Types de personnalité selon Carl Jung

La théorie de la personnalité de Gustav Jung est l'une des plus connues. Voyons sur quoi est basé votre modèle et comment il est caractérisé.
Types de personnalité selon Carl Jung

Dernière mise à jour : 29 novembre, 2021

En psychologie, il existe différentes théories de la personnalité. C’est-à-dire des modèles visant à cataloguer, classer et décrire les différents types de comportement humain. Chaque type se distingue par des traits et des caractéristiques, de manière à délimiter le profil d’un individu. Aujourd’hui, nous parlons des types de personnalité de Carl Gustav Jung.

Bien que l’on pense parfois qu’il s’agit d’un intérêt récent, en réalité la description de la personnalité est quelque chose qui depuis des millénaires préoccupe l’homme. Par exemple, Hippocrate et Galien avaient les deux modèles orientés vers cela. Puisque les types de personnalité de Carl Jung ont été les plus transcendants, nous décrivons aujourd’hui ce qu’ils sont et leurs caractéristiques.

Les 8 types de personnalité de Carl Jung

Le modèle des types de personnalité de Carl Jung trouve sa genèse dans son livre de 1921 Types psychologiques. C’est de loin l’un des modèles les plus influents de la psychologie. Ses postulats sont ressentis, entre autres, dans l’indicateur de Myers-Briggs et dans le classificateur de tempérament de Keirsey.

Dans sa théorie, Jung classe les fonctions cognitives en deux paires dichotomiques : les fonctions rationnelles (de jugement) telles que la pensée et le sentiment, et les fonctions irrationnelles (perception) telles que la sensation et l’intuition.

Les deux, selon ses écrits, peuvent se manifester de manière introvertie ou extravertie (appelée extravertie dans son œuvre). Sur cette base, la classification suivante se dégage.

1. Extraverti réfléchi

Les types de personnalité de Carl Jung incluent l'extraverti réfléchi
Être un extraverti réfléchi peut apporter de nombreux avantages dans les postes de direction professionnelle.

Les extravertis réfléchis (ou pensants) sont ceux qui se concentrent exclusivement sur la raison. Ils utilisent la logique pour éloigner leurs idées de l’idéalisme ou des hypothèses non étayées. Ils font plus attention à leurs réflexions qu’à celles des autres, donc à cet égard ils sont individualistes.

C’est quelque chose qu’ils expriment aussi explicitement. Ils sont très ouverts au partage de leurs questions et réponses et sont souvent associés à une attitude de leadership. Cependant, ils sont plus intéressés à connaître les choses qu’à les présenter. Ils peuvent aussi être un peu têtus, manipulateurs et même tyranniques avec ceux qui les entourent.

2. Introverti réfléchi

Les introvertis (ou penseurs) réfléchis se caractérisent par le fait qu’ils se guident dans les voies de la raison ; mais ils le font sans tisser de liens forts avec la société. Ils partagent avec les précédents leur souci des questions-réponses et de l’accompagnement de ce qu’ils interprètent ; bien que cette fois ils se referment sur eux-mêmes.

Par conséquent, un introverti réfléchi a certains traits asociaux (sans devenir asocial), est perçu comme quelqu’un d’étrange et préfère se promener seul. Comme le cas précédent, ils peuvent être très têtus, montrer peu de sensibilité envers les autres et être un peu autoritaires avec leurs idées (sans toutefois les imposer avec une telle force).

3. Extraverti sentimental

Ceux qui manifestent une personnalité sentimentale extravertie auront de grandes compétences pour établir des relations sociales. Ils sont très ouverts à la communication, ils pratiquent l’empathie, ils sont sympathiques, accommodants et ils n’ont pas peur d’exprimer leurs sentiments selon l’occasion.

Cela ne signifie pas qu’ils se sentent à 100 % à l’aise dans le troupeau, car ils peuvent parfois s’en détourner. Ils sont sensibles au rejet et ne sont pas sujets à la réflexion. C’est une personnalité très malléable, que l’on peut même qualifier de conventionnelle.

4. Introverti sentimental

Ils développent les mêmes sentiments que les autres, même s’ils ne sont pas aussi dociles lorsqu’il s’agit de les montrer. Par exemple, ils sont très empathiques, amicaux et communicatifs avec ceux qui les entourent ; bien qu’ils le soient beaucoup moins devant des inconnus.

