Jumeaux en classe : ensemble ou séparés ?

Plus on s'éloigne des soins quotidiens des jumeaux, plus on se rapproche de la décision de les séparer. Les parents et les enseignants qui les connaissent le mieux conviennent qu'il est recommandé que les jumeaux restent ensemble.
Jumeaux en classe : ensemble ou séparés ?

Dernière mise à jour : 20 novembre, 2021

Il est courant que les parents et les enseignants se demandent si des jumeaux devraient être ensemble ou séparés en classe. Cette question est d’autant plus récurrente à une époque ou les naissances multiples sont fréquentes par rapport il y a des décennies.

Les jumeaux, vrais ou faux, sont ensemble depuis toujours et se perçoivent comme une unité. C’est ce qu’on appelle l’identité du couple.

Comme pour de nombreuses décisions difficiles, le bon sens doit prévaloir. Les parents connaissent les enfants mieux que quiconque et savent ce qui serait idéal pour leurs enfants. Voyons ensemble pourquoi certaines écoles ordonnent la séparation, puis regardons le problème à la lumière de la science.

L’école versus la séparation des jumeaux en classe

Pour les parents, le fait que les jumeaux fréquentent la même école est une formule peu coûteuse. Et les jumeaux en classe seraient forcément ensemble s’il n’y avait qu’une seule classe par tranche d’âge.

En général, les écoles traditionnelles considèrent qu’il est conseillé de séparer les jumeaux, en raison d’un critère fixe de construction identitaire. Ce critère suggère qu’une personne se développe de manière autonome et individuelle, ce qui contraste avec l’unité exposée et démontrée par les jumeaux.

La séparation à l’école vient de la peur qu’un enfant dépende trop de l’autre, au point que la dépendance affecte son développement. Dans certains, il ne s’agit même pas d’une suggestion, mais d’une imposition de la part de l’école, qui affirme que les jumeaux se feront concurrence et que l’un cherchera à l’emporter sur l’autre.

Cette décision entre de plus en plus en contradiction avec les preuves scientifiques. Celles-ci indiquent que les jumeaux se développent parfaitement s’ils restent ensemble, raison pour laquelle les écoles ont créé des politiques flexibles, qui sont convenues avec les parents.

Jumeaux dans une échographie.
Les jumeaux ont de nombreuses caractéristiques en commun. On parle d’identité du couple.

Que dit la science ?

La science confirme que la séparation en tant que règle fixe ou impérative peut apporter des problèmes. Les jumeaux se défendent l’un l’autre, se soutiennent et collaborent d’une manière très spéciale et intense. On dit que c’est la relation la plus étroite qui puisse exister entre 2 personnes.

Les jumeaux qui grandissent ensemble acquièrent une identité distinctive, parce que chacun se concentre sur sa différence. Cependant, les premières années, une séparation est à éviter. Les données confirment cette affirmation : une séparation précoce amène des problèmes d’intériorisation, plus encore dans le cas des monozygotes.

Les enseignants en particulier en ont été convaincus avant les directeurs d’école. En effet, enseignants et parents se comprennent et déterminent ensemble les modalités de permanence des jumeaux en classe.



Acheter tout en double n’est pas la meilleure chose à faire

Les parents de jumeaux ont tendance à acheter tous les articles en double. Cela est pratique et présente des avantages à la fois économiques et esthétiques, puisque voir des enfants identiques suscite intérêt et curiosité. Le problème est que cela contribue à affirmer l’unicité au détriment de l’identité personnelle.

Ainsi, avant les jumeaux, ce sont les parents qui sont appelés à faire un effort pour favoriser le développement personnel. D’autant plus que certains parents parlent même aux jumeaux comme s’ils ne faisaient qu’un.

L’idéal est que chaque enfant puissent grandir en apprenant à choisir séparément et sans pression. S’ils s’habillent tout le temps pareil et font tout pareil, il leur faudra plus de temps pour développer une identité propre.



Il faut socialiser les jumeaux avant l’école

Depuis tout point de vue, les changements brusques et les ruptures imprévues sont défavorables. Pour que les jumeaux affrontent la nouveauté que représente l’école, il est bon qu’ils participent au préalable à des dynamiques éducatives et de socialisation libres et ludiques.

La pré-socialisation est un bon aperçu de ce qu’ils trouveront à l’école. Les autres enfants et la diversité hors du foyer élargiront leurs horizons de reconnaissance.

Il serait formidable qu’ils participent à des expériences de tutorat au sein d’un groupe pendant quelques heures. Les enfants de leur âge, les jouets et autres attractions peuvent leur faire oublier l’attention et la vigilance des parents pendant un certain temps.

Ces expériences permettront aux enfants de savoir qu’ils sont différents. Par la suite, l’école ne leur sera pas si étrangère et ils disposeront de stratégies de communication.

Groupes d'enfants en train de socialiser.
Les socialisations autres que le cadre scolaire lui-même aident les jumeaux à reconnaître d’autres identités.

Quand faut-il séparer les jumeaux en classe ?

En résumé, la séparation en classe ne devrait pas être obligatoire. Mais si le fait qu’ils soient ensemble entrave leur développement social, la séparation est alors une bonne option.

Lorsque l’un des jumeaux s’impose ostensiblement à l’autre, ou si le langage se développe plus rapidement chez l’un que chez l’autre, un changement peut s’avérer nécessaire. Il ne devrait pas y avoir de compétition.

Pour éviter ce type de situation, il est important que, jusqu’à 5 ans, les jumeaux aient un niveau de socialisation qui leur permet de créer des amitiés. Le fait qu’il fréquente d’autres enfants facilitera une éventuelle séparation.

Cela pourrait vous intéresser ...

Vrais et faux jumeaux : la différence
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Vrais et faux jumeaux : la différence

Il est essentiel de savoir quelle est la différence entre les vrais et faux jumeaux, afin de garantir le bon développement des fœtus.