Remèdes maison pour l’infection urinaire

14 octobre 2014

Ce type de trouble est plus fréquent chez les femmes adultes que chez les hommes, car l’urètre de ces derniers est moins long. Les symptômes sont la sensation de brûlure au moment d’uriner, le fait d’avoir plus souvent envie de faire pipi, la sensation de vessie pleine et la couleur trouble de l’urine. Découvrez ici quelques remèdes maison pour soigner l’infection urinaire.
 

Causes et symptômes de l’infection urinaire

Les infections dans le tractus urinaire se divisent en deux types: les voies urinaires supérieures (affection des reins et de l’urètre) et les voies urinaires inférieures (affection de l’urètre et de la vessie). Les deux peuvent être provoquées par les mêmes facteurs, la différence résidant dans le temps qui s’écoule jusqu’au traitement. Certaines des causes de l’infection urinaire sont: la mauvaises hygiène, les changements hormonaux, la constipation, la grossesse, le diabète, l’inflammation de la prostate chez les hommes, le fait de patienter trop longtemps pour aller aux toilettes, le fait d’être assis pendant trop longtemps sans bouger, les bactéries comme Escherichia Coli, les mycoses, les virus et les parasites.

urinaire

Les symptômes caractéristiques des infections urinaires sont:

  • Douleur ou forte brûlure au moment d’uriner
  • Frissons
  • Douleur dans la partie basse du dos
  • Fièvre
  • Urine à l’aspect trouble, mousseux ou avec une forte odeur
  • Envies subites ou fréquentes d’uriner
  • Sensation de vessie pleine
  • Mictions avec peu de quantité d’urine

Remèdes populaires pour l’infection urinaire

  • Réalisez une boisson en mélangeant 125 ml d’eau et ¼ de cuillerée de bicarbonate de soude. Buvez deux verres d’eau puis cette préparation.
  • Consommez de grandes quantités de jus de myrtilles chaque jour, pour empêcher que les bactéries ne se « collent » sur les parois du tractus urinaire et puissent s’éliminer plus rapidement dans l’urine.

myrtilles

  • Ingérez deux cuillerées d’huile de coco, vierge et sans raffinage, chaque jour. Buvez aussi un verre d’eau ou de lait de coco à jeun et un autre avant de dormir. Cela sert à tuer la bactérie E. Coli qui résiste aux antibiotiques.
  • Les asperges sont les purificatrices des voies urinaires par excellence et aident à soigner les infections de cette zone. Ne vous inquiétez pas si la couleur de votre urine change un peu quand vous consommez ce légume. C’est normal.
  • Epluchez deux gousses d’ail et écrasez-les. Mettez-les dans un tasse d’eau tiède et laissez reposer pendant 5 minutes. Répétez ce traitement 3 fois par jour jusqu’à ce que les symptômes disparaissent. L’ail tuera les bactéries qui se trouvent dans le tractus urinaire.

Manger-ail

  • Dans un litre d’eau, dissolvez deux cuillerées de vinaigre de pomme et buvez cela à petites gorgées pendant toute la journée. C’est parfait pour les personnes qui souffrent de cystite.
  • Coupez un oignon en quatre, mettez-le à bouillir dans un demi litre d’eau pendant 20 minutes. Retirez-le et laissez-le reposer pendant 8 heures (cela peut être toute la nuit). Filtrez et buvez-en le bouillon.  L’oignon est diurétique et antibactérien.
  • Mangez plusieurs morceaux de pastèque par jour car elle permet de nettoyer et de rafraichir les reins. C’est une bonne mesure pour prévenir les infections urinaires.
  • Mixez deux tiges de céleri avec les feuilles dans 3 litres d’eau. Ajoutez deux rondelles d’ananas et une tasse d’infusion de camomille. Mélangez le tout et buvez la préparation à jeun.
  • Réalisez une infusion avec deux cuillerées de basilic par tasse d’eau, laissez reposer 10 minutes et buvez-en deux fois par jour pendant 48 heures.

Basilic

  • Faites un jus avec deux tasses de myrtilles fraiches, une demi tasse de cerises sans la queue et une tranche de pastèque. Mettez le tout dans un mixeur et mixez bien. Buvez immédiatement, de préférence à jeun et répétez cela quotidiennement jusqu’à ce que l’infection disparaisse.
  • Consomment un jus fait d’une banane et d’une pomme deux fois par jour pendant une semaine.
  • Appliquez une source de chaleur sur le bas du ventre (avec une compresse ou une bouteille chaude par exemple). Il est également bon de prendre un bain pour soulager les symptômes et faire plus circuler le sang dans la zone. Cela n’est cependant pas recommandé aux femmes enceintes car cela peut provoquer des naissances imprévues.

Ventre-inflammé

  • Buvez un verre de coco vert pour nettoyer les voies urinaires. Ensuite, hachez une gousse d’ail et un demi oignon et mangez-les crus. Ce “combo” est idéal pour améliorer l’infection.
  • Versez dans une tasse d’eau bouillante une cuillerée de graines de céleri. Couvrez et laissez refroidir pendant 10 minutes. Buvez-en 3 fois par jour.
  • Faites bouillir dans un litre d’eau 4 cuillerées de thym, 4 de prêle des champs, 4 de calendula et 4 de graines de lin. Laissez 10 minutes et retirez du feu. Couvrez et attendez 15 minutes. Filtrez et immergez votre sexe dans une bassine contenant la préparation une ou deux fois par jour. Cela a des effets désinfectants et calmants.
  • Faites bouillir 20 grammes d’orge dans un litre d’eau et quand cela bout, versez-y 20 grammes de genévrier et laissez pendant une minute. Laissez reposer couvert pendant 15 minutes, filtrez et buvez-en 3 tasses par jour.

Recommandations sur l’infection urinaire

  • Ne repoussez pas la miction car cela favorise l’accumulation de l’urine, l’inflammation, la dilatation de la vessie et donc ouvre un plus grand espace aux bactéries qui prolifèrent.
  • Buvez beaucoup de liquide, pour pouvoir éliminer les bactéries et pour qu’elles ne se reproduisent pas. Faites cela deux fois par jour jusqu’à ce que l’urine soit transparente.
  • Consommez des aliments contenant beaucoup de vitamine C comme les agrumes, afin d’acidifier l’urine et éviter que les bactéries ne grandissent.
  • Ayez une bonne hygiène intime, surtout les femmes, pour empêcher que les bactéries ne rentrent à nouveau dans le corps. Utiliser des petites serviettes à la place des tampons.
  • Evitez les boissons alcoolisées car elles irritent les voies urinaires et empirent les choses quand il y a une infection.
A découvrir aussi