4 alternatives naturelles pour lutter contre la rhinite

· 7 octobre 2018
Environ 20% de la population souffre de rhinite allergique indépendamment de l'âge. Découvrez comment la combattre.

Combattre la rhinite est une nécessité pour chaque patient. Et ce parce que l’inconfort que procure ses différents symptômes conduit à réduire considérablement la qualité de vie de la personne.

Des démangeaisons dans les narines et un écoulement nasal constant peuvent mener le patient au désespoir. Cependant, il existe plusieurs alternatives qui peuvent résoudre le problème.

Qu’est-ce que la rhinite ?

Aussi connue sous le nom de rhinite allergique ou de rhume des foins, c’est l’une des maladies inflammatoires les plus embêtantes liées aux voies nasales. Elle est caractérisée par une inflammation chronique de la muqueuse nasale, qui se produit en raison d’une allergie.

Les agents causals les plus courants sont : la poussière, les acariens, la fumée, le pollen, les écailles des cheveux et des animaux, les substances chimiques toxiques, entre autres. Il peut également se produire en raison d’une allergie à un aliment.

Comment reconnaître la rhinite ?

la rhinite et les allergies

La symptomatologie de cette affection est étroitement liée au nez et à la gorge. Et puisque la connaissance de la cause est essentielle pour combattre la rhinite de manière efficace, ici, nous vous montrerons comment la reconnaître en un clin d’oeil.

  • Brûlure dans les yeux
  • Rougeur de la sclère
  • Larmes constantes
  • Toux intermittente
  • Sensation de congestion nasale
  • Démangeaisons dans les narines
  • Mucus excessif et de couleur transparente

Ce qui précède sont les symptômes les plus courants. Cependant, il existe d’autres indicateurs de la rhinite, qui sont considérés comme rares.

  • Fatigue
  • Mal de tête
  • Difficultés à dormir
  • Inflammation des voies nasales

Alternatives naturelles pour lutter contre la rhinite

En plus de consulter des spécialistes et de suivre leurs instructions, la meilleure chose à faire est de prendre des mesures d’hygiène appropriées en complément.

Rappelez-vous que, quand il s’agit de se remettre d’une maladie, toutes les habitudes saines appliquées s’ajoutent. D’autre part, la persévérance sera un élément clé dans le traitement de la rhinite.

Les alternatives naturelles suivantes favorisent la respiration et soulagent la grande majorité des symptômes de la rhinite.

Le curcuma

le curcuma contre la rhinite

Le curcuma n’est pas bon seulement pour la rhinite. Il fournit de grands avantages en ce qui concerne le traitement de divers types d’allergies.

Lisez également : 8 bienfaits du curcuma à connaître

C’est une grande contribution au soulagement des symptômes de rhinite grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. De cette façon, il réduit la sensation de congestion nasale, de démangeaisons et d’enflure causée par la rhinite.

Utilisation

  • Préparez un mélange de 6 cuillères à soupe de poudre de curcuma avec 2 cuillères à soupe de miel. Conservez-les dans un récipient en verre fermé. Prenez deux cuillères à soupe par jour pendant un mois et observez l’amélioration.

La réglisse

C’est un arbuste avec des propriétés anti-inflammatoires. Cependant, la racine est la partie la plus utilisée dans le traitement de la rhinite. Sa puissance est si forte qu’elle est habituellement comparée à la cortisone, mais en version naturelle.

De la même manière que le curcuma, la réglisse peut être utilisée pour tout type d’allergie. Même pour atténuer la toux et expectorer l’organisme. Néanmoins, son utilisation n’est pas recommandée pour les personnes hypertendues.

Utilisation

  • Il y a plusieurs façons d’ingérer de la réglisse. Cependant, trois formes d’utilisation se détachent. Les pilules, l’infusion de racine ou l’extrait de racine.

L’ail

 

L’ail a trois grands avantages. Tout d’abord, il est facile à utiliser. Deuxièmement, il n’est pas cher. Troisièmement, il possède d’innombrables propriétés bénéfiques pour la santé : antibiotiques, antiviraux, anti-bactériens, anti-inflammatoires. Il est également utilisé comme une partie des ingrédients de stimulants immunitaires.

Utilisation

  • L’utilisation de l’ail pour traiter les problèmes liés à cette condition est très simple. Il suffit de mâcher deux gousses crues par jour. Cependant, il peut également être utilisé dans diverses recettes. Il est aussi recommandé de consulter un médecin afin de ne pas gaspiller une trop grande quantité d’ail par jour.

Le thé vert

Le thé vert est, sans aucun doute, l’un des remèdes naturels les plus célèbres au monde. On l’utilise le plus souvent comme un diurétique, bien qu’il ait également prouvé son efficacité dans la lutte contre la rhinite.

Consultez aussi cet article : 3 boissons au thé vert pour perdre du poids rapidement

Dans ces cas, le thé vert a des propriétés responsables de bloquer la production d’histamine dans le corps, un composé qui renforce la symptomatologie de la rhinite.

Utilisation

  • En ce qui concerne cette boisson, le bienfait est centré sur la fréquence de sa consommation. Il peut être pris pratiquement n’importe quand et tous les jours, bien que, pour traiter la rhinite, il faille essayer d’en boire entre 2 et 3 tasses par jour.