Découvrez comment profiter des bienfaits de l’huile de lavande

25 janvier 2020
La lavande est plante aux fleurs violettes et voyantes. De ses fleurs il est possible d'extraire une huile essentielle riche en linalol, géraniol et en sapononies, entre autres.

L’huile de lavande est l’une des plus utilisées en médecine et en cosmétique en raison de ses multiples propriétés. C’est aussi l’une des huiles les plus utilisées pour les séances d’aromathérapie. Saviez-vous que vous pouviez la faire vous-même à la maison ?

Bien que de nos jours il soit possible d’en trouver dans les herboristeries, les magasins de cosmétiques et les pharmacies, nombreuses sont les personnes qui préfèrent préparer cette huile à la maison. C’est pourquoi nous vous proposons ici d’en savoir plus sur sa préparation et sur ses principales applications.

Les caractéristiques de la lavande 

La lavande est plante aux fleurs violettes et voyantes. De ses fleurs il est possible d’extraire une huile essentielle riche en linalol, géraniol et en sapononies, entre autres.

Selon une étude publiée sur Phytotherapy Research, bien que les recherches ne soient pas complètement concluantes, on estime que ce produit possède des propriétés inflammatoires, antiseptiques, carminatives, antifongiques et sédatives. L’huile de lavande peut être bénéfique pour traiter les brûlures et piqûres d’insectes.

Voir aussi : 10 utilisations de la lavande à la maison, dans les cosmétiques et la médecine

Comment faire de l’huile de lavande ?

Huile de lavande

En fonction des agriculteurs, la lavande est récoltée lorsque leur période de floraison commence. Vous pouvez les laisser sécher dans une pièce fraîche et sombre jusqu’à ce que vous en ayez besoin.

Ingrédients

  • Fleurs de lavande séchées
  • Huile d’olive ou de tournesol
  • 1 petit pot en verre

Préparation

  • Dans le pot en verre, laissez macérer au soleil pendant 3 jours les fleurs de lavande avec l’huile d’olive.
  • Ensuite, agitez le contenu et transvidez le mélange dans une autre bouteille à travers une passoire fine ou un filtre à café.

Rappelez-vous que les huiles essentielles ne doivent jamais être ingérées. Il est préférable de les tester avant : versez quelques quelques gouttes sur un coton et appliquez l’huile sur l’avant-bras. Vous saurez ainsi si vous êtes allergique au produit.

Lire aussi : Les huiles végétales bonnes pour la santé

Bienfaits de l’huile de lavande pour la beauté

L’huile de lavande peut être utilisée pour bien des raisons : problèmes cutanés, problèmes d’anxiété et certaines maladies. Néanmoins, il est fondamental de garder à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’un remède pouvant remplacer un traitement prescrit par un médecin. Dans la mesure du possible, utilisez ce produit sous la surveillance d’un médecin.

Beauté de la peau

Une étude publiée sur BMC Complementary and Alternative Medicine montre les bienfaits de la lavande lors du processus de cicatrisation de la peau.

Selon cette étude, l’application topique de ce produit favorise la synthèse du collagène et la différenciation des fibroblastes, ce qui favorise une bonne cicatrisation dès la phase initiale.

Beauté des cheveux

L’application topique de l’huile de lavande combinée à d’autres huiles essentielles pourrait contribuer à lutter contre la chute des cheveux.

Selon une étude publiée sur Archives of Dermatology, les individus qui ont eu recours aux huiles essentielles de lavande, thym, romarin et cèdre ont assisté à une régénération capillaire étalée sur une période de sept mois.

L’huile de lavande combat l’anxiété et calme les nerfs

Femme assise l'air pensif

Comme le montre une étude publiée sur Mental Health Clinician, l’huile essentielle de lavande possède un long historique anecdotique de bienfaits anxiolytiques qui, à l’heure actuelle, sont soutenus par plusieurs études cliniques.

Selon cette étude, cette huile essentielle possède de nombreuses propriétés propres à un agent anxiolytique dont l’effet calmant sans sédation. Elle est donc un bon complément pour les patients qui souffrent d’un trouble de l’anxiété.

Néanmoins, étant donné le manque d’études sur la dose appropriée et les mesures de sécurité, il faut utiliser cette huile avec précaution. Elle est généralement utilisée en aromathérapie.

Une alliée contre les douleurs

L’application topique de cette huile essentiel est bénéfique pour soulager les symptômes de certaines maladies. Par exemple, une étude publiée sur The Journal of Alternative and Complementary Medicine montre que, associée à la sauge et à la rose, l’huile essentielle de lavande peut atténuer les crampes menstruelles.

En somme…

Gardez à l’esprit que vous devez éviter d’utiliser cette huile essentielle dans sa forme pure sur la peau. Si vous souhaitez profiter de ses propriétés en tant que traitement complémentaire, mélangez-la avec une huile porteuse telle que l’huile d’amande ou l’huile d’olive. Vous pouvez également la diluer dans de l’eau.

N’oubliez pas non plus que les preuves sur les bienfaits de l’huile de lavande sont limitées et ne garantissent pas une utilisation sûre. Vous devez donc l’utiliser avec précaution, seulement en tant que complément d’un traitement conventionnel.

  • Mori HM, Kawanami H, Kawahata H, Aoki M. Wound healing potential of lavender oil by acceleration of granulation and wound contraction through induction of TGF-β in a rat model. BMC Complement Altern Med. 2016;16:144. Published 2016 May 26. doi:10.1186/s12906-016-1128-7
  • Hay, I. C., Jamieson, M., & Ormerod, A. D. (1998). Randomized trial of aromatherapy: Successful treatment for Alopecia areata. Archives of Dermatology134(11), 1349–1352.
  • Malcolm BJ, Tallian K. Essential oil of lavender in anxiety disorders: Ready for prime time?. Ment Health Clin. 2018;7(4):147–155. Published 2018 Mar 26. doi:10.9740/mhc.2017.07.147
  • Han, S. H., Hur, M. H., Buckle, J., Choi, J., & Lee, M. S. (2006). Effect of aromatherapy on symptoms of dysmenorrhea in college students: A randomized placebo-controlled clinical trial. Journal of Alternative and Complementary Medicine12(6), 535–541. https://doi.org/10.1089/acm.2006.12.535
  • Cavanagh, H. M. A., & Wilkinson, J. M. (2002). Biological activities of lavender essential oil. Phytotherapy Research. https://doi.org/10.1002/ptr.1103
  • Cavanagh, H. M. A., & Wilkinson, J. M. (2005). Lavender essential oil: a review. Australian Infection Control. https://doi.org/10.1071/HI05035