12 infusions pour prévenir ou soulager les crampes menstruelles

Grâce à leurs propriétés, ces infusions peuvent vous aider à la fois à prévenir et à soulager les crampes menstruelles. Découvrez-les ici !
12 infusions pour prévenir ou soulager les crampes menstruelles

Dernière mise à jour : 31 décembre, 2021

Chaque mois, les femmes ont leurs règles. Bien qu’il s’agisse d’un processus naturel, il peut devenir inconfortable, surtout lorsque l’inconfort s’accompagne de crampes menstruelles qui aggravent la situation. Il y a des femmes qui ne ressentent rien, et d’autres qui souffrent tellement qu’elles ne peuvent pas sortir du lit pendant au moins une journée…

Que sont les crampes menstruelles ?

Les crampes menstruelles – ou la dysménorrhée – surviennent principalement chez les adolescentes. Habituellement un ou deux ans après la première menstruation (ménarche), lorsque le cycle hormonal ovulatoire est déjà établi. Il s’agit d’une douleur dans la région du ventre avec une intensité et une durée variables.

La cause de cette douleur est la contraction des muscles de l’utérus avant et pendant la menstruation. Ces crampes disparaissent généralement après le deuxième ou troisième jour des règles.

Plus précisément, les crampes menstruelles sont dues à la libération d’une substance appelée prostaglandine pendant la menstruation, qui provoque des contractions dans l’utérus. Ces contractions favorisent l’expulsion du tissu utérin desquamé. Cependant, certaines femmes souffrent de contractions si fortes que les vaisseaux sanguins alimentant l’utérus se compriment, provoquant une ischémie temporaire.

Qu'est-ce que la dysménorrhée ?
On parle de dysménorrhée lorsque la femme souffre de règles douloureuses.

Comment sont classées les crampes menstruelles ?

Il existe deux types distincts de crampes menstruelles : la dysménorrhée primaire et secondaire.

Dysménorrhée primaire

  • La dysménorrhée primaire est une colique menstruelle qui n’est liée à aucune maladie gynécologique et qui survient dès les premières règles.
  • Parfois, elle est due à des changements hormonaux ou à une ménarche précoce, et non à une maladie physique spécifique.

Dysménorrhée secondaire

  • La dysménorrhée secondaire est due à des maladies gynécologiques, telles que l’endométriose, les fibromes, les infections ou à des problèmes plus simples, tels que le stress et une mauvaise alimentation, entre autres.
  • La douleur apparaît après la première menstruation. Elle survient généralement chez les femmes après la vingtaine ou la trentaine.

Quelles sont les causes des crampes menstruelles ?

Parmi les facteurs qui sont liés à la présence de crampes pendant la période menstruelle, on distingue ceux de la dysménorrhée primaire de la dysménorrhée secondaire. Voyons quels sont ces facteurs.

Crampes menstruelles.
Il s’agit d’une situation courante que la plupart des femmes vivent à un moment donné de leur vie.

Les causes ou facteurs de la dysménorrhée primaire

Le principal facteur de risque est l’âge. En ce sens, les crampes menstruelles sont plus fréquentes avant l’âge de 20 ans et s’améliorent avec l’âge. Les autres facteurs de risque seraient les suivants :

  • Cycles menstruels irréguliers
  • Antécédents familiaux de dysménorrhée
  • Nulliparité (n’avoir jamais eu d’enfants)
  • Ménarche (première menstruation) avant l’âge de 12 ans
  • Menstruations abondantes ou qui durent longtemps

Les causes ou facteurs de risque de dysménorrhée secondaire

  • Utilisation d’un stérilet
  • Endométriose
  • Fibromes
  • Sténose du canal cervical (ouverture du col si petite qu’elle empêche l’écoulement du flux menstruel)
  • Certaines anomalies anatomiques comme un utérus bicorne
  • Maladie inflammatoire pelvienne et autres maladies infectieuses
  • Kystes de l’ovaire

Hormis les douleurs abdominales, quels sont les symptômes des crampes menstruelles ?

