Tumeurs cornéennes : pinguécula et ptérygion

· 22 octobre 2018
La vision est un sens dont nous devons prendre grand soin. Il est essentiel de prendre des mesures préventives pour prévenir les tumeurs oculaires telles que la pinguécula et le ptérygion. Découvrez-en plus à ce sujet dans notre article.

Une zone de notre corps que nous ne devons pas négliger est les yeux. En effet, comprendre comment les maladies qui attaquent les yeux surviennent est une tâche importante, afin de les prévenir. Parmi ces problèmes, on retrouve la pinguécula.

La pinguécula est une proéminence située dans la paupière qui, liée à d’autres problèmes visuels, n’est résolue qu’avec une intervention chirurgicale. Malgré tout, c’est bénin. Elle pousse dans les zones proches de la cornée, elle a un ton jaune et une forme triangulaire.

La taille de la pinguécula est si insignifiante qu’elle peut passer inaperçue, bien qu’elle puisse augmenter avec le temps. Dans la plupart des cas, son volume n’affecte pas directement la vision. En effet, certaines personnes peuvent en avoir plusieurs sans problèmes.

Quelles sont les causes de la pinguécula ?

causes de la pinguécula

Selon les spécialistes de l’American Academy of Ophthalmology, parmi les causes de pinguéculase, on retrouve :

  • Exposition à la poussière et au vent
  • Surexposition à la lumière ultraviolette
  • Graisse corporelle
  • Syndrome de l’oeil sec
  • Changements hormonaux
  • Opérations chirurgicales
  • Consommation de certains médicaments

Les symptômes de la pinguécula

  • Démangeaisons de l’oeil ou rougeur du globe oculaire, en particulier près de la cornée, de la pupille et de l’iris
  • Sécheresse des yeux
  • Irritation de la zone affectée
  • Inflammation constante
  • Sensation constante de saleté, comme si c’était de la poussière ou du sable

Comment est traitée la pinguécula ?

traitement de la pinguécula

Dans la plupart des cas, aucun traitement d’urgence n’est nécessaire. Cependant, vous devriez être très conscients de cette condition quand elle apparaît avec une autre maladie liée aux yeux. Il est important de noter que la pinguécula a tendance à réapparaitre une fois traitée par la chirurgie.

En raison de cette possibilité, étant de 30% et 40%, certains patients choisissent de subir d’autres types de traitements. Cependant, dans les cas extrêmes, la meilleure chose à faire est la chirurgie.

Deux de ces cas sont les suivants : le premier, avant une inflammation très grave qui empêcherait tout type de réaction. Le second, lorsqu’elle se produit sur la cornée, puisque la vision serait directement affectée. Dans les deux cas, il y a des rougeurs autour de la zone et de fortes démangeaisons.

L’intervention chirurgicale pour chaque cas ne dure pas plus de trente minutes. Après l’intervention, le patient doit porter un patch de protection maximale pendant deux jours, sauf avis contraire d’un spécialiste. D’une autre manière, si c’est un cas moins grave, les médecins recommandent généralement un type de pommade ou de collyre particulier.

Différence entre la pinguécula et le ptérygion

Bien que ce soient des conditions qui peuvent avoir une certaine similitude, ce sont deux conditions différentes. Le ptérygion consiste en une anomalie visuelle qui se manifeste par la formation d’une chair dans les yeux d’une couleur similaire à celle de la peau, ce qui est très différent du jaune de la pinguécula.

En outre, il peut germer avec des formes différents de la forme triangulaire ou allongée. Ils ne sont pas non plus situés au même endroit. Le ptérygion est habituellement formé au-dessus de la cornée. Il convient de noter que les ptérygions se forment souvent à la suite d’une pinguécula.

Si les ptérygions atteignent une taille considérable, ils peuvent altérer la surface de l’oeil, ce qui provoque l’astigmatisme. Cela fait que la personne voit les objets, les images et le contour des choses déformées, en raison d’une courbe irrégulière dans la cornée.

Similitudes entre la pinguécula et le ptérygion

 

Comme nous l’avons mentionné précédemment, des conditions similaires peuvent apparaître, sauf que le ptérygion apparait après des moments constants de stress. Bien que ces conditions soient bénignes, elles ne devraient pas être prises à la légère. Dans ses premiers stades, les symptômes sont les mêmes, ce qui rend plus facile leur confusion.

Compte tenu de ces conditions, les spécialistes recommandent de prendre des mesures préventives. La lumière du soleil affecte la formation des deux conditions, ainsi que la graisse corporelle et les particules contenues dans l’air. Par conséquent, ils recommandent l’utilisation de lentilles qui protègent la vision.

En outre, l’âge peut être un facteur intervenant dans l’apparition des deux conditions. Pour cette raison, il est conseillé aux personnes âgées d’effectuer des contrôles oculaires fréquents.