5 astuces naturelles pour réduire les douleurs du canal carpien

· 6 août 2018
Il est important de garder à l'esprit que ces remèdes vous aideront seulement à soulager temporairement la douleur du canal carpien, et que vous devez soliciter une aide médicale pour obtenir un diagnostic et un traitement.

Le syndrome du canal carpien est une douleur causée par l’irritation du nerf médian, impliqué dans la sensibilité et le mouvement de certaines parties de la main.

Le nombre de personnes touchées a augmenté au cours des dernières années, puisque l’utilisation prolongée d’appareils électroniques est l’un de ses déclencheurs.

Cette pathologie est généralement provoquée par des mouvements répétitifs de la main et du poignet, bien qu’elle puisse également apparaitre à la suite de lésions, d’infections et de surpoids.

Bien que la sensation de douleur puisse être légère et occasionelle, elle peut parfois se révéler plus sérieuse, interférant dans la capacité à accomplir les tâches quotidiennes.

Un petit nombre de cas nécessitent même une intervention chirurgicale, car il y a une réaction inflammatoire qui ne peut être contrôlée par des médicaments.

Heureusement, avant de prendre des mesures si drastiques, vous pouvez essayer quelques remèdes d’origine naturelle qui, grâce à leurs propriétés, peuvent vous soulager.

Dans cet article, nous partageons avec vous les 5 meilleurs remèdes naturels pour cette pathologie, afin que vous puissiez les testez si vous êtes victime de ce problème.

Découvrez-les ci dessous !

1. Compresses de gingembre et d’eucalyptus

L’application de compresses de gingembre et d’eucalyptus est une méthode thérapeutique qui réduit la gravité de l’inflammation et de la douleur causée par le canal carpien.

Leurs propriétés médicinales aident à améliorer la circulation sanguine dans la zone affectée et, par conséquent, ont un effet apaisant.

Ingrédients

  • 1 verre d’eau (250 ml)
  • 2 cuillères à soupe de gingembre râpé (20 g)
  • 4 feuilles d’eucalyptus

Préparation

  • Faites bouillir un verre d’eau. Quand l’eau atteint l’ébullition, ajoutez le gingembre râpé et les feuilles d’eucalyptus.
  • Baissez le feu et laissez les plantes libérer leurs extraits pendant 2 minutes.
  • Laissez reposer 10 à 15 minutes avant d’utiliser le mélange.

Mode d’application

  • Trempez un chiffon propre dans l’infusion et appliquez-le comme une compresse sur les poignets et les mains raides.
  • Laissez agir 20 minutes et répétez l’opération jusqu’à 2 fois par jour.

Découvrez également : 7 signes d’avertissement d’une mauvaise circulation que nous ignorons souvent

2. Massage à l’huile de cyprès et de romarin

La pratique régulière d’un massage aux huiles anti-inflammatoires peut calmer la sensation de douleur qui vous empêche de bouger vos mains normalement.

Ici, nous vous proposons les huiles de cyprès et de romarin, toutes deux connues pour leur capacité à réduire l’inflammation des muscles et des articulations.

Ingrédients

  • 3 cuillères à soupe d’huile de cyprès (45 g)
  • 2 cuillères à soupe d’huile de romarin (30 g)

Préparation

  • Combinez les huiles jusqu’à l’obtention d’un liquide homogène.

Mode d’application

  • Frottez le mélange des huiles sur les zones douloureuses, massez doucement jusqu’à ce que le produit soit bien absorbé.
  • Répétez l’opération tous les soirs jusqu’à guérision.

3. Compresses de « Reine des prés »

Les Reines des prés, ou fleurs ulmaires, ont des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires, idéales pour calmer les symptômes du canal carpien.

Ces dernières peuvent être utilisées au travers de compresses, car c’est une méthode qui génère un effet calmant immédiat.

Ingrédients

  • 2 cuillères à soupe de fleurs Reines des prés (20 g)
  • 1 verre d’eau (250 ml)

Préparation

  • Ajoutez les fleurs à un verre d’eau bouillante et laissez reposer pendant 20 minutes.

Mode d’application

  • Humidifiez un chiffon avec l’infusion et appliquez-le sur les zones touchées.
  • Laissez agir 10 minutes et, si vous le jugez nécessaire, répétez l’opération deux fois par jour.

4. Bain aux sels d’Epsom

L’une des utilisations thérapeutiques des sels d’Epsom est l’application pour soulager la douleur causée par le syndrome du canal carpien.

Ces sels agissent comme un myorelaxant et anti-inflammatoire et permettent de réduire la raideur, les picotements et les difficultés de mouvement de façon localisée.

Ingrédients

  • 5 verres d’eau (1250 ml)
  • ½ verre de sels d’Epsom (100 g)

Préparation

  • Réchauffez l’eau jusqu’à ce qu’elle atteigne une température haute mais supportable pour la peau.
  • Ajoutez les sels d’Epsom, et mélangez-les pour optenir un liquide homogène.

Mode d’application

  • Trempez vos mains dans le liquide, en veillant à couvrir vos poignets endoloris.
  • Laissez les sels agir pendant 20 minutes et rincez.
  • Utilisez ce remède 2 fois par jour jusqu’à ce que le problème soit contrôlé.

A voir aussi : Remède à l’huile d’olive et au citron, idéal pour le matin

5. Massage à l’huile de ricin et d’olive

L’huile de ricin et l’huile d’olive contiennent des nutriments anti-inflammatoires qui aident à restaurer le mouvement des poignets.

Leurs acides gras, en plus d’antioxydants et d’acides aminés, permet d’améliorer la circulation sanguine dans la zone inflammée et, avec cela, de soulager la douleur.

Ingrédients

  • 3 cuillères à soupe d’huile de ricin (45 g)
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive (32 g)

Préparation

  • Versez les huiles dans un récipient résistant à la chaleur et passez-les au micro-ondes pendant 20 secondes.

Mode d’application

  • Vérifiez que la température du mélange est adaptée à votre peau, puis frottez l’huile sur les poignets et les mains.
  • Massez doucement pendant environ 8 minutes et laissez le produit pénétrer dans la peau.
  • Répétez le traitement jusqu’à ce que la douleur disparaisse.

Gardez à l’esprit que les remèdes mentionnés peuvent réduire la douleur du canal carpien de façon temporaire.

Le processus de guérison peut prendre jusqu’à un mois et, pour cela, il est nécessaire d’ajouter à l’utilisation de ces produits un mode de vie sain et la pratique d’exercice quotidien.