Quel type de talon est mauvais pour la santé ?

· 9 mai 2014
Il est recommandé de porter des chaussures d'au moins 2 cm de haut pour que le poids du corps soit idéalement réparti entre la partie avant et arrière du pied. Toutefois, le talon ne doit pas dépasser les 3 cm.

Il est vrai que les hauts talons sont très flatteurs, mais ils n’ont cependant rien d’inoffensif.

Il est vain de souffrir en s’entêtant à porter des chaussures inadéquates avec un mauvais talon ! Apprenez à distinguer les chaussures adaptées à vos activités et sachez aussi pendant combien de temps il est possible de porter de très hauts talons.

Les types de talon les plus déconseillés aux femmes

Une récente étude menée par l’Association d’Orthopédie de New York a conclu que les chaussures les plus préjudiciables pour les femmes sont celles qui ont des talons hauts et fins (que l’on appelle talons aiguille). Cela provient du fait que tout le poids du corps repose sur le métatarse, c’est-à-dire la partie où se trouvent les doigts de pied, et qu’il exerce une grande pression à un même endroit. Les genoux et les hanches, quant à eux, s’inclinent vers l’avant et compromettent l’équilibre général du corps, ce qui affecte l’état des jambes et du dos. Le port de ce type de chaussures peut provoquer des lésions depuis la zone lombaire jusqu’aux chevilles.

Les chaussures à plateforme, très à la mode, causent elles aussi des problèmes. On peut nous rétorquer que le poids est réparti sur tout le pied, mais il n’en est rien ! Comme dans le cas des talons aiguille, les doigts supportent encore une fois toute la pression, mais cependant la semelle étant plus large dans son ensemble, l’os du talon est un peu plus préservé. Les plateformes favorisent la formation de cors, d’oignons et provoquent des douleurs aux chevilles et dans le dos.

Talons2

Les bottines à talons sont un peu plus sûres, mais ne vous y fiez pas trop quand même. Le rapport révèle que 25% du poids du corps repose sur les doigts de pied lorsque la taille du talon augmente. Cela signifie que plus le talon est haut, plus le préjudice est grand.

Les ballerines plates sont elles aussi très à la mode, car on peut les porter aussi bien pour aller travailler que pour sortir entre amies. Mais attention, l’absence totale de talon ne s’adapte pas à la cambrure du pied et l’oblige à fournir un double effort ; en conséquence surviennent des inflammations, des douleurs dans le dos ou aux talons, et même des fractures.

Enfin les chaussures style tennis, celles que l’on met pour faire du sport ou de la marche, tiennent mieux le pied. Cependant, leur usage trop fréquent peut provoquer l’apparition de champignons, surtout si l’on n’utilise pas des chaussettes en coton.

Talons3

Lisez également :

Fabriquez votre propre placard à chaussures 

D’autres informations sur l’usage des chaussures à talons

Les statistiques montrent que les femmes ont quatre fois plus de problèmes de pieds que les hommes, et cela est dû aux chaussures qu’elles portent, principalement celles qui ont des talons. Lorsque l’on marche pieds nus, la partie avant du pied (le métatarse) supporte 43% du poids du corps à chaque pas et le 57% restant est absorbé par le talon.

Si le talon a une hauteur de 4 cm, ce pourcentage varie, et donne la proportion inverse. Lorsque le talon a une hauteur de 6 cm, la plus grande pression s’exerce sur les doigts à 75%, et si le talon a une hauteur de plus de 10 cm, le métatarse supporte 90% du poids du corps.

Talons4

Cela crée un déséquilibre dans la répartition du poids et nous pousse à modifier la position du corps. La première articulation qui en souffre est celle de la cheville. Voilà pourquoi les femmes ont plus de probabilités de se fouler une cheville si elles utilisent de hauts talons. Étant donné que la partie postérieure de la jambe doit compenser le poids qui s’est déplacé vers l’avant, elle se contracte et se comprime, ce qui provoque des douleurs et des crampes aux mollets.

L’articulation du genou se surcharge elle aussi lorsque l’on porte des talons, car il  se crée une tension qui va en augmentant depuis la plante du pied vers le haut. On doit alors fléchir la jambe plus qu’en étant pieds nus, ce qui déséquilibre le quadriceps et le muscle droit antérieur de la jambe.

Et la liste est longue : le port de hauts talons déséquilibre l’articulation de la hanche, alors les reins et le dos deviennent de plus en plus douloureux. En réalité, toute la position du corps est modifiée. Apparaissent alors des oignons, des durillons, et les doigts sont déformés ; les pieds aussi sont gonflés et douloureux après avoir supporté de hauts talons une journée entière.

Talons5

Lisez également :

Les meilleurs alternatives pour éliminer les callosités gênantes sur les pieds 

Comment éviter les problèmes dus au port de chaussures à talons

Vous savez maintenant quels sont les risques que vous courez si vous portez des chaussures à talons. Cependant, ils vous plaisent toujours autant, vous les portez pour travailler ou parce que vous vous trouvez plus jolie chaussée ainsi (ils affinent les jambes, ils sont parfaits pour sortir le soir, ils vous font paraître plus grandes, etc.). Beaucoup de gens pensent qu’il vaut carrément mieux cesser d’en porter. Mais à vrai dire, il n’est pas bon non plus de porter des chaussures trop plates, comme nous l’avons vu plus haut.

Il vaut mieux porter des chaussures avec 2 cm de talon pour que le support du métatarse et celui du calcanéum soient en correspondance, c’est-à-dire à 50% dans chaque zone. La hauteur du talon ne doit habituellement pas dépasser 3 cm, et si vous préférez les chaussures hautes, choisissez-les à plateformes pour que vos pieds souffrent moins.

Talons6

Si l’on porte des talons de temps à autre pour sortir ou à une occasion spéciale, pas de problème. Ce qui est déconseillé c’est d’en porter tous les jours durant plusieurs heures, pour aller travailler par exemple. Si votre profession vous oblige à porter des chaussures à hauts talons, une bonne solution est d’avoir une seconde paire de chaussures dans votre sac. Pour aller et venir, vous mettez les plus commodes, et en arrivant, vous changez de chaussures. Si vous travaillez assise dans un bureau, vous pouvez les enlever et les remettre quand le patron  arrive ou lorsque vous vous rendez à une réunion.

Il faut que vous sachiez aussi que plus les chaussures sont ajustées, moins elles vous feront mal. En ce qui concerne la matière, nous vous conseillons de choisir du cuir (synthétique dans la mesure du possible). Les doigts seront immobilisés et ne bougeront pas librement.

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de Mervi Eskelinen, de Jocelyn Saurini, de Larry Johnson, de Heather Dow, de Maria Morri, de Thomas R Koll et d’Alison Here.

  • Csapo, R., Maganaris, C. N., Seynnes, O. R., & Narici, M. V. (2010). On muscle, tendon and high heels. Journal of Experimental Biology. https://doi.org/10.1242/jeb.044271
  • Kerrigan, D. C., Todd, M. K., & Riley, P. O. (1998). Knee osteoarthritis and high-heeled shoes. Lancet. https://doi.org/10.1016/S0140-6736(97)11281-8
  • Tourre-Malen, C. (2011). Des chaussures, des talons et des femmes. Ethnologie Française.