La douleur diminue généralement progressivement dans les 72 heures. Son intensité peut varier pendant cette période et elle peut également être intermittente. Les autres symptômes qui l’accompagnent sont les suivants :

  • Vertiges
  • Diarrhée
  • Maladie
  • Fatigue
  • Crampes dans les jambes
  • Maux de dos

La dysménorrhée en elle-même ne cause pas de problèmes de santé majeurs, bien que chez certaines femmes la colique soit si grave qu’elle affecte leurs activités quotidiennes. En général, la dysménorrhée s’améliore à mesure que la femme vieillit, en raison des changements progressifs que subit son corps.

Quel est le traitement le plus recommandé ?

Le traitement des crampes menstruelles consiste en la prise d’anti-inflammatoires. Il est également important d’avoir de bonnes habitudes de vie, telles que maintenir une bonne hydratation et une bonne nutrition, faire de l’exercice régulièrement et éviter la consommation de substances pouvant favoriser l’inconfort, y compris l’alcool.

12 infusions qui peuvent soulager les douleurs menstruelles

Certains remèdes maison pour les crampes menstruelles, comme les bouillottes et les infusions dont nous allons parler ci-dessous, contribuent également à leur soulagement. Cependant, ils ne remplaceront en aucun cas le traitement pharmacologique prescrit par un spécialiste.

1. La camomille, la meilleure alliée contre les crampes menstruelles

L’infusion de camomille est la plus utilisée pour soulager les crampes menstruelles, car elle possède de multiples propriétés. Elle soulage, détend, réduit l’inflammation et aide également à s’endormir la nuit.

Le thé à la camomille comme plante médicinale pour les crampes menstruelles.
La camomille est un remède efficace pour soulager de nombreuses situations pathologiques en complément d’un traitement médical.

Ingrédients

  • 2 cuillères à café de feuilles de camomille séchées (10 grammes)
  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)

Préparation

  • Portez l’eau à ébullition.
  • Ajoutez les feuilles de camomille séchées et laissez infuser pendant 10 minutes.
  • Filtrez, puis consommez.
  • Vous pouvez sucrer l’infusion, de préférence avec du miel ou du sucre de canne complet.

2. Le gingembre

La racine de gingembre peut soulager les crampes menstruelles, car elle possède des propriétés antispasmodiques. C’est-à-dire qu’elle aide à réduire les contractions musculaires et améliore ou régule le flux menstruel.

Une recherche publiée dans la revue Pain Medicine a démontré l’efficacité du gingembre dans le traitement de la dysménorrhée. Elle a établi que la consommation entre 750 et 2000 milligrammes de gingembre en poudre pendant les premiers jours du cycle menstruel aidait à réduire la douleur.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de gingembre râpé (10 grammes)
  • 1 bâton de cannelle
  • ½ citron
  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)

Préparation

  • Ajoutez le zeste de gingembre et la cannelle dans l’eau et portez le tout à ébullition.
  • Laissez infuser pendant 10 minutes à feu doux.
  • Éteignez le feu et ajoutez le jus de citron.
  • Retirez les restes de gingembre et le bâton de cannelle.
  • Il est conseillé de ne pas boire cette infusion très chaude. Vous pouvez consommer jusqu’à 3 tasses par jour.

3. L’origan

Selon les croyances populaires, l’infusion d’origan peut soulager les crampes abdominales et les crampes menstruelles, ainsi que les nausées qui peuvent survenir pendant les règles. Vous pouvez combiner l’infusion d’origan avec de la camomille pour renforcer les effets calmants.

Bien qu’il n’y ait aucune preuve scientifique pour soutenir l’utilisation de l’infusion d’origan à l’heure de soulager la dysménorrhée, l’huile essentielle de la plante peut être efficace. Une étude publiée sur Journal of Obstetric and Gynecology Research a révélé que le massage à l’huile essentielle de lavande, d’origan et de sauge réduit les douleurs menstruelles chez les patients ambulatoires.

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)
  • 1 cuillère à café de feuille d’origan (5 grammes)
  • Miel ou sucre de canne complet

Préparation

  • Portez l’eau à ébullition.
  • Ajoutez les feuilles d’origan et laissez infuser pendant 10 minutes.
  • Filtrez, puis consommez.
  • Vous pouvez sucrer l’infusion, de préférence avec du miel ou du sucre de canne complet.

