5 manières de contrôler le taux de cholestérol

Les changements dans le régime et l'exercice peuvent effectivement réduire le cholestérol. Nous vous proposons 5 clés pour abaisser les taux de cholestérol élevé dans le sang pour profiter d'une vie plus saine.

Le cholestérol, ce mot terrible souvent associé à d’importantes maladies chroniques et à une foule de maux qui détériorent la qualité de vie des gens ; vous êtes-vous déjà demandé comment le contrôler, ce que vous devez savoir et quelles améliorations vous devriez appliquer à votre style de vie ?

Ici, nous vous apportons une série de 5 clés afin que vous puissiez trouver ces petits détails qui amélioreront votre santé et éviteront une série de conséquences négatives pour votre corps. Le cholestérol ne devrait pas être pris à la légère, vous devriez être conscient de cela.

Mais d’abord, vous devez comprendre ce dont nous parlons précisément, afin que vous puissiez agir sur la question et ainsi donner une direction optimale à la santé de votre corps. Rappelez-vous, « vous êtes ce que vous mangez » tout comme le dit le dicton populaire.

Le cholestérol est ce composant gras de notre corps qui est produit à la fois par le foie et par notre alimentation, il est divisé en deux aspects bien connus :

  • Le HDL ou bon cholestérol, qui réduit le risque de maladie cardiovasculaire.
  • Le LDL ou mauvais cholestérol, qui est nocif pour le corps.

Dans cet article, nous allons vous présenter une série de conseils à prendre en compte afin d’être en mesure de réduire considérablement les problèmes éventuels liés à votre santé. Ne vous inquiétez pas, d’une manière simple, vous remarquerez la différence et vous vous sentirez plus équilibré et en bonne santé.

5 conseils pour contrôler le taux de cholestérol

1. Dites non au mode de vie sédentaire

dites non au mode de vie sédentaire pour contrôler le taux de cholestérol

Faites de l’exercice cardiovasculaire, au moins pendant 90 minutes, pour une santé cardiaque optimale et pour perdre du poids. L’exercice cardiovasculaire est une activité qui sollicite de façon répétée les muscles. Il augmente le rythme cardiaque, en luttant contre le mode de vie sédentaire si nuisible.

Pensez à marcher ou à faire du vélo, à ramer, à nager. Toute activité qui vous plait sera bonne. Les conséquences d’un mode de vie sans activité physique sont préjudiciables, et pire encore même lorsque l’on accumule des quantités de cholestérol en raison d’un manque d’exercice.

2. Incluez plus de légumes dans votre alimentation

Prenez un repas de moins avec de la viande par semaine. Substituez les protéines animales (boeuf, porc, poisson, oeuf, fromage) par les protéines d’origine végétale telle que les haricots, les lentilles, le tofu ou le quinoa. Essayez d’inclure ces protéines végétales dans des soupes, des salades, ou mixées pour réduire la consommation de graisses saturées.

Mais s’il vous est encore difficile de ne pas manger de viande, essayez au moins d’inclure des légumes riches en calories tels que les carottes, le brocoli, les choux dans votre alimentation. Ainsi, vous pouvez contrer les quantités de graisse que vous mangez habituellement.

3. Réduisez la consommation de graisses animales

réduisez la consommation de graisses animales pour contrôler le taux de cholestérol

Cette section est très importante en ce qui concerne la qualité de la santé de vos artères et de vos veines. N’oubliez pas qu’une partie du cholestérol que nous consommons provient de la nourriture, et les aliments riches en graisses animales sont riches en cholestérol. Evitez la bombe à retardement.

Oubliez les aliments riches en matières grasses comme les viandes transformées telles que le chorizo, le salami ou la mortadelle. Et les viandes rouges avec de la graisse, comme les côtes et les escalopes de boeuf, de veau, de porc et d’agneau. Enlevez également la peau du poulet ou de la dinde. Evitez certains produits laitiers entiers gras comme le lait, le fromage et le beurre.

4. Optez pour les fibres, qui seront une grande alliée pour vous

Nous avons tendance à considérer la consommation de fibres comme un grand sacrifice. Pourtant, il est possible d’avoir une alimentation équilibrée pauvre en cholestérol et, en même temps, d’avoir une qualité d’apport et un organisme sain.

Plus particulièrement, vous devez inclure plus d’aliments riches en fibres solubles dans l’alimentation. Dans les intestins, les fibres solubles peuvent se lier à la bile, qui est faite de cholestérol, et l’éliminer. Recherchez les fibres solubles dans l’avoine, les graines de lin, l’orge. Ou les légumineuses, les fruits et les légumes-racines, en plus des céréales traditionnelles.

5. Si vous souffrez d’obésité, agissez

agissez contre l'obésité pour contrôler le taux de cholestérol

Le plus redoutable détonateur de cette bombe à retardement appelée cholestérol est définitivement l’obésité. Dans les sujets précédents, nous avons mentionné les clés afin que vous puissiez contrôler le taux cholestérol. Mais si vous n’avez pas de contrôle strict sur votre poids corporel, cela peut vous conduire à un chemin très dangereux.

Si vous êtes en surpoids ou souffrez d’obésité, vous devez perdre ces kilos en trop. Perdre du poids aide à réduire le mauvais cholestérol. Et même une perte modérée sur l’échelle d’environ 4 ou 8 kilogrammes peut avoir un impact sur les niveaux de cholestérol.

 

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi