6 facteurs à l’origine des crampes

25 janvier 2018
Si vous avez régulièrement des crampes, consultez un médecin. Mais avant, découvrez ici quels sont les principaux facteurs à l'origine des crampes.

Les crampes correspondent à des contractions involontaires d’un ou plusieurs muscles. Elles produisent une douleur qui peut être légère ou intense et qui peut durer plusieurs minutes. Nous vous invitons à découvrir ici quels sont les principaux facteurs à l’origine des crampes.

Les crampes empêchent la relaxation musculaire : les muscles restent alors tendus et rigides.

De façon générale, elles touchent les membres inférieurs, la partie arrière de la jambe et de la cuisse, mais elle peuvent également toucher les mains, les bras et d’autres parties du corps.

Bien qu’elles ne représentent rien de grave et surviennent de façon ponctuelle, il arrive parfois que les crampes soient le symptôme d’un souci de santé auquel il est alors nécessaire de prêter attention.

Si vous avez régulièrement des crampes, tentez de découvrir si elles ont un lien avec l’un des facteurs suivants.

1. Une mauvaise circulation sanguine, l’un des principaux facteurs à l’origine des crampes 

Une mauvaise circulation

Les troubles qui représentent un obstacle pour une bonne circulation sanguine sont souvent à l’origine des crampes musculaires douloureuses.

Tout au long de la journée, les muscles dépendent d’une bonne circulation sanguine pour recevoir l’oxygène dont ils ont besoin pour fonctionner correctement. Si les vaisseaux sanguins ne parviennent pas à transporter l’oxygène, les cellules musculaires ne traitent pas de façon optimale les mouvements des muscles et, par conséquent, une contraction se produit.

Il est alors nécessaire de trouver le facteur à l’origine de la mauvaise circulation sanguine et, en fonction de cela, de suivre un traitement approprié.

2. Une carence en minéraux

La majorité des patients qui souffrent de crampes récurrentes ont une carence en magnésium. Cependant, il se peut aussi que les crampes soient la conséquence d’une carence en d’autres minéraux.

De façon générale, les crampes peuvent être la conséquence d’une faible concentration d’électrolytes. Cette faible concentration est due à une carence en potassium, en calcium et en sodium. C’est souvent le cas des sportifs et des personnes qui pratiquent des activités physiques très exigeantes, car ces substances sont éliminées avec la sueur.

Pour contrecarrer cela, il est fondamental de consommer des boissons isotoniques, notamment après l’entraînement. Il faut également  augmenter sa consommation de minéraux en consommant notamment des fruits et des légumes.

Cet article peut aussi vous intéresser : 7 symptômes qui affectent votre visage lorsque vous souffrez de carences nutritionnelles

3. La déshydratation

Il est fréquent d’avoir des crampes et des spasmes musculaires dans les pays au climat chaud, et en été.

Toutefois, cela ne veut pas dire que la température même est le facteur à l’origine des crampes. La perte de fluides liée à la transpiration ainsi qu’une faible consommation d’eau peuvent être à l’origine des crampes : la déshydratation sensibilise les terminaisons nerveuses et provoque des contractions dans différents groupes musculaires du corps.

Afin d’éviter cela, il est recommandé de consommer 6 à 8 verres d’eau par jour, de boire des tisanes et des jus naturels, et de manger des fruits riches en eau.

4. La surcharge physique

L’excès d’activité physique, que ce soit dans le cadre d’un marathon, d’un entraînement très intense ou d’un travail particulier, peut provoquer des crampes au niveau des jambes quelques heures après la pratique.

Lorsque les muscles sont trop épuisés, les cellules musculaires s’irritent et ne parviennent pas à  traiter correctement les signaux électriques qu’elles reçoivent.

Afin d’éviter cela, et pour prévenir d’autres lésions, il est primordial d’adopter des plans d’entraînement qui respectent notre capacité physique. De plus, avant et après la routine sportive, il est nécessaire de faire respectivement des exercices d’échauffement et d’étirement.

5. Les températures froides

Températures froides

L’exposition du corps à de basses températures, notamment lors d’un changement brusque (de la chaleur au froid) peut provoquer une forte tension des muscles.

Ce type de crampes est moins fréquent et peut s’éviter en prenant des mesures qui consistent à maintenir une chaleur corporelle stable.

6. Des raisons anatomiques et médicales

Les crampes sont un fait si commun que nombreux sont ceux qui n’imaginent pas qu’elles puissent être la conséquence de raisons anatomiques ou médicales.

Ce n’est pas souvent le cas, mais il ne faut pas écarter cette possibilité. Un spécialiste peut évaluer les crampes.

Ces raisons anatomiques et médicales sont les suivantes :

  • mauvais alignement des jambes, des hanches ou du torse
  • lésions au niveau des nerfs
  • vaisseaux comprimés
  • modifications métaboliques telles que le diabète, l’hypothyroïdie, l’hypoglycémie
  • maladies neurologiques telles que la maladie de Parkinson, la maladie du neurone moteur, ou des maladies primaires des muscles (myopathie)
  • insuffisance veineuse et des varices
  • cirrhose
  • effets secondaires de certains médicaments

Cet article peut aussi vous intéresser : Comment faire du sport chez vous

Nous osons affirmer que tout le monde, au moins une fois dans sa vie, a eu une crampe.

Il n’est généralement pas nécessaire de suivre un traitement, car les crampes disparaissent rapidement. Toutefois, si vous avez régulièrement des crampes, notamment pendant la nuit, il est préférable que vous consultiez un médecin.