Sur les remèdes à base d'ail pour soigner les mycoses vaginales

L'ail n'est pas seulement comestible, il peut aussi être appliqué topiquement pour lutter contre la prolifération excessive des mycoses vaginales, soulager les gênes et retrouver un bon équilibre. 
Sur les remèdes à base d'ail pour soigner les mycoses vaginales

Dernière mise à jour : 04 mars, 2021

Les mycoses vaginales peuvent apparaître non seulement en raison de problèmes tels qu’une mauvaise hygiène intime, mais également en raison de la grossesse, de la consommation de certains médicaments antibiotiques (qui provoquent un déséquilibre de la flore vaginale) et des contraceptifs oraux (qui augmentent les taux d’œstrogènes), et peuvent également apparaître en cas de diabète non pris en charge.

Les mycoses vaginales peuvent par ailleurs affecter les femmes dont le système immunitaire est affaibli , comme les patientes infectées par le VIH. Voulez-vous en savoir davantage ? Poursuivez votre lecture, nous vous en dirons beaucoup plus ci-dessous!

Données sur les mycoses vaginales

Les mycoses vaginales provoquent principalement une irritation et des démangeaisons intenses du vagin et de la vulve. Elles provoquent également des changements de flux, des douleurs, des rougeurs, des éruptions vaginales, des brûlures, qui peuvent interférer avec les activités routinières et même sexuelles.

Lorsque l’équilibre de la flore vaginale est perturbé, une mycose vaginale (mycose vaginale) peut survenir.

les mycoses vaginales

En cas de symptômes, il est nécessaire d’aller chez le médecin le plus tôt possible. Ce dernier vous prescrira en effet un traitement à suivre. Il n’est généralement pas de longue durée (sauf s’il s’agit d’un cas complexe). Il consiste souvent à prendre un médicament antifongique pendant plusieurs jours.

Les remèdes naturels ne se sont PAS révélés efficaces ou sûrs pour traiter les mycoses vaginales et autres infections dans ce domaine. Par conséquent, il est préférable de les éviter.

Maintenant, si vous voulez en essayer un en particulier, assurez-vous au moins de consulter d’abord votre médecin. Sinon, vous pouvez vous exposer à des effets indésirables.

Les mycoses vaginales et l’ail : une mauvaise combinaison

La sphère populaire considère qu’il existe des « antibiotiques naturels » qui peuvent aider à traiter diverses infections, y compris celles qui affectent la santé du vagin. L’ail est l’un de ces antibiotiques dits universels.

L’ail est un aliment qui s’utilise dans un grand nombre de recettes et très répandu dans la cuisine méditerranéenne. Il aide à assaisonner les aliments et à rehausser la saveur des autres aliments, aidant ainsi à obtenir des mélanges exquis.

Cet aliment attira l’attention des chercheurs et par conséquent, plusieurs études ont été menées sur ses composés et ses propriétés. Notamment sur l’allicine, un composé auquel sont attribuées des propriétés antibiotiques.

les mycoses vaginales
Si vous voulez profiter de l’ail, faites-le en complément de votre alimentation. Ne l’appliquez jamais directement dans votre vagin.

Les preuves indiquent qu’il est nécessaire de continuer à étudier les effets des extraits d’ail car, en laboratoire, bien que l’ail se soit avéré avoir des propriétés antibiotiques, on ne sait pas si elles agissent de la même manière en dehors du laboratoire.

Par conséquent, bien que l’ail puisse avoir un potentiel antibiotique, cela ne signifie pas qu’il peut s’utiliser de quelque manière que ce soit (entier, en pâte, en purée et mélangé avec de l’huile, en capsules ou de toute autre manière) à la maison pour traiter ou guérir les infections vaginales ou d’une autre zone du corps.

Comme l’explique Gemma del Caño, pharmacienne, communicatrice scientifique et experte en sécurité alimentaire, bien que l’ail contienne certains principes actifs qui s’utilisents dans la préparation de différents médicaments, cela ne signifie pas que sa consommation ou son application de quelque manière que ce soit puisse avoir l’effet que vous voulez.

Ainsi, à lui seul, un remède à base d’ail n’est pas capable d’ éliminer les mycoses vaginales, de restaurer la flore du vagin ou de renforcer le système immunitaire pour prévenir les infections à l’avenir.

Ne pourrait-on pas profiter de l’ail d’une autre manière ? Oui, dans le cadre d’une alimentation équilibrée, comme le régime méditerranéen par exemple.

Mieux vaut oublier les remèdes maison à base d’ail

Dans le cas où vous avez une infection vaginale ou tout autre problème de santé, il est préférable d’éviter les remèdes maison à base d’ail. Idéalement, rendez-vous chez le gynécologue pour une évaluation et recevez ensuite le traitement le plus approprié, en fonction du diagnostic. De cette façon, vous évitez d’exposer votre santé à de plus grands risques et complications.

En s’attaquant à la cause du problème de la bonne manière, avec les médicaments et les directives du médecin, vous obtiendrez un soulagement, une amélioration et récupérez correctement. Si vous utilisez des remèdes maison, vous pouvez interférer avec le processus de récupération. Vous pourriez également favoriser l’apparition d’interactions et souffrir de davantage d’inconfort (et de plus grande intensité).

En plus de suivre les instructions du médecin, il est essentiel que vous mainteniez une bonne hygiène intime et que vous vous efforciez de mener une vie saine. C’est en effet ce qui peut vous procurer un bien-être à long terme et éviter de futurs problèmes de santé.

les mycoses vaginales

Évitez l’automédication

Cristina Galiano, pharmacienne et nutritionniste, précise qu’il est important d’éviter l’automédication. Elle précise aussi de placer l’espoir dans des produits qui promettent «d’augmenter les défenses». Dans ceux qui permettent de «guérir le système immunitaire» et «protéger l’organisme» des mycoses vaginales.

Elle ajoute qu’après un examen de la littérature scientifique disponible, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) n’approuva aucune allégation de santé liée à l’immunité d’un aliment ou complément alimentaire.

Par conséquent, la seule chose qui fonctionne vraiment pour une bonne santé est de toujours suivre de bonnes habitudes de vie. Et, bien sûr, de maintenir une bonne hygiène personnelle.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 choses à ne pas faire pour protéger votre vagin
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
7 choses à ne pas faire pour protéger votre vagin

Nous allons passer en revue avec vous toutes les choses que vous ne devez pas infliger à votre vagin. Prenez en soin pour vous sentir belle !