Remèdes maison pour éliminer les parasites intestinaux

· 8 janvier 2015
L'ail est un excellent antiparasite qui peut nous aider à nettoyer nos intestins. Pour décupler ses effets, il est recommandé d'en manger une gousse fraîche, ou en capsule, à jeun.

Dans nos intestins, un grand nombre d’hôtes indésirables peut se loger. Nous faisons notamment référence à ce que l’on connaît comme les parasites intestinaux, ces organismes unicellulaires qui peuvent se retrouver dans nos intestins par le biais de l’eau ou d’aliments contaminés.

Le « grand avantage » est que les parasites n’ont pas la capacité de se reproduire à l’intérieur de notre corps. Ils peuvent donc être éliminés à l’aide de différents traitements, que ce soit avec des médicaments conventionnels ou avec des remèdes naturels. Découvrez-en plus à ce propos.

Comment savoir si vous avez des parasites intestinaux ?

Vous pouvez penser que vous êtes infectés par les parasites intestinaux si les cas suivants se présentent :

  • Diarrhées,
  • Nausées ou vomissements,
  • Douleurs d’estomac,
  • Fatigue,
  • Fragilité,
  • Perte de poids,
  • Excès de gaz,
  • Présence de parasites dans les selles.

Lisez également : les meilleurs fruits pour faciliter la digestion

Dès que vous remarquez la présence de certains de ces symptômes, l’idéal est de consulter un médecin pour effectuer diverses analyses. Cela vous permettra de savoir quel type de parasite vous attaque actuellement.

Produits à consommer pour vous soulager naturellement

Cependant, nous allons ici vous donner quelques soins maison qui peuvent vous aider à vous débarrasser et traiter les  parasites intestinaux de manière naturelle.

L’ail

Ail en morceaux

L’ail a la propriété d’agir dans l’organisme en éliminant la plupart des parasites qui nous attaquent. C’est pour cela que l’ail est efficace autant frais et entier à jeun qu’en capsule.

L’hydrastis

L’hydrastis est une plante utilisée depuis la nuit des temps. Bue en infusion, elle peut permettre d’en finir avec les parasites qui endommagent les tissus membraneux du corps.

La noix noire

On utilise cette noix pour exterminer les parasites courants qui attaquent les enfants. Pour cela, on l’écrase pour en extraire son liquide.

L’armoise

L’armoise est une herbe médicinale qui a été utilisée pendant des siècles comme un traitement naturel et efficace pour éliminer un grande variété de parasites intestinaux. Ses composants ont la propriété de fragiliser les membranes de ces organismes.

Cette herbe peut se préparer en infusion mais on peut également la prendre sous forme de capsule. Elle est efficace dans les deux cas.

L’épazote

La meilleure forme et la plus efficace de préparer l’épazote est sous forme de thé. On utilise énormément ce remède naturel contre les parasites au Mexique.

Les graines de courge

Ces graines s’utilisent surtout pour éliminer les ténias intestinaux. La dose recommandée est de 700 grammes pour un adulte.

Il faut les préparer en les meulant et en les mélangeant avec le jus d’un fruit. Deux heures avant de boire cette préparation, prenez un laxatif, afin de bien nettoyer les intestins.

Cela pourrait vous intéresser : 8 raisons de consommer des graines de citrouille

L’extrait de pamplemousse

Cet extrait peut être acheté dans tous les magasins spécialisés en aliments naturels. L’extrait de pamplemousse a des propriétés anti-microbiennes et anti-mycosiques.

Conseils additionnels pour traiter les parasites intestinaux

les propriétés de l'ananas

Lorsque vous réalisez ces traitements pour lutter contre les parasites, il est nécessaire de tenir compte du fait qu’il est préférable d’éviter la consommation de certains aliments pendant la durée du nettoyage des intestins.

Les aliments à éviter sont les suivants :

  • Café
  • Sucre raffiné
  • Alcool
  • Aliments riches en graisses

Pendant le processus, les professionnels conseillent de consommer :

  • Jus d’ananas
  • Graines de papaye
  • Jus de carotte
  • Salades
  • Patates douces
  • Probiotiques (yaourt)
  • Curcuma

N’oubliez pas que ces recommandations sont destinées à compléter les traitements médicaux conventionnels et qu’il est bon de consulter un médecin avant de les commencer.

Ainsi, vous saurez s’ils sont compatibles avec le traitement prescrit. Ils peuvent également être utilisés après la fin du traitement, afin que le nettoyage soit encore plus efficace.