6 aliments que vous devriez éviter de consommer

· 18 avril 2019
Bien qu'à première vue certains aliments puissent paraître appétissants, leur consommation régulière peut entrainer de graves conséquences pour notre santé. Découvrez tous les aliments que vous devriez essayer d’éviter le plus possible.

L’industrie agroalimentaire a envahi le marché avec une grande variété d’aliments qui, bien que très tentants, ne sont pas vraiment très indiqués pour notre organisme et que l’on devrait éviter de consommer.

La diffusion constante d’annonces publicitaires peut nous faire croire que les alternatives rapides que l’on nous propose sont apparemment «saines». Les aliments sous vide et prêts à la consommation semblent habituellement appétissants. Par ailleurs, ils sont souvent enrichis de certains nutriments et vitamines.

Le problème est que nous ne lisons pas toujours les étiquettes en détail. Nous ignorons souvent que ces produits contiennent une grande variété de substances ajoutées qui, avec le temps, peuvent avoir des effets négatifs sur la santé.

En effet, ces produits ont tendance à concentrer plus de calories que les produits biologiques et agissent directement dans les problèmes actuels de surpoids et de maladies métaboliques.

Comment identifier ces aliments ? Pourquoi est-il important de limiter leur consommation ? Dans cet article, nous allons partager en détail avec vous les 6 principaux aliments que vous devriez éviter de consommer régulièrement.

1. Eviter de consommer les viandes transformées

Eviter de consommer les viandes transformées

Les viandes transformées sont très appétissantes pour les consommateurs en raison de leur aspect et de leur saveur fraîche. Elles sont très faciles à incorporer dans différentes recettes et représentent un choix rapide pour cuisiner.

Le problème de leur consommation est leur teneur élevée en sodium, une substance qui peut provoquer la rétention d’eau et des problèmes inflammatoires.

Elles contiennent également des additifs chimiques tels que des nitrites et des nitrates, qui sont généralement associés à différents types de cancers.

Conseil pratique :

  • Remplacez ces aliments transformés par des viandes fraîches et maigres comme le poulet, la dinde, le poisson, etc.

Lisez également cet article : Aliments contenant des nitrosamines et potentiellement cancérigènes

2. Eviter de consommer les chips

Elles sont délicieuses et semblent parfaites pour ces moments où nous voulons calmer une faim soudaine. Cependant, en raison de leur teneur élevée en graisses saturées et en sodium, nous devrions les exclure de notre alimentation.

Leur consommation habituelle peut favoriser la hausse du taux de cholestérol et nuire à notre activité métabolique. En outre, elles font partie du groupe d’aliments qui font grossir le plus.

Conseil pratique :

  • Vous voulez déguster de délicieuses pommes de terre sans nuire à votre santé ? Alors préparez-les à la maison, avec très peu d’huile ou cuites au four.

3. Eviter de consommer les barres de céréales

Eviter de consommer les barres de céréales

Depuis de nombreuses années, il existe sur le marché une grande quantité de barres de céréales. Elles sont généralement une option rapide et saine pour calmer la faim pendant les périodes d’anxiété.

Certaines contiennent beaucoup de céréales et d’ingrédients naturels qui nous fournissent des nutriments essentiels. Cependant, nous ne devons pas ignorer que parmi leurs composants, elles contiennent aussi des sucres et des additifs chimiques qui peuvent provoquer des déséquilibres dans l’organisme.

Conseil pratique :

  • Choisissez de consommer une petite poignée de noix, d’avoine ou de graines pour remplacer les barres de céréales industrielles.

4. Huiles végétales raffinées

L’utilisation excessive d’huiles végétales s’est répandue à travers le monde. En fait, il est presque impossible de les éliminer complètement de l’alimentation.

Bien que toutes les huiles végétales ne soient pas mauvaises, la plupart des produits commercialisés sont raffinés. De plus, elles concentrent également des graisses nuisibles à la santé cardiovasculaire et métabolique.

Vous devriez éviter en particulier les huiles suivantes :

  • Huile de soja, de palme et de maïs
  • Margarine

Conseil pratique :

  • Évitez au maximum de cuisiner avec ces huiles. Choisissez d’utiliser plutôt de l’huile d’olive, ou bien préparez vos repas à la vapeur.

5. Eviter de consommer les farines blanches

Eviter de consommer les farines blanches

Les farines blanches ou raffinées ont accaparé une partie très importante du marché. Elles sont présentes, non seulement dans leur forme traditionnelle, mais également comme base dans une grande variété de produits.

Les consommateurs ignorent qu’il s’agit d’un ingrédient soumis à un processus de raffinement qui, malheureusement, affecte de manière significative leur qualité nutritionnelle.

Bien que la farine blanche ne provoque pas de complications en petites quantités, sa consommation excessive peut provoquer des problèmes de surpoids, d’inflammation abdominale et un taux élevé de glucose.

Conseil pratique :

  • Procurez-vous de la farine et des produits biologiques intégraux. Si vous le souhaitez, essayez des farines non conventionnelles, comme le seigle, les pois chiches ou à base de noix de coco.

Découvrez également cet article : Pourquoi devez-vous éviter les farines raffinées ? Découvrez leurs 7 effets négatifs

6. Aliments en conserve

Les aliments en conserve sont toujours une option de consommation rapide pour les personnes qui n’ont pas trop le temps de cuisiner. Ils sont faciles à utiliser, ont un goût très agréable et leur date d’expiration est généralement longue.

Mais est-il vraiment recommandé de les consommer ? Étant donné qu’ils sont soumis à des processus de mise en conserve industrielle, il serait bon de réfléchir avant de les consommer fréquemment.

L’industrie alimentaire n’avertit généralement pas que la qualité nutritionnelle de ces aliments est limitée. De plus, ces aliments concentrent normalement des produits chimiques qui peuvent nuire à notre santé intestinale.

Conseils pratiques :

  • Préparez vos menus à l’avance et essayez d’utiliser des aliments frais et biologiques.
  • N’utilisez les produits en conserve que de temps en temps si vous n’avez pas d’autres possibilités.

Consommez-vous d’habitude ces aliments régulièrement ? Maintenant que vous savez pourquoi vous devriez les éviter, essayez de les remplacer par des options beaucoup plus saines.

  • Barrado, E., Mayo, M. T., Tesedo, A., Romero, H., & De La Rosa, F. (2008). Composición grasa de diversos alimentos servidos en establecimientos de “comida rápida.” Nutricion Hospitalaria.
  • Villaécija, R. (2018). Patatas fritas, bollos y refrescos con menos azúcar, sal y grasas: así cambiará nuestra cesta de la compra | economia/ahorro-y-consumo. El Mundo.
  • Burdaspal Pérez, P. A., Ledgarda Gómez, T. M., Corrales Ruyra, M. L., Delgado Cobos, P., Marcos Suárez, V., & Diéguez González, A. (2010). Análisis de la composición grasa de diversos alimentos comercializados en España. Revista Del Comité Científico de La AECOSAN.
  • Rubio, M. A. (2002). Enfermedad cardiovascular y grasas: “amigo o villano.” Endocrinología y Nutrición. https://doi.org/10.1016/S1575-0922(02)74448-3
  • Jurgens, A. J., & Unie, M. (2010). Margarina. Fundación Española de Nutrición.
  • Blanco Anesto, J. (2002). GUÍA PARA LA PRÁCTICA CONSUMIR AZÚCAR CON MODERACIÓN. Revista Cubana Aliment Nutr.
  • Rindfleisch, D. R. y J. A. (2008). Dieta antiinflamatoria. Medicina Integrativa. David Rakel MD.