Hygiène intime : ce qu’il faut et ne faut pas faire

· 7 février 2019
Avoir de bonnes habitudes hygiéniques est essentiel afin de prévenir l'apparition d'infections ou autres problèmes tels que les irritations et les mauvaises odeurs.

Avoir une bonne hygiène intime est très important pour jouir d’une bonne santé génitale. Cela vous permettra de vous tenir éloignée des infections et maladies qui touchent les femmes.

Mais attention, il n’est jamais bon d’être dans les extrêmes… Vous devez soigner votre hygiène intime mais cela ne doit pas devenir une obsession. Les deux cas de figure nuisent à votre santé intime.

Nous vous invitons ici à découvrir ce qu’il faut et ne faut pas faire dans votre routine de soins et dans votre vie quotidienne afin d’éviter les maladies et autres désagréments.

1. Utilisez un savon approprié pour une bonne hygiène intime

Il est recommandé d’utiliser un savon au pH neutre et sans parabènes pour nettoyer sa zone intime. La raison est la suivante : un savon trop fort risque d’altérer l’acidité de la peau et donc de provoquer l’apparition d’une infection.

Vous pouvez utiliser un savon normal pour nettoyer le reste de votre corps mais éviter de l’utiliser pour votre zone intime.

De nos jours, il existe des savons spéciaux pour nettoyer la zone intime féminine. Nous vous conseillons d’opter pour l’un de ces savons. Ils sont plus respectueux de la peau et, en plus, ils éliminent parfaitement les mauvaises odeurs.

2. N’oubliez pas qu’un seul lavage suffit

Laver sa zone intime une seul fois par jour est amplement suffisant pour la maintenir propre et dépourvue de bactéries. Gardez à l’esprit qu’un lavage excessif peut altérer le pH de la zone et vous rendre plus vulnérable à l’attaque de bactéries et de champignons.

Pour les femmes sexuellement actives, il est recommandé de nettoyer la zone intime avant et après le rapport sexuel.

Au cours du rapport sexuel, vous pouvez plus facilement être attaquée par des bactéries, raison pour laquelle vous devez nettoyer la zone le plus rapidement possible après le rapport. Vous vous épargnerez ainsi une infection urinaire comme la cystite, par exemple.

3. Ne portez pas de vêtements trop serrés

ne pas porter de vêtements trop serrés pour une bonne hygiène intime

Le port de vêtements trop serrés au niveau de la zone intime peut provoquer des irritations. Le frottement constant des vêtements contre la vulve peut non seulement vous gêner mais aussi faire que vous transpiriez davantage. Les mauvaises odeurs et les bactéries peuvent alors faire leur apparition.

De plus, lorsque le port d’un vêtement trop serré provoque l’apparition d’une blessure ou d’une sensation de brûlure, même légère, cela peut déboucher sur une infection.

En temps normal, la vulve est pleine de bactéries. Mais un frottement continu et une humidité constante sont deux facteurs qui augmentent le risque d’infections.

4. Évitez les douches vaginales

Les douches vaginales à répétition sont contre-indiquées. Cette pratique est seulement recommandée de façon ponctuelle et est sujette à prescription.

Les douches vaginales altèrent la flore vaginale et augmente le risque d’infections. La zone intime est une zone très délicate au pH spécifique. Tout produit appliqué sur cette zone peut altérer son pH.

5. Nettoyez-vous dans le bon sens

Avez vous l’habitude, aux toilettes, de vous nettoyer du bas vers le haut ? C’est une erreur : en faisant cela vous amenez les bactéries de l’anus vers vos voies urinaires, ce qui peut déboucher sur l’apparition d’une cystite, laquelle est principalement causée par la bactérie E.coli normalement logée dans le tube gastro-intestinal.

Si cette infection donne lieu à des complications, cette bactérie pourrait finir par se loger dans les reins, raison pour laquelle il est important de prendre ce conseil en considération.

6. Soignez votre hygiène intime pendant vos règles

Bien que cela semble évident, nous vous conseillons quand même de soigner particulièrement votre hygiène intime pendant vos règles.

Ce n’est pas seulement une question de mauvaises odeurs : le taux d’acidité de la zone intime diminue pendant les règles et devient alors un endroit parfait pour les infections.

Comme nous vous le disions plus haut, il n’est pas nécessaire de laver la zone intime plus d’une fois par jour. En revanche, il faut impérativement changer sa serviette hygiénique ou son tampon toutes les quatre ou six heures.

Lire aussi : Tout ce que vous devez savoir sur les premières règles après l’accouchement

7. N’utilisez pas d’éponges pour nettoyer votre zone intime

Évitez de frotter votre vulve avec une éponge. Ces accessoires accumulent des bactéries, raison pour laquelle vous devez les éviter à tout prix.

De plus, si vous frottez trop fort, vous risquez d’irriter la zone ce qui, plus tard, peut provoquer une infection.

Nous vous conseillons de laver votre zone intime avec vos propres mains, lesquelles doivent, bien entendu, être parfaitement propres. Évitez d’utiliser vos ongles, vous risqueriez de vous faire mal.

8. Rasez-vous délicatement

se raser délicatement pour une bonne hygiène intime

Faites en sorte de ne pas vous blesser lorsque vous vous rasez. Les blessures ouvertes attirent les bactéries et vous risqueriez alors de contracter une infection. Si vous vous épilez avec de la cire ou une autre méthode, le conseil reste le même.

Il est préférable de ne pas se raser ou de s’épiler complètement, car les poils nous protègent de nombreuses bactéries. Sans les poils, le risque de contracter une infection est plus élevé.

9. Portez des sous-vêtements en coton

Les sous-vêtements en coton absorbent l’humidité et laissent passer l’air, ce qui permet de maintenir la zone fraîche et dépourvue de bactéries.

Il n’est pas conseillé d’opter pour des sous-vêtements en nylon, car le nylon ne laisse pas facilement passer l’air et les bactéries peuvent alors se former plus facilement.

La clé pour maintenir les mauvaises odeurs éloignées est de ne pas laisser place à l’humidité dans la zone.

Lire aussi : 6 antibiotiques naturels contre les infections légères

Si vous suivez ces simples conseils, vous observerez vite des changements satisfaisants. Vous vous sentirez plus fraîche et plus saine et vous ne sentirez plus de mauvaises odeurs.

En accordant une attention particulière au lavage de la zone intime, il est possible d’éviter une infection.