Quelles sont les postures de yoga les plus difficiles ?

17 novembre 2019
Il y a quelques postures de yoga qui sont très difficiles à exécuter. Si nous n'avons pas d'expérience, il est important d'être prudents et de les éviter, car nous pourrions nous blesser si nous ne les exécutons pas bien.

Certaines postures de yoga sont plus difficiles que d’autres. A tel point que tout le monde n’est pas capable de les exécuter.

Il est nécessaire de mentionner que nous nous référons pas à une réalisation parfaite de ces postures.

Les postures de yoga les plus difficiles

Dans la suite de cet article, voyons ensemble quelques-unes des postures de yoga les plus difficiles. Cela ne veut pas dire qu’elles sont impossibles à faire, mais qu’il faut beaucoup plus de temps pour pouvoir les faire sans se faire mal.

1. Posture d’équilibre assis

La posture d'équilibre assis est comptée parmi les postures de yoga les plus difficiles

 

C’est l’une des postures de yoga les plus difficiles.

Elle consiste à s’accroupir, les mains jointes à hauteur de poitrine, et à essayer d’amener une jambe droit devant.

A lire : 3 exercices pour gagner en souplesse au niveau des jambes

La jambe doit être parallèle au sol et le dos droit.

Ce n’est pas une posture très confortable et il est nécessaire d’avoir un grand contrôle de l’équilibre. Ce n’est pas une pose adaptée aux débutants.

Parfois, la jambe au lieu de s’étirer peut reposer sur l’autre. Dans ce cas, la posture ressemblera à la position du lotus, mais avec un pied accroupi qui nous soutient.

2. Les postures de yoga les plus difficiles : Tittibhasana

Pour la réaliser, accroupissez-vous, les paumes de vos mains reposant sur le sol.

Les bras peuvent être légèrement fléchis et nous allons amener les genoux vers nos avant-bras. Le poids du corps devrait tomber sur nos bras et nos mains.

Voir également : Raffermissez vos bras avec 6 exercices simples

Quand nous nous sentirons en sécurité, nous nous étirerons les jambes vers l’avant.

Parmi les postures de yoga les plus difficiles figure le tittibhasana

Cette posture exige non seulement de l’équilibre, mais aussi de la force. Les bras doivent tenir le corps pour qu’il ne s’affaisse pas et pour qu’il puisse garder les jambes dans la position recherchée.

3. La demie-roue

Bien que cette posture de yoga ne semble pas impliquer un haut niveau de difficulté, elle est tout à fait inconfortable au début.

Avant de l’effectuer, nous devons être allongés sur le dos.

Dans cette position, nous appuierons nos paumes sur le sol et exercerons une force ascendante pour élever notre corps.

Nous allons essayer, maintenant, d’amener nos jambes à nos mains à la recherche de la forme désirée.

Il y a une variante de cette posture qui est la demie-roue, beaucoup plus intense.

Il s’agit, au lieu de garder les bras tendus, de les soutenir à un angle de 90 degrés, en laissant les avant-bras reposer sur le sol.

Les postures de yoga les plus difficiles : la demi-roue

4. Les postures de yoga les plus difficiles : Shirshasana

Cette quatrième des poses de yoga les plus difficiles n’est rien de plus que « le pin ». Une posture dans laquelle il faut jouer avec équilibre et concentration pour la maintenir.

Pour ce faire, nous nous placerons dans la position de Balasana, mais nous entrelacerons les mains et nous les mettrons sur la tête. Après cela, nous élèverons les jambes comme dans une montagne et nous marcherons en avant.

Au fur et à mesure que notre colonne vertébrale s’élève, nous mettrons notre tête sur le sol, tenue par nos mains, et nous essaierons d’élever nos jambes.

Au début, il est conseillé de le faire avec un support (un dossier ou un mur) : de cette façon nous serons sûrs de ne pas tomber.

Une femme faisant le shirshasana

Lorsque nous nous sommes familiarisés avec cette posture, nous pouvons déplacer nos jambes dans différentes positions et même créer une sorte de lettre « C » avec notre corps. Les possibilités sont infinies.

Aussi, quand nous n’avons plus aucun problème à faire cette pose, nous pouvons la faire les bras tendus.

5. Bakasana

La dernière des postures de yoga les plus difficiles est similaire à la posture d’équilibre assis, sauf que, dans ce cas, les jambes resteront fléchies et appuyées vers l’arrière.

La posture du bakasana

Toutes ces postures sont très compliquées à faire et nécessitent une très bonne base de yoga pour les réaliser avec succès.

Il faut, au début, les pratiquer avec une certaine sécurité. N’oublions pas que leur difficulté peut nous conduire à nous blesser facilement.

Avez-vous déjà essayé l’une de ces postures ? Êtes-vous un pratiquant de yoga avancé ou débutant ?

Le yoga est une pratique très bénéfique et le perfectionnement de nos postures nous permettra d’atteindre un meilleur équilibre. Nous gagnerons également en concentration et en force.