4. L’infusion de sauge

Grâce à son action diurétique, la sauge prévient la rétention d’eau et l’apparition des symptômes du syndrome prémenstruel, tels que l’irritabilité et les maux de tête. Il est recommandé de prendre une tasse de cette infusion quelques jours avant les règles.

Infusion de sauge pour les crampes menstruelles.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de feuilles de sauge entières ou broyées (10 grammes)
  • 4 tasses d’eau (1 litre)

Préparation

  • Portez l’eau à ébullition.
  • Ajoutez les feuilles de sauge et laissez infuser pendant 10 minutes.
  • Filtrez, puis consommez.
  • Vous pouvez sucrer l’infusion, de préférence avec du miel ou du sucre de canne complet.

5. L’infusion d’onagre

L’onagre peut réduire les symptômes qui apparaissent avec la ménopause. Elle est également recommandée pour le relâchement de l’utérus, mais elle doit être utilisé très ponctuellement, afin d’éviter ses effets indésirables.

Les crampes menstruelles peuvent également apparaître dans le cadre du syndrome prémenstruel. L’onagre s’est avérée efficace pour réduire les symptômes de ce syndrome, comme le montrent diverses études. Cependant, des recherches supplémentaires sont encore nécessaires à cet égard.

Ingrédients

  • 4 tasses d’eau (1 litre)
  • 1 cuillère à soupe de feuilles d’onagre (10 grammes)
  • 1 cuillère à café de miel (5 grammes)

Préparation

  • Portez l’eau à ébullition.
  • Ajoutez les feuilles d’origan et laissez infuser pendant 10 minutes.
  • Filtrez, puis consommez.
  • Vous pouvez sucrer l’infusion, de préférence avec du miel ou du sucre de canne complet.

6. L’infusion de cannelle

L’infusion de cannelle a des effets calmants très bénéfiques pour soulager les crampes menstruelles. Elle agit également comme anticoagulant, empêchant les plaquettes sanguines de s’accumuler au-dessus des niveaux normaux, bénéficiant ainsi à la fluidité du flux menstruel.

De plus, selon une étude publiée sur Journal of International Medical Research, la cannelle est capable de réduire l’intensité de la dysménorrhée primaire. La consommation de cette plante permet également de réduire la durée des symptômes.

Ingrédients

  • 2 bâtons de cannelle
  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)

Préparation

  • Portez l’eau à ébullition.
  • Ajoutez les bâtons de cannelle et laissez infuser pendant 10 minutes.
  • Filtrez, puis consommez.
  • Vous pouvez sucrer l’infusion, de préférence avec du miel ou du sucre de canne complet.

7. L’infusion de persil

Bien qu’il n’y ait aucune preuve scientifique confirmant que le persil contient des composés apportant des bienfaits importants pour la santé, la sagesse populaire considère qu’il soulage les coliques.

Infusion de persil.
Le persil a de nombreux usages médicinaux.

Ingrédients

  • 2 cuillères à soupe de feuilles de persil frais (20 grammes)
  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)
  • Facultatif : miel et jus de citron

Préparation

  • Portez l’eau à ébullition.
  • Ajoutez le persil et laissez infuser pendant 10 minutes.
  • Filtrez, puis consommez.
  • Vous pouvez sucrer l’infusion, de préférence avec du miel ou du sucre de canne complet.
  • Buvez trois tasses par jour pendant les deux premiers jours de vos règles.

8. L’infusion de basilic

Le basilic possède des propriétés analgésiques qui peuvent être utiles pour soulager les crampes menstruelles légères. D’autre part, grâce à son arôme délicieux, cette infusion sera réconfortante.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de feuilles de basilic (10 grammes)
  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)

Préparation

  • Portez l’eau à ébullition.
  • Ajoutez les feuilles de basilic et laissez infuser pendant 10 minutes.
  • Filtrez, puis consommez.
  • Vous pouvez sucrer l’infusion, de préférence avec du miel ou du sucre de canne complet.
  • Vous pouvez boire du thé au basilic toutes les deux heures pour oublier les crampes.

