6 conseils pour traiter l’hyperactivité chez les adultes

20 janvier 2018
Le trouble de l'hyperactivité chez l'adulte diffère du trouble de l'enfance dans plusieurs de ses symptômes.

L’hyperactivité chez les adultes est un problème que peu de gens connaissent. Elle est généralement associée aux enfants d’âge scolaire. Cependant, les enfants qui n’ont pas été traités correctement pendant leur développement sont plus susceptibles d’en souffrir à mesure qu’ils grandissent. Ensuite, découvrez comment détecter et traiter le fait d’être hyperactif à l’âge adulte.

Qu’est-ce que l’hyperactivité chez les adultes ?

Quand une personne accomplit plusieurs tâches en même temps, mais n’en finit pas, elle se sent anxieuse la plus grande partie de la journée. L’hyperactivité peut survenir de différentes manières chez les enfants et les adultes et se caractérise principalement par la présence des symptômes suivants :

  • Impulsivité
  • Inattention
  • Manque de concentration
  • Problèmes de gestion du temps
  • Incapacité à rester inactif
  • Incohérences dans les activités pratiquées

De plus, cette personne n’est jamais au même endroit, elle parle trop et a de la difficulté à garder le silence. Cela peut aussi être quelqu’un de très impatient. Il est démontré que lorsque cette personne est dans une queue (de la banque ou d’un service public) il n’est pas capable d’attendre que son tour arrive. En outre, cette personne interrompt souvent les autres.

L’hyperactivité chez l’adulte n’est pas aussi connue que chez l’enfant. Cependant, elle est plus fréquente que nous le pensons. Ce trouble émotionnel et mental entraine une humeur changeante, une mauvaise organisation quotidienne, un manque de confiance en soi et une attention médiocre ou irrégulière.

Par conséquent, les adultes hyperactifs ont tendance à être des personnes ayant une faible estime de soi, des relations amoureuses compliquées, peu d’interactions sociales et beaucoup d’échecs. Les principaux problèmes qui en découlent sont l’anxiété, la dépression, les troubles de la personnalité et l’usage de drogues.

Comment traiter l’hyperactivité chez les adultes

Dans un premier temps, il est nécessaire de consulter un psychologue, pour analyser le cas et fournir un diagnostique approprié. S’il s’agit bien de TDAH, l’étape suivante qui doit être réalisée est de découvrir ce trouble, afin de comprendre de quoi il s’agit, comment cela affecte la personne et d’autres aspects.

Il existe différentes alternatives pour surmonter l’hyperactivité. Beaucoup d’entre elles consistent en des thérapies cognitives ou comportementales qui visent à modifier progressivement certaines habitudes. Certains des conseils pour améliorer l’hyperactivité chez les adultes sont :

1. Parler

deux hommes qui discutent

Il est toujours bon de parler avec des gens en qui vous avez confiance. Tant que c’est une personne qui a la capacité (ou la volonté) d’aider, de soutenir et de respecter. Il est très important d’avoir quelqu’un qui sait comment mettre de côté ses préjugés.

2. Respirez

La respiration consciente présente de nombreux avantages lorsque vous considérez qu’une situation est accablante ou que vous ressentez de l’anxiété. Pour retrouver son calme, il est recommandé de faire attention aux mouvements du corps chaque fois que vous inspirez et expirez jusqu’à ce que vous vous sentiez calme. Cette technique permet à la personne d’arrêter de se concentrer sur le négatif.

3. Evitez les interruptions

deux personnes qui discutent

Pour éviter les interruptions en permanence, vous pouvez compter jusqu’à 10 avant de parler. Il est recommandé de pratiquer une écoute active et de s’intéresser à ce que les autres disent sans rien commenter à moins que l’opinion ne soit directement demandée.

4. Relaxez-vous

Pour traiter l’hyperactivité chez l’adulte, différentes techniques de relaxation peuvent être utilisées. Dans certains cas, la méditation ou une promenade dans le parc fonctionne le mieux.

L’important est que vous trouviez cette méthode qui vous permet de reposer un peu votre esprit et ce tourbillon d’idées qui vous caractérise.

5. Organisez-vous

organisation

Un autre obstacle pour surmonter l’hyperactivité est la désorganisation dans n’importe quel domaine (travail ou personnel). Cela peut être résolu de différentes manières telles que la création de listes de tâches quotidiennes, avoir un calendrier en main ou en utilisant des notes autocollantes colorées.

Vous pouvez également réserver un jour ou un matin pour trier le bureau ou l’espace de travail et changer graduellement les habitudes pour ne pas accumuler de choses (par exemple, garder les vêtements propres et ne pas les laisser trainer sur une chaise ou un dossier, placez-les pliés sur une étagère et pas empilés sur le bureau).

6. Limiter les distractions

Il est très fréquent qu’une personne hyperactive soit rapidement distraite. Pour cela, il est recommandé de limiter les éléments gênants de l’étude ou de la zone de travail.

 

A découvrir aussi