Sanguinaire du Canada : utilisations, bienfaits et contre-indications

On pense que la sanguinaire du Canada aide au traitement des maladies de la peau et d'autres affections. Cependant, sa consommation comporte des risques.
Sanguinaire du Canada : utilisations, bienfaits et contre-indications

Dernière mise à jour : 19 novembre, 2021

La sanguinaire du Canada, scientifiquement nommée Sanguinaria canadensis, est une plante originaire de l’est des États-Unis et du Canada. Elle appartient à la famille des Papavéracées (pavot) et est également connue sous d’autres noms, tels que sang-dragon, bloodroot ou encore red paint root. Elle se distingue notamment par ses applications en médecine traditionnelle.

Selon un article publié sur International Journal of Molecular Sciences, les Amérindiens utilisaient les rhizomes de cette plante pour traiter une grande variété de maladies. Cependant, les preuves de ses propriétés sont limitées, et de possibles toxicités cliniques ont même été observées.

Sanguinaire du Canada : utilisations et bienfaits

Le rhizome et les racines de la sanguinaire du Canada contiennent un liquide rouge qui concentre les composés alcaloïdes et antioxydants. Parmi ceux-ci, la sanguinarine est devenue l’alcaloïde le plus étudié. Et ce, car une grande partie des effets pharmacologiques de la plante lui est attribué.

Santé dentaire

Dans les années 1980, la sanguinaire du Canada était utilisée comme agent antimicrobien, antioxydant et anti-inflammatoire dans les produits de santé dentaire. Elle diminuerait la présence de plaque dentaire et le risque de gingivite.

À ce sujet, une étude publiée sur Phytotherapy Research a déterminé que le dentifrice et les bains de bouche à base de Sanguinaria canadensis ont des qualités antibactériennes qui aident à protéger la santé bucco-dentaire lorsqu’ils sont utilisés simultanément.

Cependant, les résultats concernant ces effets sont contradictoires. Les produits oraux à base de sanguinaire du Canada ont été abandonnés en Amérique du Nord depuis 2001, après que des études ont associé leur utilisation à un risque accru de lésions précancéreuses (leucoplasie buccale).

Dentifrice sur brosse à dent.
Le dentifrice à base de sanguinaire du Canada a été retiré du marché en raison de son association possible avec la leucoplasie buccale.

Santé de la peau

En médecine traditionnelle, la sanguinaire du Canada est utilisée comme alliée pour lutter contre les problèmes de peau, tels que l’acné, le psoriasis, les verrues et les imperfections. Encore aujourd’hui il existe des produits dérivés de la plante qui prétendent offrir ces avantages et d’autres. Mais est-elle efficace à ces fins ?

La vérité est qu’il n’y a pas d’études cliniques pour soutenir son efficacité dans ces cas précis. Au contraire, comme détaillé dans un recherche publiée sur Dermatitis, une application excessive ou inappropriée peut provoquer une destruction des tissus, une dermatite de contact et la formation de chéloïdes.

Santé cardiaque

La sanguarine, le principal composé actif de la sanguinaire du Canada, semble avoir des effets antiagrégants qui diminuent l’accumulation de plaque dans les artères et le risque d’événements cardiaques. D’autre part, on pense qu’elle exerce un effet inotrope positif, aidant le cœur à pomper suffisamment de sang avec moins de battements.

Malgré cela, les études sont insuffisantes pour considérer cette plante comme un agent thérapeutique pour la santé cardiaque. Au contraire, on constate que son utilisation à fortes doses peut provoquer une grave situation d’hypotension.

Santé respiratoire

Bon nombre des applications de cette plante ont à voir avec la santé respiratoire. Dans les temps anciens, c’était un remède populaire pour lutter contre le rhume, la grippe, les infections des sinus et les infections pulmonaires. Malgré cela, il n’existe aujourd’hui aucune preuve solide pour montrer son efficacité dans ce type de conditions médicales.



