4 recettes pour fabriquer un déodorant naturel contre les odeurs de transpiration

3 février 2016
Même s'il s'agit de produits naturels, il est important d'appliquer une petite dose du traitement choisi sur une zone de votre corps, pour vérifier qu'il ne provoque pas de réactions allergiques.

Dans la recherche d’un style de vie plus écologique et plus sain, de nombreuses personnes souhaitent trouver des produits naturels capables de remplacer les articles conventionnels vendus sur le marché.

Dans bien des cas, les alternatives naturelles ont des effets similaires aux produits de l’industrie chimique, à la différence qu’elles sont bien plus respectueuses de l’environnement, et surtout de la santé.

Le déodorant est l’un des cosmétiques les plus utilisés dans le monde entier.

Pour des raisons esthétiques et d’estime de soi, nous voulons tous neutraliser les mauvaises odeurs qui peuvent provenir de certaines parties de notre corps, comme les aisselles.

La bonne nouvelle est qu’il est possible d’en fabriquer à partir de formules naturelles, qui n’utilisent que des produits de base, pour créer des déodorants sans produits chimiques.

Dans cet article, nous allons partager avec vous 4 recettes différentes de déodorant naturel, que vous pouvez commencer à utiliser dès aujourd’hui !

1. Le déodorant à base d’huile essentielle d’arbre à thé

Huile-essentielle-d-arbre-a-the-500x334

L’huile essentielle d’arbre à thé est un puissant agent antibactérien, capable de combattre les microbes qui s’accumulent au niveau des aisselles, et qui génèrent des mauvaises odeurs.

Etant donné que son utilisation directe sur la peau peut être un peu agressive, nous allons mélanger cette huile avec de l’eau de rose, afin d’adoucir son action.

Ingrédients

  • 5 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé
  • 1 cuillerée d’eau de rose (10 ml)

Que devez-vous faire ?

  • Mélangez l’huile essentielle d’arbre à thé avec l’eau de rose, puis appliquez le mélange dans les zones de votre corps qui génèrent des mauvaises odeurs.
  • Vous devrez probablement répéter l’opération plusieurs fois par jour, car l’action de ce déodorant naturel ne dure que quelques heures.
  • Utilisez-le pour vous protéger tous les jours.

N’oubliez pas de lire également : L’eau de rose : préparation et merveilleux bienfaits

2. Le déodorant aux agrumes

Ecorces-d-agrumes-500x334

Les arômes pénétrants des agrumes, ainsi que les acides qu’ils contiennent, peuvent permettre de neutraliser les mauvaises odeurs, tout en combattant les bactéries accumulées.

Cette recette très simple est écologique, car elle profite des bienfaits naturels des écorces d’agrumes pour protéger les aisselles.

Ingrédients

  • 3 écorces d’orange
  • 3 écorces de citron
  • 1 litre d’eau
  • 1 kg de sel marin
  • 3 cuillerées de bicarbonate de soude (30 g)

Que devez-vous faire ?

  • Coupez ou râpez les écorces des agrumes, puis mettez-les à bouillir dans le litre d’eau.
  • Lorsque votre mélange est prêt, filtrez la préparation, puis réservez-la jusqu’au moment de votre toilette.
  • Versez le liquide dans l’eau de votre bain, puis ajoutez le sel marin et le bicarbonate de soude.
  • Installez-vous dans votre baignoire, puis détendez-vous pendant 15 minutes.
  • Ce bain va vous permettre d’éliminer les mauvaises odeurs situées au niveau de vos aisselles, mais également dans toutes les autres zones de votre corps.
  • Recommencez l’opération dès que vous en avez besoin.

3. Le déodorant au bicarbonate de soude et à la farine de maïs

Bicarbonate-de-soude-pour-alcaliniser-le-corps

Le bicarbonate de soude a la capacité de neutraliser les mauvaises odeurs des aisselles, tout en exfoliant les cellules mortes qui s’y trouvent afin de blanchir la peau de cette zone.

Associé à des huiles essentielles aux propriétés antibactériennes et à de la farine de maïs, cet ingrédient va donner naissance à un déodorant naturel capable d’éliminer toutes les bactéries qui peuvent s’accumuler dans cette partie du corps.

Ingrédients

  • ½ tasse de bicarbonate de soude (100 g)
  • ½ tasse d’amidon de maïs (100 g)
  • 10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé
  • 10 gouttes d’huile essentielle de menthe
  • 2 cuillerées de vitamine E (20 g)
  • 4 cuillerées d’huile de coco (60 g)

Que devez-vous faire ?

  • Dans un récipient bien propre, mélangez le bicarbonate de soude à la farine de maïs, puis ajoutez petit à petit l’huile de coco, jusqu’à l’obtention d’une texture crémeuse.
  • Ajoutez la vitamine E et les huiles essentielles, puis remuez bien le tout pour incorporer tous les ingrédients.
  • Versez le mélange dans un bocal hermétique, puis fermez-le correctement pour conserver le produit.
  • Prenez la quantité nécessaire pour protéger vos aisselles, et appliquez le produit en réalisant un massage circulaire doux.
  • Conservez le reste du produit dans lieu frais et sec, car la chaleur peut totalement le désagréger.

4. Le déodorant au romarin

Shampoing-romarin

Le déodorant au romarin est une alternative naturelle efficace pour réduire les mauvaises odeurs corporelles et combattre la prolifération des bactéries qui en sont à l’origine.

Dans cette recette, le romarin est associé à de l’eau, à de l’alcool et à de l’huile essentielle de citron, pour combattre les effets d’une sudation excessive et les mauvaises odeurs qu’elle peut entraîner.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : Les applications peu connues de l’huile de romarin

Ingrédients

  • ½ verre d’eau (100 ml)
  • 4 cuillerées de feuilles de romarin séchées (40 g)
  • 2 cuillerées d’alcool à 90º (20 ml)
  • 10 gouttes d’huile essentielle de citron

Que devez-vous faire ?

  • Mettez l’eau à bouillir, puis ajoutez-y les feuilles de romarin séchées.
  • Laissez le tout reposer durant 10 minutes, puis filtrez.
  • Ajoutez les 20 ml d’alcool à 90° et les 10 gouttes d’huile essentielle de citron.
  • Mélangez le tout jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien incorporés, puis versez le mélange dans une bouteille en verre.
  • Agitez bien le contenu de la bouteille avant de l’utiliser, et vissez un pulvérisateur pour simplifier l’opération.
  • Ce mélange peut être utilisé au quotidien et peut se conserver durant un mois, dans un lieu frais et à l’abri de la lumière du soleil.

Toutes ces options sont de bonnes alternatives à l’utilisation de produits cosmétiques conventionnels, car elles ne contiennent pas de produits chimiques agressifs.

Cependant, avant d’utiliser le produit, il est conseillé de réaliser un petit test sur une zone sans risque de la peau, pour vérifier qu’il ne provoque pas de réactions allergiques.

 

A découvrir aussi