoir. Mais attention ! Ce n’est pas la même chose que de regarder en essayant de se souvenir de quelque chose, comme les élèves vont de droite à gauche à toute vitesse. Cette dernière habitude pourrait être synonyme de mensonge.

D’autre part, les menteurs évitent souvent le contact visuel avec leur interlocuteur ou se concentrent sur un objet spécifique derrière la personne qui écoute. Nous devrions toujours faire attention dans ce cas. Parce que de nombreux experts en mensonge ont pratiqué et appris à regarder dans les yeux pour être considérés comme sincères.

7. Leur respiration est difficile

Le stress du mensonge peut causer des changements dans la façon dont vous respirez. Surtout si la personne se sent coupable de ses paroles ou parle sous la pression. Il peut également être difficile pour vous d’avaler ou de régurgiter parce que votre bouche et votre gorge sont sèches. Vous pouvez voir que la personne en face de vous lèche ses lèvres, que sa poitrine est agitée, qu’elle respire par le nez ou donne de grands souffles d’air.

8. Le ton de sa voix est différent

le ton de la voix d'une personne qui ment varie

Portez une attention particulière aux changements vocaux de la personne qui vous parle. La voix peut être un indicateur parfait de mensonges ou de vérités. Peut-être que vous commencez la conversation plus lentement ou plus rapidement que d’habitude. Que votre ton est net ou que les mots tremblent quand vous parlez. Une autre façon de détecter que quelqu’un ment est le bégaiement.

9. Elle transpire

Il est normal que lorsque quelqu’un se trouve dans une situation inconfortable, il transpire plus que d’habitude. Peut-être qu’il dit « il fait très chaud ici » même si le climatiseur est allumé ou en hiver. La mesure de la transpiration est l’un des paramètres analysés dans un détecteur de mensonges ou un polygraphe. Si la personne a les mains moites de transpiration ou les vêtements mouillés, c’est peut-être parce qu’elle n’est pas honnête avec vous.

10. Ses réponses émotionnelles doivent attirer votre attention

La réaction et la synchronisation des réponse peuvent vous aider si vous voulez découvrir que quelqu’un ment. Par exemple, si vous posez une question et qu’il répond immédiatement. Il y a de fortes chances pour qu’il ne dise pas la vérité. Peut -être que la réponse est répétée ou pratiquée.

Faites également attention s’il se défend continuellement, s’il détourne les questions en répondant à quelque chose qui n’a rien à voir. Regardez également si sa posture corporelle change avant certains mots ou phrases. Faites attention s’il utilise les mêmes mots que vous pour répondre, ou s’il répond avec une autre question.