6 remèdes naturels contre les maladies auto-immunes

6 juin 2019
Quand le corps s'attaque lui-même, il est nécessaire de chercher des alternatives pour ne pas perdre sa qualité de vie.

Découvrez dans cet article 6 remèdes naturels contre les maladies auto-immunes afin d’améliorer votre qualité de vie et augmenter votre bien-être.

Les maladies auto-immunes sont des conséquences d’une erreur du système immunologique. Celui-ci va alors attaquer les cellules de l’organisme.

Lorsque ce problème se présente, il y a en général une réponse exagérée contre les substances et tissus de l’organisme. En d’autres termes, le corps se défend donc contre lui-même.

Les symptômes communs

  • Fatigue
  • Fièvre
  • Gonflement
  • Rougeurs
  • Inflammation chronique
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Chaleur excessive, sans raison apparente

6 remèdes naturels contre les maladies auto-immunes

Bien que les maladies auto-immunes soient très diverses, il existe certains remèdes qui peuvent aider à améliorer la qualité de vie des patients. Parmi les remèdes les plus communs et efficaces se trouvent les suivants :

Nous vous recommandons de lire :

 5 choses à connaître sur les maladies auto-immunes

  1. Boire du thé

Boire du thé contre les maladies auto-immunes.

En effet, le thé vert et le thé noir contiennent d’excellents composants tels que : des flavonoïdes, des catéchines et des théaflavines. Ils sont donc excellents pour combattre et réduire les effets des maladies auto-immunes.

Comme le thé peut avoir un goût assez prononcé pour le palais, il est recommandé de l’intégrer progressivement. Dans le cas contraire, vous pourriez alors trouver que sa saveur est désagréable et abandonner sa consommation.

Afin de vous habituer à boire du thé, vous pouvez accompagner la boisson avec des fruits, comme des agrumes ou même des fruits rouges.

2. Manger plus de pommes

L’autre remède contre les maladies auto-immunes est la pomme. Ce fruit est en effet riches en quercetine.

Celui-ci réduit ainsi les réactions allergiques et diminue l’inflammation, deux caractéristiques communes des maladies auto-immunes. La quercetine peut également se trouver dans :

  • Les baies
  • Les câpres
  • Le raisin rouge
  • L’oignon rouge

Il est important de savoir que le plus fort taux de quercetine se trouve dans la peau ou l’écorce de ces aliments. C’est pourquoi, vous devez éviter de manger la pomme sans la peau.

3. Inclure plus de recettes à base de carottes

Les carottes contiennent des caroténoïdes, les pigments des plantes qui incluent du bêtacarotène. La consommation de carottes permet donc de réduire les carences et diminue donc considérablement l’inflammation. On retrouve aussi les caroténoïdes dans les aliments suivants :

  • L’igname ou patate douce
  • Les abricots
  • Les épinards
  • La courge
  • Le chou frisé

Si le patient souffre d’inflammation, il doit alors essayer d’inclure ces aliments dans son alimentation quotidienne. En peu de temps, l’inflammation diminuera.

4. Ajouter un peu de gingembre

Le gingembre est une très bonne racine pour l’organisme et fait partie des remèdes naturels contre les maladies auto-immunes.

Il aide ainsi à réduire l’inflammation car il inhibe la prostaglandine, supprime la production de cytokines et chimiokines pro-inflammatoires. Tout cela signifie donc qu’il réduit l’impact des maladies auto-immunes.

5. Plus d’oméga-3

carence en oméga 3.

Les oméga-3 sont des acides gras essentiels qui stoppent la formation des composés chimiques à l’origine de l’inflammation. Vous pouvez trouver cette substance dans les aliments suivants :

  • Les pois chiches
  • Le saumon
  • Les sardines
  • Les anchois
  • Les noix
  • Le lin
  • Le soja

6. Inclure plus de fibres diététiques

Avec un côlon sain et actif, vous pouvez alors favoriser le transit intestinal, ce qui vous permettra d’alléger, sans aucun doute, la charge sur le système immunitaire.

Pour rendre cela possible, vous devez ainsi augmenter la consommation de fibres dans votre alimentation quotidienne. Le meilleur type de fibres se trouve de manière naturelle dans :

  • Les fruits
  • Les céréales complètes
  • Les légumes à feuille verte

Les fibres sont l’un des meilleurs remèdes naturels contre les maladies auto-immunes. Elles aident à réguler l’organisme tout en lui apportant de nombreux nutriments.

Essayez d’éviter les aliments industriels, même ceux qui sont soit-disant riches en fibres. En effet, ces produits sont généralement riches en sucres et en conservateurs, deux éléments qui aggraveront les problèmes.

D’autres mesures pour améliorer la qualité de vie

  1. Réduire le stress

Il faut chercher les moyens de soulager le stress afin de combattre les gênes causées par les maladies auto-immunes. Voici donc les méthodes les plus efficaces :

  • Le yoga
  • La méditation
  • Les massages relaxants
  • D’autres techniques de relaxation

Il est ainsi conseillé au patient de pratiquer plusieurs techniques au cours de la semaine. Peu à peu, il découvrira quelles sont celles qui sont les plus efficaces et celles qui apportent des bienfaits immédiats. Il faut simplement essayer.

Voir également : 

Les meilleures postures de yoga contre le mal de dos

2. Dormir suffisamment

En effet, se reposer suffisamment est fondamental pour combattre les symptômes des maladies auto-immunes. Il faut prendre en compte que l’insomnie ou simplement un mauvais repos peut empirer d’autres symptômes et parfois, les aggraver.

L’idéal est donc de dormir de 6 à 8 heures d’affilées la nuit. Si vous avez des problèmes pour atteindre cet objectif, essayez de boire une infusion tiède ou encore de faire plus de sport pendant la journée.

3. Avoir une alimentation saine

Une alimentation saine vous maintient en bonne santé et vous apporte de l’énergie. De plus, elle peut améliorer les symptômes provoqués par les maladies auto-immunes.

L’alimentation est fondamentale pour l’organisme. Plus elle sera de bonne qualité, plus les bienfaits seront importants pour votre organisme.