Nourriture réelle ou real food : 9 raisons d'opter pour cette alimentation

Le régime occidental se caractérise par une forte présence de produits transformés. Or, dans l'alimentation de nos ancêtres, la nourriture fraîche dominait. Découvrez ici les raisons de revenir à une alimentation réelle.
Nourriture réelle ou real food : 9 raisons d'opter pour cette alimentation
Anna Vilarrasa

Rédigé et vérifié par la nutritionniste Anna Vilarrasa.

Dernière mise à jour : 28 octobre, 2022

Les aliments transformés sont savoureux, rapides et faciles à préparer, ce qui facilite les choses pour de nombreuses personnes qui vivent de manière accélérée. Cependant, ils affecter également négativement la santé. Pour cette raison, opter pour la nourriture réelle est l’un des meilleurs paris santé à long terme.

Également connue sous son nom anglais real food, la nourriture réelle peut être définie comme « celle qui est aussi proche que possible de son état naturel ». Elle est composée d’aliments frais, entiers et non transformés (ou très peu transformés).

La liste de ces aliments n’est pas fermée ni exhaustive. Les fruits, les légumes, les légumineuses, les noix, les œufs, les huiles, les céréales complètes, les produits laitiers, la viande et le poisson en font partie.

Au-delà de la santé, il existe d’autres raisons très variées de consommer cette nourriture. Découvrez ci-dessous ses points forts.

9 raisons de consommer de la nourriture réelle

1. Apport en nutriments

Le corps a besoin de vitamines, de minéraux, de protéines ou de lipides pour fonctionner et se développer normalement. La meilleure façon d’y contribuer est de lui fournir des aliments frais, entiers et peu transformés.

La plupart des aliments frais et entiers sont porteurs d’un ou plusieurs groupes de nutriments importants pour la santé. Ce qui n’est pas le cas des aliments industrialisés qui, au contraire, ont tendance à contenir des quantités excessives d’ingrédients nocifs, tels que le sel, les farines raffinées et les graisses trans.

De la vraie nourriture.
Le concept de nourriture réelle fait référence aux aliments naturels et non transformés.

2. Présence de phytonutriments

Les nutriments nécessaires au fonctionnement quotidien de l’organisme sont les glucides, les protéines, les graisses, les vitamines et les minéraux. En dehors de ceux-ci, il existe d’autres composés bioactifs qui jouent un rôle important dans la santé humaine : les composés phytochimiques.

Une grande variété d’entre eux sont connus sous le nom de probiotiques, antioxydants, carotènes, glucosinolates, phytoestrogènes, entre autres. Ils jouent tous un rôle actif dans la modulation du système immunitaire et d’autres activités spécifiques de soutien à la santé.

3. Plus de choix

Contrairement à ce que beaucoup de personne pensent, il existe un large éventail de possibilités au sein de la nourriture réelle. Vous pouvez petit à petit introduire de nouveaux aliments dans votre routine alimentaire habituelle. Vous élargirez ainsi l’apport en nutriments et la gamme de saveurs.

4. Des plats plus savoureux

Cet avantage est indéniable et il aurait fallu le citer en premier. Les repas maison sont les plus délicieux. Peut-être qu’une passion inconnue pour la cuisine sommeille en vous…

5. Plus de graisses saines

Parmi les aliments les plus frais, figurent les meilleures sources de lipides. L’huile d’olive se démarque, mais nous pouvons également citer les avocats, les noix et le poisson bleu.

6. Moins de sucres ajoutés

La plupart des aliments frais ne contiennent pas de sucres ajoutés, ce qui n’est pas le cas des produits manufacturés. Les sucreries, les pâtisseries, les biscuits, les sauces commerciales, les desserts lactés et les plats préparés sont les produits manufacturés qui contiennent le plus de sucres ajoutés.

Les autorités compétentes ont mis l’accent sur la nécessité de réduire ces apports à moins de 10 % des calories totales quotidiennes. Dans un régime standard de 2 000 calories par jour, cela équivaudrait à 2 cuillères par jour.

Il est à noter que le sucre contenu dans les fruits n’est pas comparable aux sucres ajoutés, car il ne se comporte pas comme ces derniers. Il faut être vigilant avec les jus, les yaourts et certains produits laitier, car beaucoup d’entre eux peuvent contenir des édulcorants.

