Quelques conseils pour éviter et guérir les cystites

· 7 octobre 2014
L'hygiène intime est fondamentale pour prévenir la cystite. Évitez l'humidité au niveau de cette zone, ainsi que les vêtements trop serrés qui favorisent la chaleur ainsi que la transpiration.

La cystite est une infection de la vessie causée par des bactéries, c’est pourquoi ce problème est souvent gênant et douloureux. Les causes des cystites sont diverses et variées, mais elles sont généralement dues à des réactions à certains médicaments, à une mauvaise hygiène, ou à d’autres maladies. Lisez la suite pour en savoir plus

Le traitement habituel pour guérir ce type d’infection est la prise d’antibiotiques. Toutefois, il existe certains aliments qui aident à la combattre, comme les diurétiques et les antioxydants, car ils favorisent l’élimination des liquides.

Symptômes

Douleur au niveau de l’abdomen
Sensation de brûlure au moment d’uriner
Frissons
Mal-être général
Fièvre

Conseils pour éviter les cystites

Boire suffisamment d’eau

eau

Il est nécessaire que le corps dispose de suffisamment d’eau pour maintenir le bon fonctionnement de l’organisme. Quand nous parlons « d’eau », nous faisons également référence aux infusions, thés, bouillons, boissons, et en général, tout liquide qui hydrate votre corps. Si vous souffrez déjà d’une cystite, buvez autant d’eau que possible. C’est souvent le meilleur remède, car pour soulager la cystite, il faut uriner un maximum pour expulser les bactéries de la vessie. Buvez donc beaucoup d’eau !

Recommandations additionnelles :

  • Buvez un verre d’eau avec deux cuillères de vinaigre de cidre avant les repas.
  • Buvez une infusion de persil à jeun.
  • Buvez trois verres de jus d’airelle par jour. Elles sont très bonnes pour le corps, car elles contiennent une substance qui empêche les bactéries de se fixer sur les parois des voies urinaires, ce qui facilite leur expulsion dans l’urine.
  • Faites bouillir une cuillerée de pouliot blanc dans une tasse d’eau, buvez cette infusion après chaque repas.

N’attendez pas pour aller aux toilettes

Le pire que vous puissiez faire est d’attendre pour aller aux toilettes, car la vessie s’affaiblit à force de garder l’urine. Il est important de permettre au corps d’éliminer ces déchets qui sont composés de substances dont le corps n’a pas besoin.

La chaleur

Faites chauffer un peu d’eau, et trempez une serviette dedans. Faites attention à ce qu’elle ne soit pas trop chaude, puis posez-la sur votre vessie. La chaleur va aider à soulager la douleur et à combattre l’inflammation et le gonflement. C’est également une bonne méthode pour apaiser la tension musculaire.

Veillez à avoir une excellente hygiène

infection vaginale

Tout facteur qui augmente l’humidité de la zone vaginale peut activer des infections. Tout d’abord, l’utilisation d’un protecteur intime est remise en question par les spécialistes, car ce type de produits a été mis en relation en relation avec différentes infections vaginales. En effet, il accroît les conditions d’humidité et la transpiration au niveau de la vulve. De plus, si vous ne changez pas régulièrement de protecteur, vous risquez de développer des infections externes pendant assez longtemps pour que celles-ci envahissent les voies urinaires.

Maintenant, passons aux relations sexuelles, car il est indispensable de conserver une bonne hygiène afin d’éviter les cystites. Demandez à votre partenaire de bien se laver les parties intimes, et n’oubliez pas que le port du préservatif est toujours utile. Une fois les rapports terminés, urinez et rincez-vous à l’eau tiède, car les fluides qui restent sur les parties intimes peuvent causer des infections.

Portez des sous-vêtements larges

Cela est recommandé pour maintenir la zone génitale sèche, car si vous portez des sous-vêtements trop serrés, vous aurez tendance à transpirer, et ce, à cause de la chaleur corporelle. Comme nous l’avons mentionné précédemment, l’idéal est que la zone vaginale reste à la même température, et au même pH.

Quand consulter votre médecin ?

Allez consulter votre médecin quand les complications suivantes apparaissent :

  • Vomissements
  • Tremblements
  • Sang dans les urines