10 raisons pour lesquelles le yoga est idéal pour les personnes en surpoids

· 6 février 2019
Bien que certaines postures semblent difficiles à réaliser lorsque nous souffrons d'une surchage pondérale, le yoga reste une activité idéale pour nous aider à contrôler notre poids.

Si vous lisez cet article, vous êtes probablement intéressé par le monde du yoga, mais vous pensez qu’il est hors de votre portée si vous êtes en surpoids. Et bien, vous avez tort ! Le yoga est une activité idéale pour les personnes qui souffrent de surpoids car il les aide à brûler les graisses et à contrôler leur anxiété.

De nombreuses personnalités témoignent des avantages de la pratique du yoga. Par exemple, le Premier ministre indien, Narendra Modi, s’est engagé à promouvoir cette discipline comme une affaire d’État, afin que la population de son pays en profite au quotidien.

Le Premier ministre Espagnol a même partagé une série de vidéos dans lesquelles lui-même, dans une version animée, pratique différentes postures de yoga. Il y souligne que le yoga est une option saine pour tous.

Voulez-vous plus de raisons de vous encourager à assister à votre premier cours de yoga ? Continuez donc la lecture de cet article !

1. Le yoga améliore la respiration des personnes en surpoids

La pratique du yoga peut vous aider à mieux respirer et améliorer votre circulation sanguine. De cette façon, avec de l’exercice et un régime alimentaire sain, vous pouvez brûler les graisses plus facilement.

Etre plus conscient de votre respiration et mener une vie tranquille feront également en sorte que les nutriments atteignent vos organes de manière plus efficace. Ainsi, ceux-ci fonctionneront plus efficacement et préviendront l’apparition de maladies causées par un déficit en éléments nutritifs.

2. Le yoga renforce la confiance en soi et l’estime de soi

Le yoga est un excellent moyen de commencer une vie plus active. En outre, c’est une activité parfaite pour les personnes en surpoids, car il peut également vous aider à améliorer votre estime de vous-même ainsi que votre confiance en vous.

Les progrès que vous ferez en pratiquant le yoga à la fois physiquement et spirituellement seront importants pour renouveler votre image de vous-même et votre façon de vivre votre vie quotidienne. Vous aurez le contrôle de votre corps et pourrez améliorer votre qualité de vie grâce à l’activité physique.

3. Le yoga lutte contre la dépression

le yoga aide les personnes en surpoids à lutter contre la dépression

 

Les personnes en surpoids peuvent avoir une faible estime d’elles-mêmes, ce qui augmente le risque de dépression. Cela est dû au manque d’assurance qu’elles ressentent vis-à-vis de leur corps ou de leur apparence physique.

La pratique du yoga est bénéfique car elle contribue au traitement de la dépression légère. En outre, c’est un moyen de réfléchir, de méditer, de prendre confiance en soi et de mener une vie active.

4. Le yoga soulage le stress

Les exercices constants de respiration et de réflexion, importants dans les postures que vous allez pratiquer dans vos cours de yoga, aideront à soulager le stress et à vous détendre. Vous serez plus concentré sur le travail mental et physique pour votre bien-être et vous aurez un objectif clair.

Consacrer un moment de la journée à la méditation et à la respiration profonde réduit considérablement les niveaux de cortisol, l’hormone du stress. Remplir vos poumons d’air frais vous aidera à être plus calme dans votre prise de décision, et vous permettra également d’être mieux armé pour faire face aux défis quotidiens.

5. Le yoga réduit l’inconfort physique

Avec la pratique continue du yoga, vous pouvez réduire les maux de tête, la tension artérielle et lutter contre la fatigue et l‘insomnie. Cela est dû à l’augmentation de l’oxygénation cérébrale et à la libération de toxines lors d’une respiration profonde et douce.

Donc, au fur et à mesure que vous progressez dans vos cours de yoga, vous aurez sûrement davantage envie de vous adonner à d’autres activités qui vous aideront à perdre du poids. Vous serez rempli d’énergie et de motivation pour manger sainement et conserver de bonnes habitudes pour votre bien-être.

6. Le yoga induit des changements progressifs

Peu importent votre poids ou votre tour de taille, aucun de ces obstacles n’empêche l’exercice de l’activité. Dans vos cours de yoga, vous ne devez pas demander plus à votre corps que vous ne pouvez en donner. Ainsi, à mesure que vous gagnerez en élasticité et en confiance, vous parviendrez à réaliser des postures plus difficiles.

Le yoga est idéal pour les personnes en surpoids car les progrès sont réalisés progressivement pour atteindre le plus haut degré possible de renforcement, de souplesse et d’équilibre. Vous verrez les changements petit à petit et il est très bon que vous vous y habituiez et que vous ne vous sentiez pas submergé.

7. Le yoga est une activité à faible impact

Le yoga est le compagnon idéal d’un mode de vie plus sain, mais il n’exige pas de changements radicaux dans votre style de vie. Au fur et à mesure que la pratique progresse, vous pourrez pratiquer des positions plus difficiles.