7. La nourriture réelle réduit le risque de maladie

Passer des aliments transformés et ultra-transformés à de vrais aliments peut réduire l’apparition de certains problèmes de santé. Des données scientifiques corroborent cette affirmation. La nourriture réelle diminue l’incidence des maladies cardiovasculaires.

Par ailleurs, une alimentation riche en aliments transformés a également un fort impact sur l’augmentation du taux de mortalité, toutes causes confondues, sur les maladies coronariennes, sur l’athérosclérose, sur le diabète et sur l’obésité.

Vraie nourriture : 9 raisons de la préférer.
Choisir des aliments peu transformés améliore la saveur des plats et contribue à une bonne santé.

8. Réduction de l’impact environnemental

Certains choix alimentaires ont un impact négatif sur les émissions de gaz à effet de serre, sur l’utilisation de l’eau et sur la diminution de la biodiversité. Tandis que d’autres ont un impact positif, comme la réduction de la consommation d’aliments transformés et ultra-transformés.

Mais ce n’est pas assez. Il est également nécessaire de réduire la quantité de produits laitiers et de viande dans les régimes alimentaires pour que ces changements soient significatifs.

9. Plus d’économies

Manger plus sainement n’est pas plus cher. Il suffit de savoir choisir les bons produits, de ne pas gaspiller la nourriture et d’éviter tous les achats superflus.



La nourriture réelle n’est pas nécessairement plus chère

Comme nous le disions à l’instant, manger sainement n’est pas nécessairement plus coûteux.  Pour commencer, il est fortement recommandé d’aller faire ses courses au marché ou dans les petits magasins spécialisés. Dans ces magasins, il est possible d’acheter des fruits, des légumes, des noix ou des céréales en vrac. De plus, les vendeurs peuvent vous conseiller sur les produits les plus abordables et sur la manière optimale de les préparer et de les utiliser.

Il convient également d’adopter d’autres bonnes habitudes, telles que planifier des menus et éviter de jeter les restes de nourriture. Ces comportements permettent d’économiser sur le long terme.



Baser son alimentation sur la nourriture réelle est un pas vers une vie plus saine

Opter pour de la nourriture réelle offre de nombreux avantage, non seulement en matière de santé mais aussi en matière de finances. Sans aucun doute, les aliments frais sont ceux qui devraient faire partie du menu quotidien. Bien entendu, il n’est pas dangereux ni mauvais de consommer des produits transformés, mais seulement si leur consommation est sporadique.

Enfin, gardez à l’esprit que une bonne alimentation n’est qu’une partie d’un mode de vie sain. Pour profiter de tous ses bienfaits, il faut avoir une vie active, bien se reposer, s’éloigner du stress et avoir de bonnes relations sociales.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 aliments qui augmentent le mauvais cholestérol
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
5 aliments qui augmentent le mauvais cholestérol

La liste des aliments qui augmentent le mauvais cholestérol est longue. Ces aliments sont à éviter pour préserver la santé.



  • Bonaccio M, Di Castelnuovo A, et al. Ultra-processed food consumption is associated with increased risk of all-cause and cardiovascular mortality in the Moli-sani Study. The American Journal of Clinical Nutrition. Febrero 2021. 113 (2): 446-455.
  • City University London. Environmental implications of ultra-processed foods. Science Daily. Noviembre 2021.
  • Du Sh, Kim H, Rebholz C. M. Higher ultra-processed food consumption is associated with an increased risk of incident coronary artery disease in the Atherosclerosis Risk in Communities Study. The Journal of Nutrition. Diciembre 2021. 151 (12): 3746-3754.
  • Gupta Ch, Prakash D. Phytonutrients as therapeutic agents. Journal of Complementary & Integrative Medicine. Septiembre 2014. 11 (3): 151-69.
  • Harvard HEalth Publishing. Heavily processed foods tied to diabetes. Harvard Medical School. Marzo 2020.
  • Ritchie H, Rosie M. Environmental impacts of food production. Our World in Data. Enero 2020.
  • Srour B, Fezeu L. K, et al. Ultra-processed food intake and risk of cardiovascular disease: prospective cohort study (NutriNet-Santé). BMJ. 2019. 365: I1451.
  • U.S. Department of Agriculture and U.S. Department of Health and Human Services. Dietary Guidelines for Americans 2020-2025. 9a edición. Diciembre 2020.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.