9. Le fenouil, un allié contre les crampes menstruelles

Une recherche publiée dans la revue Nutrients a montré que le fenouil possède des propriétés similaires à celles des analgésiques sur ordonnance. En ce sens, son effet calmant pour la dysménorrhée primaire offre un soutien scientifique adéquat.

Le fenouil soulage les crampes menstruelles.
Le fenouil possède des propriétés anti-inflammatoires.

Ingrédients

  • 1 cuillère à café de graines de fenouil (5 grammes)
  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)

Préparation

  • Portez l’eau à ébullition.
  • Ajoutez les graines de fenouil et laissez infuser pendant 10 minutes.
  • Filtrez, puis consommez.
  • Plus vous la buvez chaude, meilleurs seront les résultats. Si vous en buvez pendant trois jours avant l’arrivée des règles, vous ne souffrirez pas de crampes menstruelles.

10. L’infusion de coriandre

La coriandre possède des propriétés anti-inflammatoires, qui vous aideront à hydrater votre corps et, en général, à soulager l’inconfort menstruel.

Ingrédients

  • 2 ou 3 cuillères à café de graines de coriandre (10 ou 15 grammes)
  • 2 tasses d’eau (500 millilitres)

Préparation

  • Portez l’eau à ébullition.
  • Ajoutez les graines de coriandre et laissez infuser pendant 10 minutes.
  • Filtrez, puis consommez.
  • Vous pouvez prendre 2 tasses de thé par jour

11. L’infusion de romarin

Une étude récente a montré que les capsules de romarin faisaient diminuer les saignements menstruels et la dysménorrhée primaire. Cependant, l’effet de l’infusion n’a pas encore été complètement étudié.

Du romarin pour les crampes menstruelles.
L’infusion de romarin soulage non seulement les crampes menstruelles, mais est également une riche source de fer.

Ingrédients

  • 1 ou 2 cuillères à café de feuilles de romarin séchées (5 ou 10 grammes)
  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)

Préparation

  • Portez l’eau à ébullition.
  • Ajoutez les feuilles de romarin séchées et laissez infuser pendant 10 minutes.
  • Filtrez, puis consommez.
  • Vous pouvez prendre deux à trois tasses d’infusion de romarin par jour.

12. L’infusion de valériane

La valériane est connue pour ses propriétés analgésiques et antispasmodiques, ce qui en fait une bonne option pour traiter les douleurs menstruelles. Une étude publiée sur Journal of Family Medicine and Primary Care a montré que cette plante est capable de réduire les saignements menstruels et a des effets analgésiques dans la dysménorrhée.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de racine de valériane (10 grammes)
  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)

Préparation

  • Portez l’eau à ébullition.
  • Ajoutez la racine de valériane et laissez infuser pendant 10 minutes.
  • Filtrez, puis consommez.

Que faut-il retenir ?

Vous avez plusieurs options pour rester bien hydraté tout en soulageant les crampes menstruelles. Maintenant, gardez à l’esprit que vous ne devez utiliser aucune de ces boissons comme seul traitement pour votre inconfort menstruel, surtout si votre état s’aggrave. L’idéal est que vous consultiez votre gynécologue au sujet des mesures que vous devriez prendre.

Cela pourrait vous intéresser ...
Peut-on retarder les règles naturellement ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Peut-on retarder les règles naturellement ?

Avez-vous déjà eu envie d'avancer ou de retarder naturellement vos règles ? Découvrez ici comment retarder les règles naturellement !



  • Srivastvava JK, et al. (2010). Chamomile: A herbal medicine of the past with bright future.
  • Tarighat Esfanjani A, et al. (2014). Influence of diet and dietary habits on dysmenorrhea: Systematic review.
  • Yarnell E, et al. (2009). Multiphasic herbal prescribing for menstruating women.
  • Jaafarpour  M, et al. (2015). The effect of cinnamon on menstrual bleeding and systemic symptoms with primary dysmenorrhea. DOI: