4 choses qu’indiquent vos menstruations qu’il ne faut pas ignorer 

19 août 2018
Vos menstruations peuvent vous indiquer certaines choses que vous ne devez pas ignorer. Faire la différence entre celles qui sont normales et celles qui ne le sont pas est essentiel pour éviter des problèmes plus graves. 

Avez-vous mal au ventre lorsque vous avez vos règles ? Ressentez-vous une envie plus pressante d’aller aux toilettes ? Tout cela est totalement normal. Cependant, il existe certains signes qui se présentent lors de vos menstruations que vous ne pouvez pas ignorer. En effet, dans la plupart des cas, ces signes peuvent vous avertir de quelque chose de plus grave.

Face à n’importe quel symptôme ou douleur étrange, il ne faut pas avoir honte d’aller consulter un médecin. Si le médecin considère que tout est normal, vous serez plus tranquille. Le problème réside dans le fait que nous avons tendance à tout banaliser, en justifiant certains symptômes avec l’excuse « ce sont les menstruations ».

Signes importants de vos menstruations

Vous allez découvrir dans la suite de cet artile 4 signaux que vos menstruations peuvent vous indiquer et que vous ne devez en aucun cas ignorer, qui peuvent indiquer des problèmes de santé plus grave. Il est important de bien faire attention à cela. Il faut également être sincère sur l’apparition de ces symptômes.

1. Aménorrhée

Imaginez que vous attendez vos règles mais qu’elles n’apparaissent pas. Ce phénomène s’appelle l’aménorrhée et n’a aucun rapport avec une possible grossesse.

Cependant, il n’est pas normal que les menstruations sautent un cycle voire deux. Même en absence de grossesse, il est nécessaire de consulter un médecin. Les raisons qui justifient l’apparition d’une aménorrhée peuvent être les suivantes :

  • Déséquilibre hormonale
  • Problèmes de thyroïdes
  • Excès d’exercices
  • Régime alimentaire déséquilibré
  • Stress, anxiété ou dépression
  • Ménopause prématurée
calendrier des menstruations

A lire également : La glaire cervicale peut-elle indiquer que je suis enceinte ?

2. Douleurs et coliques extrêmement sévères

Il est normale de ressentir, pendant les règles, des douleurs ou des gênes. Mais si ces douleurs sont sévères, il faut faire attention. Il faudra vous poser les questions suivantes.

Est-ce que la douleur apparait uniquement dans un endroit de l’abdomen ? Est-ce que cette douleur s’accompagne de menstruations excessivement abondantes ? Si votre réponse est oui, vous êtes peut-être face à une des situations suivante s:

  • Endométriose : le tissu qui grandit à l’intérieur de l’utérus grandit également en dehors, soit dans les trompes de falopes, les ovaires, ou même dans la vessie.
  • Torsion ovarienne : l’ovaire tourne autour du ligament qui le soutient, provoquant une mauvaise circulation du sang. Dans certains cas extrême, vous pouvez perdre l’ovaire.
  • Fibrome utérin : il s’agit de kystes, qui sont tout abord non cancérigènes et qui grandissent dans le tissu musculaire de l’utérus. La plupart d’entre eux sont asymptomatiques, mais certaines peuvent provoquer une douleur intense.

3. Saignement anormaux

Un saignement anormal n’indique pas toujours quelque chose d’anormal. Cependant, il vaut mieux vérifier cela avec un médecin.

Si les saignements sont toujours anormaux ou bien que certaines périodes sont irrégulières (très abondantes ou faibles), il faudra alors faire attention.

protège-slips et tampons lors des menstruations

Si vous êtes sous contraception, ces symptômes n’indiquent rien de bien grave. Mais avez-vous déjà pris un moyen contraceptif à cause de la présence d’un kyste ovarien ?

Les saignements qui apparaissent entre les cycles, des menstruations complètement irrégulièrement et leurs absences peut indiquer la présence d’un kyste ovarien, d’un fibrome ou d’une production anormale d’œstrogènes.

Cela peut vous intéresser : Méthodes contraceptives : les mythes et les vérités

4. Fièvres et vertiges

Le dernier signal que vous ne pouvez pas ignorer est en rapport avec les vertiges, les nausées, la fièvre et même les baisses de tensions. Ces phénomènes ne devraient pas apparaitre, et si c’est le cas, cela peut indiquer quelque chose de plus grave.

Si votre tension baisse drastiquement, vous pouvez souffrir d’un problème de pression artérielle. Cependant, il faut indiquer qu’une petite baisse de tension est normale pendant les premiers jours des règles, voire même avant.

Les fièvres et les vertiges ne doivent cependant pas apparaître. Si c’est le cas, vous pouvez souffrir d’une maladie inflammatoire pelvienne provoqué par une bactérie. La plupart du temps, cette bactérie est en relation avec la Chlamydia ou la gonorrhée.

Avez-vous déjà remarqué certains de ces signes pendant vos menstruations ? Avez-vous consulté un médecin pour vous assurer que tout est en ordre ? Considérer certains symptômes comme normaux peut vous empêcher de solutionner un problème qui affecte votre quotidien.

 

 

 

A découvrir aussi