Pourquoi faut-il laisser les enfants dormir avec leurs parents ?

16 juillet 2018
Si à minuit votre enfant grimpe sur votre lit, nous vous conseillons de lire cet article. En fonction de l'âge, il faut peser le pour et le contre quant au fait de laisser dormir son enfant avec soi.

Vous souhaiteriez dormir huit heures d’affilée sans interruption mais, soudain, vous entendez votre enfant pleurer dans sa chambre. Les parents se posent beaucoup de questions quant au fait de dormir avec leurs enfants. Si cela arrive fréquemment, il est important de considérer certains aspects, afin de garantir la croissance optimale des enfants.

Un nouveau-né ou un enfant de dix ans qui dort avec ses parents sont deux expériences différentes. D’après une étude réalisée en Espagne par Aláez Fernández en collaboration avec d’autres auteurs, laisser son enfant âgé entre trois et sept ans dormir avec soi va déterminer de façon définitive le comportement de l’enfant.

Si vous aussi vous vous posez des questions, continuez de lire cet article. Vous découvrirez ici le pour et le contre de laisser dormir son enfant avec soi. 

Les bienfaits de laisser les enfants dormir avec leurs parents

Les bienfaits de laisser dormir les enfants avec leurs parents

Généralement, un enfant qui dort avec ses parents se repose bien mieux. Lorsqu’un bébé sent la présence de l’un de ses parents, il ressent moins le besoin de pleurer. Cela vous permettra aussi à vous de bien vous reposer, et de vous réveiller avec un sourire au visage.

Par ailleurs, les parents ont tendance à se réveiller plusieurs fois dans la nuit juste pour vérifier si leur enfant dort paisiblement. Nous savons tous que devoir se lever la nuit pour prendre soin de son enfant est plutôt gênant. Ainsi, dormir avec son enfant est une option confortable : vous pourrez vous occuper de lui bien plus facilement et plus rapidement.

Enfin, chaque parent souhaite partager des moments précieux avec son enfant à sa manière. La paix qu’apporte un enfant à ses parents lorsqu’il dort près d’eux est un sentiment inégalable. En vous reposant plusieurs fois par semaine avec votre enfant, le lien familial se renforcera. Vous profiterez ainsi de son enfance de la meilleure façon possible.

1. L’enfant se sent protégé et, par conséquent, son sentiment de sécurité est renforcé

À chaque fois qu’un enfant se réveille pendant la nuit et qu’il ne trouve pas ses parents dans sa chambre, il aura recours aux pleurs ou aux cris pour attirer l’attention. Cela n’arrive pas lorsque l’enfant dort dans la même pièce que ses parents, car il se sent protégé. Selon l’âge de votre enfant, le laisser dormir dans votre chambre aidera toute la famille à mieux dormir.

Nous vous recommandons de lire aussi : Comment apprendre à votre enfant à dormir toute la nuit ?

2. L’enfant se sent aimé

Passer du temps avec son enfant est primordial pour créer un lien des deux côtés. En laissant votre enfant dormir avec vous, ce dernier se sentira aimé. Si, pendant la journée, vous manquez de temps en raison de votre travail et autres occupations, dormir avec lui peut vous aider à lui montrer votre amour.

3. Le sommeil de l’enfant est généralement plus tranquille

Laisser son enfant dormir près de soi l’aidera à avoir un sommeil paisible. Et si l’enfant fait un cauchemar, ce cauchemar sera vite oublié, car votre présence le rassurera. Quant à vous, vous dormirez mieux et serez alors plus productif le jour suivant.

4. La relation parents-enfant se renforce 

Se réveiller et s’endormir près de son enfant n’a pas de prix. C’est la même chose pour l’enfant, car il se sent accompagné par les gens qu’il aime. Dormir avec son enfant permet de créer un lien fort avec lui, notamment si vous dormez dans un espace idéal.

Les inconvénients de laisser dormir les enfants avec leurs parents 

Un bébé en train de dormir avec ses parents

Bien que laisser son enfant dormir avec soi présente certains avantages, il y a aussi quelques inconvénients. Prévoyez un espace pour votre enfant, afin d’éviter le risque d’asphyxie. Les mouvements inconscients que nous faisons lorsque nous dormons pourraient le blesser si l’enfant se trouve dans votre lit.

Si vous hésitez à laisser dormir votre enfant avec vous, nous vous conseillons de lire les points suivants. Cela vous permettra de trouver l’équilibre idéal pour votre vie et celle de votre enfant.

1. L’intimité du couple diminue 

Dormir avec son conjoint est le moment idéal pour améliorer l’intimité dans la relation. Lorsque l’enfant dort dans la chambre des parents, cette intimité risque de diminuer, voire de disparaître. C’est pourquoi il est important de trouver un équilibre entre sa vie de parents et sa vie de couple, et de passer du temps avec son conjoint en tête-à-tête.

2. L’enfant est dépendant 

Dans la majorité des cas, c’est la mère qui souhaite dormir avec son enfant. En autorisant cela tous les jours, vous empêchez votre enfant de vivre ses propres expériences. Cela peut alors avoir des répercussions négatives sur son développement.

Nous vous recommandons de lire : Derrière tout enfant, il y a une émotion qui ne sait pas comment s’exprimer ?

3. L’enfant risque d’être mal élevé 

À partir d’un certain âge, laisser son enfant dormir avec soi peut être le facteur responsable d’un mauvais comportement de sa part : un enfant qui se sent surprotégé aura tendance à mal se comporter. L’enfant en vient même à penser que vous accepterez tous ses mauvais comportements. Si votre enfant a entre cinq et sept ans, vous pouvez l’autoriser à dormir avec vous seulement certaines nuits.

Si votre enfant commence à mal se comporter, faites-le lui savoir et guidez-le vers le bon chemin. Vous avez beau aimer votre enfant, vous ne pouvez pas tolérer un mauvais comportement.

Conclusion finale 

Des parents en train de dormir avec leur bébé

Dormir près de son enfant est un moment spécial que tout parent doit vivre. Vous créerez ensemble de beaux souvenirs. Par ailleurs, la relation mère-enfant change au fil du temps, raison pour laquelle il est bon de profiter de ces petites expériences uniques. Néanmoins, ayez à l’esprit que, sur le long terme, cela entraîne aussi des conséquences néfastes pour l’enfant. À vous de trouver le parfait équilibre.

 

A découvrir aussi