Les habitudes à changer si vous voulez prévenir la cystite

Une hygiène adéquate et une bonne nutrition sont déterminantes pour réduire les cas de cystite. Vous souffrez souvent de cette infection ? Voici quelques clés pour la prévenir.
Les habitudes à changer si vous voulez prévenir la cystite

Dernière mise à jour : 26 novembre, 2020

Saviez-vous que vous pouviez prévenir la cystite en changeant certaines habitudes quotidiennes ? Vous l’ignoriez peut-être mais le style de vie et certains soins de base sont déterminants pour éviter ce type d’infections.

Ce problème donne lieu à des situations gênantes et douloureuses, qui entravent la réalisation des tâches quotidiennes. Il est donc important d’en connaître sa cause et de savoir comment lui faire face. Approfondissons ce sujet.

Comment savoir si je souffre de cystite ?

Le terme médical « cystite » fait référence à l’inflammation de la vessie causée, dans la majorité des cas, par une infection microbienne. Les symptômes de cette maladie peuvent varier chez chaque patient, en fonction de la sévérité de l’infection.

Cependant, selon ce qu’affirme la Clinique Mayocertaines manifestations cliniques générales apparaissent fréquemment et permettent d’identifier la cystite :

  • Besoin d’uriner
  • Sensation de brûlure au moment de la miction
  • Urine fréquente, avec un volume faible
  • Urine trouble avec une odeur désagréable
  • Gêne autour de la zone du pelvis
  • Sensation de pression dans la partie basse de l’abdomen
  • Des pics fébriles peuvent apparaître
Une femme souffrant de cystite.

Le principal symptôme de la cystite est un besoin impérieux d’uriner. Néanmoins, cela peut causer une douleur, des changements au niveau de l’urine et une fièvre modérée.

Si vous reconnaissez ces symptômes, il est important que vous alliez consulter votre médecin le plus tôt possible. Vous aurez sûrement besoin d’un traitement spécialisé.

Pourquoi la cystite se produit-elle ?

Pour prévenir la cystite, il est nécessaire de savoir quelles sont les causes qui la déclenchent. En fonction de l’élément déclencheur, la cystite peut être classée en :

Cystite bactérienne

Il s’agit de la cause la plus fréquente. Ce type d’infection a lieu quand des bactéries qui se trouvent normalement en dehors des voies urinaires pénètrent dans ces dernières à travers l’urètre.

Dans la majorité des cas, la bactérie qui cause la cystite est la Escherichia coli (E. Coli).

Cystite non infectieuse

Il existe aussi des facteurs non infectieux qui peuvent mener à une inflammation de la vessie :

  • Cystite interstitielle ou chronique : aussi connue sous le nom de « syndrome de la vessie douloureuse ». La maladie peut être difficile à diagnostiquer et à traiter.
  • Médicaments.
  • Produits chimiques : elle apparaît suite à une hypersensibilité à des substances chimiques présentes dans la mousse des bains, dans les sprays d’hygiène intime féminine ou dans les gels spermicides.
  • Corps étrangers : l’utilisation prolongée d’un cathéter ou de sondes vésicales peut endommager le tissu de la vessie et donner lieu à des infections bactériennes.
  • Autres affections : la cystite apparaît en tant que complication d’autres troubles, comme le diabète, les calculs rénaux, l’élargissement de la prostate ou les lésions de la moelle épinière.

Le traitement de la cystite se base fondamentalement sur l’administration d’antibiotiques, même s’il existe certains remèdes naturels que l’on peut utiliser en tant que compléments pour soulager les symptômes.

Des changements dans vos habitudes quotidiennes pour prévenir la cystite

Parfois, pour prévenir des infections, il suffit d’introduire des changements dans votre routine quotidienne. Il a été démontré qu’en plus de contenir des antioxydants, le cranberry pouvait aider dans la prévention des infections urinaires. 

Ces propriétés peuvent aussi s’attribuer à son contenu élevé en proanthocyanidines (PAC), un groupe de polysaccharides qui inhibe l’activité de la bactérie E. Coliempêchant son adhésion aux cellules du tractus urinaire.

Une infusion de cranberry.

Le jus de cranberry contient des nutriments essentiels qui aident au traitement des infections comme la cystite.

La consommation de ce fruit serait, par conséquent, une mesure utile à introduire dans les habitudes quotidiennes pour prévenir la cystite. Par ailleurs, comme l’indique la Bibliothèque Nationale de Médecine des Etats-Unis, il est important de prendre en compte d’autres considérations dans la routine quotidienne :

  • Buvez beaucoup de liquides, et surtout de l’eau.
  • Urinez fréquemment.
  • Ne restez pas longtemps avec des vêtements mouillés quand vous rentrez de la plage ou de la piscine.
  • Essuyez-vous d’avant en arrière après être allée aux toilettes.
  • Nettoyez tout doucement la peau qui entoure le vagin et l’anus.
  • Essayez de vider votre vessie le plus tôt possible après avoir eu des relations sexuelles. Ceci aide à se débarrasser des possibles bactéries.
  • Évitez d’utiliser des déodorants en spray ou des produits féminins dans la zone génitale. Ces produits peuvent être dangereux.

Modifiez vos habitudes pour prévenir la cystite

Il convient de procéder à certains changements dans la routine, surtout au niveau de l’hygiène, des habitudes de miction et dans l’alimentation. Les probabilités de souffrir d’une infection se réduiront en adoptant des normes et des mesures préventives facilement adaptables au quotidien.

Il est important de conserver un équilibre et une routine adéquats car, si on les traite rapidement et correctement, il est peu probable que les infections de vessie aboutissent à des complications. Cependant, si ce n’est pas le cas, elles peuvent dériver vers des maladies plus graves, comme l’infection rénale.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 infusions naturelles contre la cystite
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
5 infusions naturelles contre la cystite

Combattez la cystite avec 5 infusions naturelles qui favorisent en plus la production d'urine pour accélérer l'expulsion des bactéries.