Sanguinaire du Canada : risques et effets secondaires

La sanguinaire du Canada est considérée comme sûre pour la plupart des adultes en bonne santé, tant qu’elle est consommée comme complément alimentaire à court terme et correctement traitée. Toutefois, certaines personnes ont des malaises digestifs après ingestion de cette plante.

Son application topique est associée à des effets secondaires, tels que l’irritation, les rougeurs et le gonflement de la peau. De plus, une consommation excessive ou prolongée peut entraîner les réactions suivantes :

  • Vertiges et évanouissements
  • Vision trouble ou glaucome
  • Nausée et vomissements
  • Pression artérielle faible
  • Pupilles dilatées
  • Diarrhée

Avertissement

Compte tenu du manque de preuves de son innocuité, cette plante ne doit pas être utilisée pendant la grossesse ou l’ allaitement. Elle ne doit pas non plus être utilisée chez les enfants ou les patients atteints de maladies chroniques diagnostiquées.

D’autre part, il faut considérer qu’elle peut avoir des interactions avec des médicaments pour abaisser la tension artérielle, avec des anticoagulants et avec des antiarythmiques.

Sanguinaire du Canada.
Il n’y a pas beaucoup d’études scientifiques qui soutiennent l’utilisation médicinale de cette plante. Des précautions nécessaires doivent donc être prises.

Posologie et présentations

À l’heure actuelle, la sanguinaire du Canada est disponible dans les herboristeries et les pharmacies en ligne sous forme de gélules, de poudre et d’extraits. Il est également possible de trouver des racines séchées pour faire des thés ou des décoctions.

Cependant, il n’y a pas de règle spécifique pour une consommation en toute sécurité. En général, il est suggéré de ne pas dépasser consommer plus de 5 microgrammes par jour.



Que faut-il retenir de la sanguinaire du Canada ?

Les compléments alimentaires à base de sanguinaire du Canada sont présentés comme des alliés pour améliorer la santé. Bien que les applications médicinales de cette plante soient assez anciennes, les études cliniques n’ont pas pu vérifier son efficacité. Il a même été déterminé qu’une utilisation inappropriée ou excessive peut entraîner des conséquences graves.

Par conséquent, il est essentiel d’utiliser cette plante avec modération, selon les instructions du fabricant. De plus, si vous souffrez d’une maladie, il est préférable de consulter votre médecin avant d’utiliser tout dérivé de cette plante.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le pourpier  : 10 propriétés de cette plante médicinale
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Le pourpier : 10 propriétés de cette plante médicinale

Le pourpier est scientifiquement connu sous le nom de Portulaca oleracea. Beaucoup la connaissent comme une mauvaise herbe, mais elle est



  • Croaker A, King GJ, Pyne JH, Anoopkumar-Dukie S, Liu L. Sanguinaria canadensis: Traditional Medicine, Phytochemical Composition, Biological Activities and Current Uses. Int J Mol Sci. 2016 Aug 27;17(9):1414. doi: 10.3390/ijms17091414. PMID: 27618894; PMCID: PMC5037693.
  • Basu P, Kumar GS. Sanguinarine and Its Role in Chronic Diseases. Adv Exp Med Biol. 2016;928:155-172. doi: 10.1007/978-3-319-41334-1_7. PMID: 27671816.
  • Wang MZ, Warshaw EM. Bloodroot. Dermatitis. 2012 Nov-Dec;23(6):281-3. doi: 10.1097/DER.0b013e318273a4dd. PMID: 23169210.
  • Mackraj I, Govender T, Gathiram P. Sanguinarine. Cardiovasc Ther. 2008 Spring;26(1):75-83. doi: 10.1111/j.1527-3466.2007.00037.x. PMID: 18466423.
  • Mazzio EA, Soliman KF. In vitro screening for the tumoricidal properties of international medicinal herbs. Phytother Res. 2009;23(3):385-398. doi:10.1002/ptr.2636
  • Gibb GD. The Sanguinaria Canadensis: Its Natural History, Properties, and Medical Uses. Br Med J. 1860;1(162):89-90.