Bien qu’il existe des positions pour débutants, les instructeurs font des variations en fonction des capacités physiques de leurs élèves. Cela vous permet de commencer votre pratique à un niveau idéal pour vous, et vous évite de vous sentir frustré par la difficulté de réalisation de certaines postures. Le temps que vous consacrez à cette activité dépend également de vous.

8. Le yoga a des effets sur le système endocrinien

Chaque posture de yoga affecte une région du corps, au niveau musculaire, nerveux et hormonal. Certaines d’entre elles sont indiquées au cas où vous auriez des problèmes de thyroïde, par exemple.

Donc, si l’une des causes de votre surcharge pondérale est un problème hormonal, vous pouvez considérer le yoga comme une bonne activité pour les combattre. Dans ce cas, avant de vous y mettre, nous vous recommandons de déterminer quelles postures peuvent être utiles pour contrôler votre état. Vous devriez également en discuter avec un professeur de yoga.

9. Le yoga aide à combattre l’anxiété

Nous avons déjà mentionné les avantages spirituels et relaxants du yoga. Il est donc considéré comme une activité susceptible de réduire le niveau d’anxiété de ceux qui le pratiquent. Tout cela grâce à la méditation et à la respiration profonde que requièrent de la discipline.

Les effets du yoga sur le système nerveux vous aideront à vous concentrer sur l’amélioration de votre activité physique et à réduire votre envie de manger sans cesse, mieux connue sous le nom de « frénésie alimentaire ». Le yoga va donc aussi influencer votre régime alimentaire !

10. Il vous permet d’accomplir vos objectifs

Si vous êtes intéressé par la pratique d’une activité physique parce que vous voulez être en meilleure santé ou perdre du poids, le yoga est idéal. En plus d’être un exercice, c’est aussi une activité de renforcement spirituel qui vous permettra de travailler sur votre force de volonté.

Faire du yoga vous apportera des moments de concentration et de méditation durant lesquels vous pourrez vous encourager à avancer. En plus de cela, vous serez alors plus à même d’attendre patiemment les résultats de vos efforts.

Avec quelles positions pouvez-vous perdre du poids ?

le yoga pour les personnes en surpoids

La pratique du yoga peut vous aider à renforcer vos muscles, à améliorer votre souplesse, à bien respirer et, en général, à vous sentir mieux. Le yoga est bénéfique pour les personnes en surpoids car, sans représenter un effort physique ou un impact important, vous pourrez obtenir des résultats visibles.

Perdez quelques kilos en pratiquant les positions suivantes :

  • Le cadavre – Posture de détente (Savasana) : idéal pour se détendre, calmer le corps et l’esprit
  • La bougie (Sarvangasana) : elle régule le métabolisme et stimule la glande thyroïde. D’autre part, elle renforce et tonifie aussi les muscles du dos et des jambes, mais aide également à améliorer la circulation, purifier le sang et réduire la constipation.

Découvrez : Saviez-vous que lorsque vous faites du yoga, vous brûlez des calories ?

  • Pelviana inversé (Viparita Karani Mudra) : cette position a des effets bénéfiques sur le fonctionnement de la glande thyroïde et améliore les problèmes circulatoires. En outre, elle apporte sécurité et maîtrise de soi émotionnelle.
  • Le poisson (Matsyasana) : il aide à réguler le fonctionnement de la glande thyroïde, et a également des effets sur l’hypophyse, les glandes surrénales et la glande pinéale.
  • La charrue (Halasana) : elle a un effet direct sur la perte de graisse abdominale. Elle régule également le fonctionnement de la thyroïde, du foie et de la rate.
  • Le cobra (Bhujanghasana) : il régule les glandes surrénales et la thyroïde, mais réaffirme et stimule aussi les muscles de l’abdomen. Enfin, il renforce la colonne vertébrale et raffermit les fessiers.

Quelles positions éviter ?

En règle générale, il n’est pas conseillé d’effectuer des postures de yoga pour lesquelles vous n’êtes pas préparé physiquement, comme celles dans lesquelles une seule partie du corps soutient tout son poids. Certaines postures, comme le padahastasana ou le balasana, dans lesquelles vous vous penchez complètement vers l’avant, peuvent gêner votre respiration.

Une activité physique régulière vous aidera à maintenir un mode de vie sain, en particulier cette discipline. Le yoga pour les personnes en surpoids est merveilleux pour améliorer la santé physique et spirituelle.

 

  • Cohen, B. E., Chang, A. A., Grady, D., & Kanaya, A. M. (2008). Restorative Yoga in Adults with Metabolic Syndrome: A Randomized, Controlled Pilot Trial. Metabolic Syndrome and Related Disorders. https://doi.org/10.1089/met.2008.0016
  • Shaw, K., Gennat, H., O’Rourke, P., & Del Mar, C. (2006). Exercise for overweight or obesity. Cochrane Database of Systematic Reviews. https://doi.org/10.1002/14651858.CD003817.pub3
  • Donesky-Cuenco, D., Nguyen, H. Q., Paul, S., & Carrieri-Kohlman, V. (2009). Yoga Therapy Decreases Dyspnea-Related Distress and Improves Functional Performance in People with Chronic Obstructive Pulmonary Disease: A Pilot Study. The Journal of Alternative and Complementary Medicine. https://doi.org/10.1089/acm.2008.0389