Ils ne sont pas très spontanés lorsqu’ils expriment certains sentiments, comme l’attachement. De cette façon, ils peuvent garder certaines émotions sans impliquer que cela ne brûle pas en eux. Ils sont souvent classés comme solitaires, mélancoliques ou indifférents.

5. Extraverti perspicace

Ce type de personnalité est également appelé extraverti sensible et est décrit comme étant intéressé par les phénomènes externes. Ils sont très pratiques, ils assimilent le monde tel qu’il est et sont constamment intéressés par de nouvelles expériences de vie.

C’est pour ces derniers qu’ils jouissent de tout ce qui touche au plaisir, et ils le font généralement en compagnie d’un groupe de personnes. Ils n’hésitent pas à tenter une nouvelle expérience de vie et peuvent même prendre des décisions sans y penser. Ils sont généralement très inspirants.

6. Introverti perspicace

Les types de personnalité de Carl Jung incluent les introvertis perspicaces
Un introverti perspicace voit au-delà de la réalité, un processus qui nécessite un processus de réflexion approfondi.

Ces personnes donnent une valeur ajoutée à ce qu’elles peuvent assimiler par leurs sens, sans que cela implique qu’elles soient traitées pour leur raison ou leurs sentiments. Beaucoup d’entre eux sont dédiés à l’art ou en tout cas à ajouter des expériences qui leur donnent satisfaction.

Pour eux, la réalité est l’idéal, alors ils la valorisent avant tout. Ils peuvent être des gens sympas, mais ils peuvent aussi se perdre dans une attitude solitaire. Ils sont modestes et préfèrent parfois le silence, sans que cela implique qu’ils se perdent dans des idées ou des raisonnements profonds.

7. Extraverti intuitif

La dernière palette contrastée des types de personnalité de Gustav Jung se trouve dans les intuitifs. Les extravertis intuitifs sont souvent qualifiés d’aventuriers ou d’entrepreneurs. Ils ont tendance à avoir plusieurs projets en même temps, et ils continuent à en ajouter de nouveaux au fur et à mesure que les autres finissent.

Ils se concentrent sur l’avenir et sur des idées qui peuvent être réalisées dans la réalité. Ils ne pensent généralement qu’à eux-mêmes, donc atteindre des objectifs n’a pas toujours un impact positif sur les autres. Ils ne s’arrêtent pas non plus pour savourer leurs réalisations ; au lieu de cela, ils en choisissent un nouveau sur leur liste.

8. Introverti intuitif

Ils ne sont pas concernés par le présent, mais leurs idées, pensées et réflexions pointent toujours vers l’avenir. Ils peuvent être très rêveurs, idéalistes et imaginatifs, et ils le font indépendamment des autres. Cela les amène à être un peu impulsifs, le tout afin de préciser ce qui envahit leur esprit en ce moment.

Si l’on prend en compte l’indicateur Myers-Briggs, dans lequel 16 personnalités sont décrites, les personnes ayant cette personnalité correspondent à l’INFJ. Tout le monde ne marque pas pour celui-ci, mais un pourcentage élevé d’entre eux le font.

Selon sa théorie, chacune des quatre fonctions (huit si l’on considère leur contrepartie) conserve un trait dominant. C’est-à-dire qu’il est le plus développé et que c’est celui qui se manifeste explicitement. Les deux autres sont considérés comme auxiliaires et le troisième est à l’opposé du premier et est régi par l’inconscient. Pour cette raison, elle est parfois appelée fonction d’ombre ou fonction intérieure.

Les types de personnalité de Carl Gustav Jung continuent d’avoir un grand impact sur la société, même s’il a été formulé il y a environ 100 ans. La personnalité est toujours un objet d’étude, de sorte que des modèles continuent d’émerger qui élargissent ou discutent celui présenté aujourd’hui.

Cela pourrait vous intéresser ...
La théorie de la personnalité de Sigmund Freud
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
La théorie de la personnalité de Sigmund Freud

La théorie de la personnalité de Sigmund Freud a servi à comprendre la dynamique de la psyché humaine. En quoi consiste-t-elle ?