Les erreurs d’une alimentation saine à corriger

1 août 2019
Faire en sorte que votre famille mange sainement est plus qu'un casse-tête. Au-delà de la ruée quotidienne, des produits précuits et des contenants à dose unique, la nutrition familiale semble être devenue un problème de taille pour de nombreux ménages.

Même les personnes qui font attention à leur santé peuvent commettre des erreurs alimentaires capables de nuire à leur plan de mener une vie plus saine ou de perdre du poids. Si vous faites partie de ceux qui accordent beaucoup d’attention à ce que vous mangez, vous êtes probablement à la recherche de solutions pour améliorer votre alimentation.

Faire en sorte que votre famille mange sainement est un véritable casse-tête. Au-delà des préoccupations du quotidien, des produits précuits et des emballages individuels, l’alimentation familiale semble être devenue une question en suspens pour de nombreux ménages.

C’est pourquoi nous allons vous indiquer ci-dessous les erreurs d’alimentation que vous pouvez commettre. De cette façon, vous et votre famille serez en bonne santé.

Les erreurs d’une alimentation saine que vous pourriez commettre

1. Les erreurs d’une alimentation saine : improviser

Une des erreurs d'une alimentation saine consiste à manquer de planification
En l’absence de planification, nous avons tendance à manger des aliments à jeun ou précuits, ce qui nuit gravement à la santé.

La plupart des familles (jusqu’à 80 %, selon certaines études) ne planifient pas leurs menus hebdomadaires. Le résultat de cette désorganisation est une pratique alimentaire déséquilibrée qui conduit au surpoids. Il est nécessaire d’apprendre les connaissances alimentaires de base afin de maîtriser son alimentation et d’être mieux organisé.

Sans doute, bien manger aujourd’hui demande une réflexion importante, ainsi que des achats intelligents, pour bien choisir sans dépasser son budget. Cela demande aussi de cuisiner davantage.

Vous pourriez être intéressé par : Apprenez comment développer une alimentation saine

2. Penser que les aliments light sont toujours sains

Souvent, la réduction des graisses est contrebalancée par l’utilisation d’autres substances moins saines. Nous devrons donc décider à quelle fréquence nous consommons ce type d’aliments afin qu’ils ne modifient pas l’équilibre nutritionnel de notre alimentation. Par conséquent, ils devraient être consommés de manière plus ponctuelle.

Une autre erreur consiste à penser que toutes les graisses sont nocives. Le corps a besoin de graisse pour bien fonctionner. Les produits qui annoncent « 0 % de matières grasses » n(ont pas seulement éliminé toutes les mauvaises graisses, comme graisses saturées, mais aussi le bon gras, tel que les graisses mono-insaturées, qui sont utiles dans la lutte contre le mauvais cholestérol.

3. Manger peu de fois par jour, mais en ingérant beaucoup d’aliments

Les experts recommandent cinq prises quotidiennes : trois repas importants (petit déjeuner, déjeuner et dîner) et deux collations. Si nous ne donnons pas de nourriture à notre organisme pendant une longue période (plus de 3-4h), notre corps se met en alerte et tous nos mécanismes de réserve sont déclenchés.

Cela signifie que notre corps commence à économiser de l’énergie et à accumuler des graisses. Il le fait pour supporter la privation et demeurer performant pendant les heures où il ne recevra pas de nourriture. Il est donc essentiel d’éviter d’activer ces mécanismes d’alerte pour garder notre corps en équilibre.

4. Les erreurs d’une alimentation saine : ne pas prendre de petit-déjeuner ou grignoter

Mal répartir les repas sur la journée fait partie des erreurs d'une alimentation saine à ne pas commettre
Si nous ne faisons pas les bons repas, notre corps passe en phase d’alarme, ce qui augmente les signaux de réserve de graisse.

C’est une habitude très répandue dans la société en raison de la croyance « fausse » selon laquelle il serait ainsi possible de perdre du poids plus rapidement. Nous devons sortir cette idée de notre tête immédiatement. En effet, le petit déjeuner est le repas le plus important et nous fournit l’énergie nécessaire pour le reste de la journée.

D’un autre côté, grignoter est aussi une mauvaise habitude. Le système digestif humain est régulé, il a ses propres horaires que nous devons respecter. Changer nos habitudes de jour en jour ne peut qu’avoir un effet néfaste sur nous et notre santé.

5. Abuser du sel

L’abus de sel peut entraîner des problèmes de rétention d’eau et de tension artérielle. L’excès de sodium dans notre corps affectera principalement les reins et le cœur. Ces conditions surviennent au fil du temps en raison de l’abus continu de sel.

Pour éviter cela, il est essentiel de suivre un régime alimentaire adéquat dans lequel le sel est un élément très rare. Une façon saine d’assaisonner les aliments consiste à ajouter des herbes aromatiques ou des épices.

6. Croire que manger une salade, c’est déjà manger des légumes

Beaucoup de gens pensent que manger des salades signifie déjà inclure suffisamment de légumes dans leur alimentation. Il s’agit d’une erreur de volume, car une salade de base avec de la laitue, des tomates et des oignons a une faible densité nutritionnelle et fournit surtout de l’eau.

Pour avoir une alimentation saine, il est nécessaire de manger des légumes de façon variée et équilibrée. Il faut, par exemple, inclure dans notre régime alimentaire des haricots verts, des épinards, des petits pois, des choux, des poivrons, des carottes… Il n’y a pas que la laitue !

Lire aussi : Les aliments pour faciliter la perte de poids

7. Manger trop de viande et trop peu de légumes

« Finis au moins ta viande », entend-on souvent dans la bouche de certaines mères. Les protéines animales ne devraient pas occuper plus du quart de l’assiette, tout comme les légumineuses ou les céréales au menu. Ces deux derniers groupes d’aliments se complètent très bien et contribuent également à l’apport en protéines.

De petites portions de viande blanche ou de poisson suffisent. La viande rouge devrait être consommée une fois par semaine, et non chaque jour. Les vrais protagonistes de notre santé doivent être les légumes.

Enfin, si vous avez des doutes sur la façon d’avoir de bonnes habitudes alimentaires, n’hésitez pas à consulter un nutritionniste pour plus de conseils sur la façon de suivre un régime alimentaire approprié.

 

  • Strazzullo P, D’Elia L, Kandala N, Cappucio F. salt intake, stroke, and cardiovascular disease: meta-analisis of prospective studies. Brith Med J 2009; 339: 4567-86.   
  • Ducrot, P., Méjean, C., Aroumougame, V., Ibanez, G., Allès, B., Kesse-Guyot, E., … Péneau, S. (2017). Meal planning is associated with food variety, diet quality and body weight status in a large sample of French adults. The international journal of behavioral nutrition and physical activity14(1), 12. doi:10.1186/s12966-017-0461-7
  • Lin BH, Guthrie J. Nutritional Quality of Food Prepared at Home and Away From Home, 1977–2008. Econ Inf Bull No. (EIB-105) 24 pp. USDA. 2012.