5 conseils pour préparer un buddha bowl

Si vous adorez les recettes végétariennes, découvrez ici les meilleures astuces pour préparer un buddha bowl.
5 conseils pour préparer un buddha bowl

Dernière mise à jour : 14 janvier, 2022

La nourriture végétarienne devient de plus en plus populaire. Avec des millions d’adeptes à travers le monde, elle est non seulement plus saine, mais elle implique également un engagement envers la durabilité. Le buddha bowl est peut-être l’un de ses plus grands représentants, et nous vous livrons ici 5 conseils pour préparer correctement ce plat.

À la mi-2013, ce plat a commencé à devenir populaire et, année après année, il a gagné en popularité grâce à certains réseaux sociaux, tels que Instagram ou Pinterest. Il s’agit d’une plat 100 % végétarien.

Il n’y a pas de consensus quant à la raison pour laquelle il porte ce nom particulier. Certains pensent que la forme du bowl imite le ventre prononcé de Budai, une figure souvent confondue avec Bouddha. D’autres pensent que son nom est dû à l’équilibre nutritionnel et idéologique qui caractérise la préparation. En effet, l’idée d’équilibre renvoie au bouddhisme.

Bien que ce plat semble simple à préparer, dans la pratique, vous pouvez rencontrer quelques difficultés. Découvrez dans les lignes suivantes comment préparer un délicieux buddha bowl !

1. Un buddha bowl contient 1/4 de céréales ou d’amidon

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les buddha bowls sont si bien proportionnés ? La réponse est simple : les ratios de chaque ingrédient sont très précis. Un buddha bowl classique contient 1/4 de céréales ou d’amidon. Voici quelques idées :

  • Riz complet
  • Pâtes sans gluten ou pâtes de blé entier
  • Quinoa
  • Semoule
  • Citrouille

Ce ne sont que quelques exemples. L’important est que l’ingrédient choisi occupent 1/4 de votre bowl. Ce plat est généralement préparé froid, les ingrédients doivent donc avoir été cuits au préalable.

Le riz est l'un des ingrédients les plus utilisés pour préparer tout type de bol.

2. 1/4 de protéine

Vos connaissances sur les protéines végétariennes jouent un rôle important à ce stade, du moins si vous souhaitez réaliser un buddha bowl traditionnel (rien ne vous empêche d’ajouter de la viande). Voici quelques options :

  • Tofu
  • Pois chiches
  • Lentilles
  • Seitan
  • Champignons
  • Fruits secs
  • Soja
  • Haricots noirs

Comme dans le cas précédent, essayez de respecter un ratio de 1/4 du bowl total. Si vous choisissez des pois chiches ou des lentilles, essayez de bien les égoutter une fois qu’ils sont cuits. Idéalement, les aliments que vous ajoutez dans le bowl doivent être secs, évitant ainsi que des liquides n’obstruent visuellement le plat ou n’altèrent les saveurs.



3. 1/4 des légumes

Vous avez déjà près de la moitié des ingrédients pour votre buddha bowl. C’est le moment de choisir les légumes que vous intégrerez. Voici quelques options :

  • Chou-fleur
  • Poivrons
  • Betteraves
  • Oignons
  • Carottes
  • Poireaux
  • Choux de Bruxelles
  • Patates douces

Vous pouvez les cuisiner à votre guise, bien qu’en général les légumes de ce plat soient cuits au four, afin qu’ils soient secs, comme l’exige ce plat. Si possible, essayez de n’utiliser que des légumes de saison.



4. Utilisez 1/4 des ingrédients verts dans votre buddha bowl

Vous avez sûrement remarqué que presque tous les bowls de ce type contiennent des ingrédients verts. On ne peut pas faire un plat végétarien sans ces ingrédients. Voici quelques options intéressantes :

  • Épinards
  • Bettes
  • Roquette
  • Laitue
  • Avocat
  • Betterave
  • Céleri

Assurez-vous que l’ingrédient choisi se marie bien avec les précédents. Vous pouvez choisir un seul ingrédient ou opter pour une combinaison de plusieurs. L’important est que la saveur et l’aspect esthétique se marient bien aux autres ingrédients déjà choisis.

Les conseils pour préparer un bol de Bouddha incluent l'utilisation d'aliments verts.
Les aliments verts, en plus d’être délicieux, sont très nutritifs en raison de la quantité de macronutriments qu’ils contiennent.

5. Choisissez l’assaisonnement

La dernière étape consiste à choisir choisir l’assaisonnement. Faites preuve de prudence lors du choix, car vous ne voulez pas altérer complètement le goût des ingrédients principaux. Voici quelques suggestions :

  • Hoummous
  • Coriandre frais
  • Persil frais
  • Sauce de soja
  • Jus de citron
  • Huile d’olive
  • Vinaigre balsamique
  • Poivre
  • Sauce tahiné.
  • Yaourt grec
  • Graines de sésame

Une fois que vous aurez rassemblé tous vos choix, il ne vous restera plus qu’à les déposer dans un bowl profond. L’idéal est que les saveurs, les couleurs et les formes se marient bien entre elles. Répartissez les ingrédients les plus volumineux au centre et les plus petits autour.

Il est également important que vous évaluiez la charge calorique. Les lentilles et les pois chiches contiennent plus de calories qu’on ne l’imagine, il faut donc les combiner correctement pour éviter un excès de calories dans l’assiette.

Cela pourrait vous intéresser ...
Régime semi-végétarien ou flexitarien : comment le suivre ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Régime semi-végétarien ou flexitarien : comment le suivre ?

Le régime semi-végétarien ou flexitarien privilégie la consommation de protéines végétales saines, mais permet également la consommation de viande.



  • Lim, H. S., Hwang, S. J., & Park, S. B.  Buddha’s Idea concerning Food and a New View of Nutrition. International Journal. 2009; 12, 29-57.