5 façons de sortir de votre zone de confort sans signer votre arrêt de mort

5 janvier 2019
Bien que nous nous sentions en sécurité dans notre zone de confort, la raison qui nous pousse à y rester est la peur. Elle nous empêche de grandir et d'oser affronter l'inconnu.

Vous vous sentez coincé dans votre vie ? Vous n’avez aucun but ? C’est certainement parce que vous vous trouvez dans la fameuse zone de confort.

C’est cette zone au sein de laquelle nous nous sentons si à l’aise, mais en même temps si limité. Dans cet article, découvrez par quels moyens vous pouvez sortir de votre zone de confort.

La zone de confort se forme en raison de notre tendance constante à rechercher ce qui nous donne de la sécurité. C’est pourquoi nous nous accrochons à ce qui nous donne cette sensation.

Découvrez : Quelques manières de penser qui limitent ton esprit

Cependant, c’est une sensation très limitante. La zone de confort nous fait parfois dépendre d’un emploi que nous n’aimons pas ou d’un partenaire avec qui nous ne sommes plus à l’aise parce que «bon, ce n’est pas si mal».

Cependant, avec le temps, cette situation finit par nous dégouter.

1. Notez tout ce que vous aimez faire

écrire pour sortir de sa zone de confort

La première façon de sortir de votre zone de confort est très simple. Prenez un cahier ou un bloc-note et commencez à écrire toutes les activités ou les choses qui vous rendent heureux.

Vous aimez peut-être monter à cheval, lire, aller vous promener, aller à la salle de sport, patiner, voyager, jouer d’un instrument… Maintenant, la question est : Consacrez-vous suffisamment de temps à faire ce que vous aimez ?

Si vous êtes dans votre zone de sécurité, vous remarquerez probablement que vous avez arrêté de faire beaucoup de choses que vous aimez. Il est maintenant temps de reprendre vos activités favorites.

A présent, prenez ce papier et commencez à transformer ce que vous avez écrit en réalité.

2. Prenez soin de vous à nouveau

Une autre façon de sortir de votre zone de confort est de prendre soin de vous à nouveau. Parce que, bien que vous ne le réalisiez pas, cette zone de sûreté vous limite et vous restreint tellement que vous cessez de penser à vous.

Depuis combien de temps n’avez-vous pas fait de sport ? Est-ce que vous mangez correctement ? Dormez-vous autant que ce que votre corps vous demande ? Il y a sûrement des choses auxquelles vous ne faites pas attention.

Découvrez : Le lait doré : une boisson qui peut changer votre vie

Sortir de votre zone de confort est difficile. La paresse vous envahira et vous finissez par vous demander : « A quoi bon ? ». Voici la cl ; ignorez cette pensée.

Pensez à vous, prenez soin de vous, et vous verrez que tout ira mieux.

3. Faites de nouvelles rencontres

faire de nouvelles rencontres pour sortir de sa zone de confort

La zone de confort vous isole parfois de telle sorte que vous arrêtez de passer du temps avec vos amis, ou qu’une grande paresse vous envahit et vous empêche de sortir pour rencontrer de nouvelles personnes.

Il est important qu’une fois que vous avez terminé les étapes précédentes, vous commenciez à vous socialiser avec des personnes qui pourraient être impliquées dans vos activités.

Par exemple, si vous aimez jouer d’un instrument de musique et rejoignez un groupe, interagissez avec les autres membres ! Ne vous limitez pas aux répétitions.

Se déplacer dans d’autres cercles d’amis est source d’un sentiment d’insécurité, mais c’est une conséquence d’avoir été trop longtemps dans votre zone de confort.

4. Prenez du temps pour vous

Le quatrième moyen de sortir de votre zone de confort est de vous réserver du temps. Parce que, même si cela ne vous semble pas très important, ça l’est !

Prenez du temps pour vous, car parfois nous avons tendance à perdre le temps dont nous disposons sans en profiter.

Réservez une demi-heure ou une heure par jour pour faire ce que vous voulez. Que vous dit votre corps ? De quoi a-t-il envie ? Laissez de côté vos pensées et laissez-vous guider par votre cœur.

Vos pensées peuvent vous limiter, elles peuvent parfois essayer de vous convaincre de ne pas quitter votre confort !

5. Commencez à interroger vos pensées

Comme vous avez pu le constater, vos pensées peuvent vous tenter de ne pas quitter votre zone de confort. Elles vous disent que vous êtes en sécurité au sein de celle-ci, que rien de mauvais ne vous arrivera.

Cependant, savez-vous si elles sont vraies ? Comme pour les autres facettes de la vie, pourquoi n’essayez-vous pas de les contredire ?

Vous découvrirez vous-même à quel point ces pensées sont erronées et combien de fausses croyances grouillent dans votre esprit.

Il est temps de relativiser tout cela et de commencer à vivre pleinement, sans peur.

Nous espérons que ces façons de quitter votre zone de confort peuvent vous aider ou vous donner des indices sur la façon d’améliorer votre vie.

En outre, nous vous encourageons à prendre conscience que votre zone de confort contient beaucoup de peurs et d’incertitudes que vous nourrissez en restant bloqué au même endroit.

Permettrez-vous que cela continue ?

 

  • Brenner, Abbigail. “5 Benefits of Stepping Outside Your Comfort Zone.” Psychology Today. N.p., 27 Dec. 2015. Web. 22 Jan. 2017.
  • Henry, Alan. “The Science of Breaking Out of Your Comfort Zone (and Why You Should).” Lifehacker. Lifehacker.com, 03 July 2013. Web. 22 Jan. 2017.
  • White, Alasdair. From Comfort Zone to Performance Management. N.p.: White & MacLean, 2009. Print.