5 remèdes naturels pour traiter le papillomavirus humain

Dans cet article, nous vous proposons des remèdes naturels contre le papillomavirus humain. Ces traitements permettent de se débarrasser plus facilement de l'infection causée le virus VPH.

Le virus du papillome ou papillomavirus humain (VPH, ou HPV en anglais) est une maladie sexuellement transmissible. Elle peut se transformer en cancer dans certains cas. Il est très important d’effectuer un traitement adéquat afin que le virus ne se reproduise pas dans l’organisme.

Découvrez dans cet article quelques remèdes naturels pour le traiter.

Que faut-il savoir sur le papillomavirus humain ?

Dans un premier temps, il est très important d’être informé sur cette pathologie. Ceci afin d’éviter sa transmission et son développement. Le virus du papillome humain est l’une des maladies sexuellement transmissibles les plus courantes. Pire encore, la plupart des gens qui en sont atteints ne le savent pas parce que, dans bien des cas, ils n’ont pas de symptômes visibles.

Au total, il y a environ 100 types de virus dans ce groupe. Certains présentent des risques plus élevé que d’autres, et s’ils ne sont pas traités rapidement, cela peut se transformer en cancer.

Le papillomavirus humain provoque des infections des muqueuses et de la peau sous forme de condylomes ou de verrues. En particulier dans l’appareil génital féminin et masculin.

Ces infections sont temporaires et de peu d’importance sur le long terme. Avec un traitement approprié, elles disparaissent souvent avant une année. Pour cette raison, les examens gynécologiques annuels sont essentiels. Les frottis et la colposcopie peuvent être utilisés pour déterminer si une femme a développé des verrues anormales sur le col de l’utérus.

Pour les hommes, un examen visuel peut être suffisant. Car les lésions apparaissent sur le pénis et les testicules. Dans les deux sexes, ils peuvent également se développer dans l’anus.

Nous vous recommandons de lire : Ovaires douloureux : le symptôme d’un problème majeur

Prévention et traitement du papillomavirus humain

virus papilloma

Selon le Journal of the American Medical Association, l’incidence du VPH est liée à l’âge et au début de l’activité sexuelle. Ainsi, les personnes entre 20 et 24 ans sont les plus touchées par la transmission de cette maladie.

Au fur et à mesure qu’une personne vieillit, le nombre de cas diminue. On croit que c’est parce que les relations sont plus stables et monogames. Dans tous les cas, la prévention est très importante. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser des préservatifs lors des rapports sexuels et de mener des contrôles réguliers (tant chez les femmes que chez les hommes).

Il y a aussi un vaccin qui est administré aux filles et aux adolescentes. Mais il n’est pas encore clair s’il est vraiment efficace, car les études ne sont pas concluantes à 100 %.

  • Et parce que la population féminine n’est pas la seule à être porteuse du virus, de nombreux scientifiques pensent que les jeunes garçons devraient également recevoir le vaccin.

Quand les verrues génitales apparaissent, les gynécologues peuvent choisir de les enlever à l’aide d’applications d’acides spéciaux, de cryothérapie (congélation de la zone) ou d’incisions électro-chirurgicales (avec de l’électricité à haute tension).

Actuellement, il n’existe pas non plus de traitement spécifique pour éradiquer le papillomavirus humain. Mais différents remèdes naturels peuvent être utilisés pour prévenir l’apparition récurrente de verrues et d’infections.

Pour différentes raisons – y compris les changements hormonaux et émotionnels – le VPH se réveille et cause les lésions. L’objectif de ces recettes maison est de renforcer votre système immunitaire et d’empêcher le virus de « sortir de la léthargie » dans laquelle il se trouve.

1. Ail

gousses d'ail

Les bienfaits de l’ail pour notre santé sont innombrables : c’est un puissant antimicrobien grâce à l’action de l’allicine, l’un de ses principaux composants. Vous pouvez prendre des capsules d’ail raffiné (disponibles dans les magasins d’aliments naturels) ou augmenter la consommation d’ail cru pendant vos repas.

2. Huile d’arbre à thé

C’est l’un des remèdes les plus couramment utilisés contre les verrues génitales. Car l’huile d’arbre à thé est un puissant antiviral, antifongique et antibactérien. Elle désinfecte les plaies, traite les infections et n’a pas d’effets nocifs sur la peau (même utilisé non dilué).

Le traitement est très simple. Trempez un peu de coton ou un coton-tige dans de l’huile d’arbre à thé et appliquez sur la zone affectée tous les jours avant le coucher.

3. Huile de ricin

huile de ricin

Dans ce cas, le traitement est également topique et le remède est complété par du bicarbonate de sodium. Les deux produits ont la capacité d’enlever graduellement les verrues. Gardez à l’esprit qu’il peuvent causer des démangeaisons et ne guérissent pas le papillomavirus humain.

Il suffit de mélanger deux ou trois gouttes d’huile de ricin dans une cuillère à soupe de bicarbonate de soude. Formez une pâte et appliquez-la sur la zone affectée.

4. Miel et propolis

Les produits fabriqués par les abeilles sont excellents pour stimuler le système immunitaire. Donc si vous avez reçu un diagnostic de VPH, vous devez les consommer pour que le virus ne puisse pas devenir de plus en plus fort.

Il suffit de prendre une cuillère à soupe de propolis ou de miel tous les matins (à jeun) ou de l’utiliser pour tartiner un biscuit ou un toast. Certaines personnes l’ajoutent aux infusions, bien que l’eau bouillante lui fera perdre beaucoup de ses propriétés.

Voir aussi: 7 bienfaits de la consommation d’ail et de miel à jeun pendant 7 jours

5. Jus de fruits

jus d'orange

Une autre façon de renforcer les défenses immunitaires et de faire face au papillome humain passe par les jus de fruits, ainsi que les fruits en général, et les agrumes en particulier.

La vitamine C des oranges, des pamplemousses et des citrons est le meilleur remède maison pour vous empêcher de tomber malade à cause de l’action d’une bactérie ou d’un virus. Buvez tous les jours un verre de jus de fruits, de préférence à jeun, et que vous avez préparé vous-même.

 

 

Catégories: Remèdes naturels Étiquettes:
A découvrir aussi