4 adaptations pour une maison avec des personnes âgées

Si vous vivez avec une personne âgée, sachez qu'il existe des adaptations pour la maison qui lui offriront un plus grand bien-être. Nous les résumons ici.
4 adaptations pour une maison avec des personnes âgées

Dernière mise à jour : 16 novembre, 2021

Tout au long de la vie, les besoins changent. Avec le temps, il est normal que les capacités physiques diminuent et que la mobilité devienne difficile. À cet égard, il est essentiel d’apporter des modifications à la maison qui garantissent la sécurité et le confort. Nous vous présentons ici plusieurs adaptations pour une maison où vivent des personnes âgées.

En l’absence de ces adaptations, le risque d’accidents est accru, réduisant la qualité de vie et le bien-être des personnes, et rendant les tâches quotidiennes plus difficiles. Bien que la vieillesse ne soit pas synonyme de maladie, c’est une étape dans laquelle une personne est plus encline à développer certaines pathologies.

Il est donc vital que l’espace permette aux personnes âgées d’avoir une vie bien remplie, d’exercer leurs activités en toute sécurité et d’être des membres actifs du foyer. Bien entendu, les adaptations doivent être faites en fonction de chaque cas particulier.

1. Une douche contre les chutes, l’une des adaptations indispensables

Cette adaptation réduit le risque de fractures. La mobilité diminuant avec l’âge, il est conseillé d’adapter l’espace douche de manière à le rendre plus sûr. L’idée est d’éviter les chutes.

Pour ce faire, vous pouvez installer des sols avec une surface antidérapante et ajouter des barres d’appui sur les côtés pour le soutien. Il est essentiel de vérifier que ces barres sont bien fixées et ne se détachent pas facilement. Il y en a des fixes, et d’autres qui peuvent être déplacées.

Si la personne pour laquelle les adaptations sont faites se déplace en fauteuil roulant ou a une mobilité très réduite, il est également conseillé d’installer une chaise dans la douche qui lui permettra de se laver plus confortablement et en toute sécurité. Il existe également des toilettes surélevées qui comprennent des barres sur les côtés.

Fauteuil roulant chez une femme âgée.
À l’heure d’héberger des personnes âgées, il faut tenir compte de l’utilisation éventuelle d’un fauteuil roulant.

2. Une chambre confortable et douillette

La chambre est le lieu où chacun profite de son intimité. Il est donc essentiel qu’elle soit agréable, confortable et sûre.

Étant donné que les personnes âgées ont souvent des besoins particuliers en matière de mobilité, il est conseillé d’installer des barrières latérales au bord du lit, qui leur permettent de se tenir debout et de s’allonger. Il existe également des lits et des chaises inclinables qui, en plus d’être orthopédiques, peuvent être placés dans différentes positions, facilitant ainsi la mobilité.

Un siège dans le dressing ou près du placard est également pratique. Tout comme il est pratique d’avoir un chausse-pied pour mettre les chaussures. Si la personne doit prendre plusieurs médicaments, il est bon d’avoir un pilulier sur la table de chevet, ainsi qu’un appareil qui fonctionne comme une alarme pour rappeler l’heure des prises.

L’éclairage est également un aspect fondamental. Il est pratique d’avoir des lampes qui s’allument et s’éteignent facilement depuis le lit ou d’adapter le système d’éclairage. Dans le cas où la personne a besoin de beaucoup d’assistance, un téléphone ou un système de communication peut également faciliter la vie.



3. Des aires de circulation non obstruées

Les parties communes de la maison doivent également être adaptées pour que la personne âgée soit en sécurité et puisse se déplacer confortablement, surtout si elle utilise une canne ou un fauteuil roulant. Pour commencer, vous devez retirer les objets qui peuvent devenir un obstacle, comme les tapis glissants.

Il est essentiel de vérifier qu’il n’y a pas d’irrégularités dans le sol, en particulier à l’extérieur, telles que des carreaux lâches ou des marches discrètes. Si possible, les sols antidérapants doivent être installés sans irrégularités ni marches.

S’il y a des marches, il convient de poser des mains courantes. Et pour faciliter le déplacement des fauteuils roulants, des portes coulissantes doivent être installées.

4. Une cuisine à l’épreuve de l’oubli, l’une des adaptations pertinentes

La vieillesse peut parfois aller de pair avec une perte de mémoire ou une diminution des capacités des sens. Cela est dangereux en cuisine, car un petit oubli peut se traduire par des fuites de gaz ou le fonctionnement prolongé d’un appareil électrique.

Il est ainsi recommandé d’opter pour des appareils de cuisine qui soient équipés de soupapes de sécurité, que ces appareils soient électriques ou à gaz. Il est aussi important que la conception des espaces favorise les relations. C’est-à-dire que les espaces doivent encourager le déplacement et l’exercice physique ou mental.

À cet égard, la cuisine est une activité que les adultes et les enfants aiment, et qui peut être très stimulante. Par conséquent, la cuisine doit également être aménagée de manière à ce qu’il soit agréable d’y passer du temps. La hauteur des garde-manger, des tiroirs et des comptoirs doit être prise en compte.

Un adulte plus âgé cuisine à la maison.
Les adaptations domiciliaires pour une personne âgée, notamment dans la cuisine, doivent garantir une utilisation facile des installations, afin que la personne puisse continuer de réaliser des activités agréables.

L’importance des adaptations domiciliaires pour les personnes âgées

Adapter les logements aux besoins des personnes âgées est essentiel pour garantir leur qualité de vie. Elles pourront ainsi vieillir dans la dignité. Il est à noter que la vision, l’ouïe, le toucher, l’odorat, la mémoire et la densité osseuse sont altérés au cours du processus naturel de vieillissement. Et ces altérations peuvent augmenter le risque de blessure.

Ainsi, répondre aux besoins des personnes âgées est essentiel pour réduire les risques d’accidents aux conséquences graves. De plus, ces adaptations faciliteront l’autonomie, tout en étant un signe de respect et de considération pour les personnes âgées et leurs processus de changement.



La santé mentale est aussi importante !

Nous avons ici parlé des adaptations domiciliaires pour garantir une vieillesse confortable et sûre. Cependant, prendre soin des émotions et de la santé mentale des personnes âgées est aussi un aspect à prendre en compte. À un âge avancé, il est récurrent que les personnes développent une dépression.

Par conséquent, l’adaptation de la maison devrait également inclure des espaces qui facilitent les loisirs et l’exécution de tâches bénéfiques. Envisagez des espaces de lecture, de prière, d’exercice ou de bricolage, par exemple.

Cela pourrait vous intéresser ...
6 conseils pour aider une personne âgée à supporter une maladie
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
6 conseils pour aider une personne âgée à supporter une maladie

Lorsque l'on diagnostique une maladie grave chez une personne âgée, cela peut la marquer profondément. C'est pourquoi il faut l'aider à y faire fac...