Comment réduire naturellement les symptômes de la ménopause

24 décembre 2014
En tant que femme, vous devez garder en tête, que pratiquement tous les changements relatifs à votre changement de cycle peuvent vous affecter tant physiquement, qu’émotionnellement, et la ménopause n'en est pas moins différente.

sSi vous êtes une femme entre 45 et 55 ans et que vous vivez actuellement la ménopause, vous serez peut-être surprise de savoir que la ménopause dure en réalité un seul jour, du moins techniquement.

Il s’agit du jour où les menstruations cessent complètement, après avoir été absentes durant 12 mois. C’est à ce moment que vous pouvez considérer que vous avez passé la ménopause.

Des bouffées de chaleur, les changements d’humeur, la prise de poids, les problèmes pour dormir et autres symptômes se produisent durant cette période. Elles font partie de ce que nous appelons la périménopause, précédant la ménopause.

En tant que femme, vous devez garder en tête que pratiquement tous les changements peuvent vous affecter tant physiquement qu’émotionnellement. La ménopause n’en est pas moins différente.

Certaines femmes n’ont aucun symptôme. Mais d’autres doivent faire face à une série de manifestations plus ou moins difficile à surmonter.

Heureusement, seulement 2 % des femmes expérimentent les symptômes de la périménopause qui sont suffisamment graves pour devenir handicapants. Mais ce n’est pourtant pas une raison pour penser que ces maux sont irrémédiables.

Quelles sont vos possibilités ?

Il est important de se rappeler que la ménopause est une étape naturelle de la vie et non une maladie. Ainsi, elle ne nécessite pas de traitement.

Bien sûr, si vous souffrez de bouffées de chaleur, d’insomnies ou de changements d’humeur incontrôlés, vous pouvez alors chercher une solution pour ces symptômes.

Vous pouvez aussi expérimenter des symptômes de la « ménopause » durant des mois, voire des années après. Cette dernière comporte les symptômes suivants :

• La fatigue
• Dépression
• L’irritabilité et anxiété
• Difficulté pour dormir
• Bouffées de chaleur
• Douleur dans les articulations et les muscles
• Un perte de la libido

Si vous avez besoin de soulager ces symptômes, le traitement hormonal substitutif (TRH) peut sembler être une bonne idée. La majorité des symptômes de la ménopause s’explique en effet par la fluctuation des taux d’hormones, œstrogènes et progestérones.

Lorsque la ménopause arrive, les ovaires arrêtent de produire complètement ces deux hormones, c’est pour cela que le TRH peut être une bonne alternative puisqu’il vous fournira des hormones de synthèses. Cependant, ce traitement peut avoir des effets secondaires. 

Alternativement, et fort heureusement, il existe aussi des options naturelles et sans effet secondaires pour les symptômes de la ménopause. En voici quelques-uns :

1. Le sport pour lutter contre la ménopause

sport

Si vous ne faites pas régulièrement du sport, il est alors temps de commencer !

Des études ont, en effet, prouvé que le sport pouvait soulager le stress, l’anxiété et la dépression post-ménopause. De même, il limite la prise de poids durant cette période.

Ceci est très important car ces recherches montrent que les femmes en surpoids sont plus à même de souffrir de bouffées de chaleur.

Il est recommandé de faire au moins 2h30 de sport aérobique modéré par semaine, et 1h15 d’activité aérobique soutenue ou une compilation des deux, joints à des exercices d’étirements, et de force deux jours par semaine.

Le yoga en particulier est reconnu pour améliorer les symptômes de la ménopause telles que les bouffées de chaleur ou les changements de la qualité du sommeil.

Lisez également :

Les bienfaits de pratiquer un sport 

2. Un régime sain

Un régime riche en légumes, protéines et en bonnes graisses est essentiel pour les femmes s’approchant de la ménopause.

De plus, les aliments riches en phytoœstrogène telles que la ligane dans le lin, ou les isoflavones dans les céréales complètes et les haricots peuvent soulager les symptômes.

En effet, ces aliments agissent comme une forme un peu plus atténuée de progestérone. De plus, il nous faudra limiter ou éviter les aliments et les boissons contenant du sucre, de la caféine et de l’alcool puisqu’ils peuvent exacerber les symptômes, voire déclencher des bouffées de chaleur.

3. Acupuncture et ménopause

l'acunpuncture pour la ménopause

Dans le cadre d’une étude, les femmes ayant eu recours à ce type de traitement traditionnel chinois souffraient beaucoup moins de sévères bouffées de chaleur que le groupe de femmes ayant eu un médicament placebo.

D’autres études récentes on aussi démontré que l’acupuncture fonctionnait aussi comme le médicament Effexor, un antidépresseur, qui s’utilise parfois pour traiter les bouffées de chaleur et d’autres symptômes de la ménopause.

De plus, l’acupuncture ne cause pas d’effets secondaires, contrairement à l’Effexor qui a tendance à causer, entre autres, des nausées, de la fatigue ou encore de l’anxiété.

Cependant l’acupuncture présente des effet secondaires positifs comme l’augmentation de l’énergie, de la libido, du bien-être général et ce, jusqu’à 15 semaines.

4. Le soulagement du stress

Le stress émotionnel peut nous causer un déséquilibre hormonal à n’importe quel moment de la vie, tout en empirant certains symptômes tels que l’insomnie, l’anxiété et la dépression.

C’est pour cela qu’il est important de suivre des tehniques pouvant réduire le stress.

Par exemple du yoga, de l’acupuncture, des exercices de respiration, de visualisation, de méditation, ou même juste se relaxer avec un bon livre peuvent vous aider à diminuer le stress.

Lisez également :

Utilisez ces astuces incroyables pour dire adieux au stress 

5. Les herbes médicinales pour lutter contre la ménopause

Un certain nombre d’herbes peuvent vous aider à soulager les symptômes de la ménopause tels que :

Le Cohosh noir

Une étude préliminaire suggère que le cohosh noir peut jouer un rôle similaire à celui de l’œstrogène, même si des études ultérieures contredisent cette version.

Cependant, vous pouvez toujours essayer d’en prendre, comme alternative naturelle à la THS pour améliorer les changements d’humeur et les bouffées de chaleur.

Des études cliniques menées en Europe prouvèrent que le cohosh noir peut, tout de même, apporter un certain soulagement aux suées nocturnes, à l’insomnie, la nervosité, ou encore l’irritabilité.

Le Ginkgo Biloba

Des études cliniques ont montré que le ginko biloba renforce l’esprit.

Le Dong quai

Appelé plus communément le Ginseng féminin, le dong quai est d’une très grande aide contre les symptômes de la ménopause.

L’extrait de feuille de sauge

Il peut vous aider à réduire les suées nocturnes dues aux bouffées de chaleur.

  • Shuster, L. T., Rhodes, D. J., Gostout, B. S., Grossardt, B. R., & Rocca, W. A. (2010). Premature menopause or early menopause: Long-term health consequences. Maturitas. https://doi.org/10.1016/j.maturitas.2009.08.003
  • Reid, R., Abramson, B. L., Blake, J., Desindes, S., Dodin, S., Johnston, S., … Soares, C. N. (2014). Managing Menopause. Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada. https://doi.org/10.1016/S1701-2163(15)30487-4
  • Rogers, A. R. (1993). Why menopause? Evolutionary Ecology. https://doi.org/10.1007/BF01237872