7 choses à savoir sur les mycoses des ongles

· 4 avril 2017
Même s'il ne s'agit pas d'une infection hautement contagieuse, il est possible d'attraper des mycoses quand on partage des chaussures, des chaussettes ou des objets d'hygiène personnelle, comme un coupe-ongles.

 

Les mycoses aux ongles ou onychomycose est une infection très courante qui peut affecter aussi bien les mains que les pieds.

Elle est caractérisée par une série de changements au niveau de l’aspect de l’ongle, parmi lesquels on trouve l’apparition de crevasses, une couleur jaunâtre et une sensation inconfortable de démangeaison.

Elles apparaissent à cause d’une baisse de la réponse immunitaire du corps. Cependant, elles peuvent aussi surgir à cause de :

  • Une transpiration excessive
  • Certains types de chaussures
  • L’exposition à des surfaces contaminées

Si leur présence ne représente pas un problème de santé grave, il est essentiel de s’en occuper, non seulement pour des raisons esthétiques mais aussi car elles peuvent provoquer des douleurs et d’autres complications.

De plus, il est important de connaître certaines données importantes sur la maladie dans le but de prendre des mesures préventives.

Découvrez-les !

1. Les mycoses sur les ongles sont contagieuses

Même si ce n’est pas une affection hautement contagieuse, il est très important de savoir que les mycoses peuvent se transmettre dans certaines situations.

Il n’y aucun risque si l’on se trouve à côté d’une personne qui en a, mais il y en a si l’on partage les chaussures, les chaussettes et les coupe-ongles avec cette personne.

Il est également possible que les micro-organismes restent sur la surface de la douche et du sol. Il est donc nécessaire d’utiliser des chaussures de douche.

Lisez aussi : Apprenez à utiliser du bicarbonate de soude pour traiter les mycoses des ongles

2. Habitudes qui aident à les prévenir

Il a été démontré que la pratique de certaines habitudes saines peut aider à réduire le risque de développement de mycoses.

Il ne faut pas partager les objets à usage personnel, mais il faut aussi garder ses ongles propres, sans humidité et courts.

Après être sorti de la douche et avant d’utiliser vos chaussures, il faut bien sécher ses pieds avec une serviette ou un linge absorbant.

De plus, les chaussettes doivent être faites de tissus transpirants qui empêchent la rétention d’humidité.

D’autre part, il est fondamental d’avoir un régime équilibré, riche en nutriments qui permettent de renforcer le système immunitaire.

3. Tous les traitements ne sont pas efficaces

L’application de remèdes naturels peut être assez utile pour la réduction et le contrôle des infections provoquées par ces micro-organismes.

Cependant, dans certains cas, ils ne sont pas efficaces car les mycoses parviennent à survivre à leurs effets et à continuer à proliférer.

Ainsi, le mieux est de recourir à un médecin pour recevoir des traitements pharmacologiques cutanés et oraux.

Ce type d’options ont tendance à donner de meilleurs résultats, même s’ils peuvent mettre plusieurs mois à faire effet.

4. C’est une affection très courante

Les mycoses des ongles sont souvent provoquées par les mycoses de type dermatophytes qui ont tendance à se développer facilement dans les environnements humides et chauds.

Beaucoup de gens ressentent de la honte lorsqu’ils en souffrent, mais c’est pourtant une infection très courante dans la population. De fait, plus de la moitié des gens en ont au moins une fois dans leur vie.

Le risque d’infection augmente avec l’âge et puisqu’il est difficile de les détecter au début, beaucoup de gens peuvent en souffrir sans le savoir.

5. L’excès d’humidité augmente le risque

Trop se laver les mains ou garder ses ongles en contact avec de l’eau pendant un temps prolongé est un autre facteur qui augmente les risques de contracter des mycoses.

Cela est dû au fait que l’excès d’humidité endommage la couche protectrice de l’ongle et fragilise les cuticules, ce qui facilite le passage et la croissance des micro-organismes.

6. Leur apparition est liée au pied d’athlète

La plupart des patient-e-s qui ont des problèmes de mycoses aux ongles souffrent aussi ou ont souffert de la maladie connue sous le nom de « pied d’athlète ».

Il s’agit aussi d’une infection due aux mycoses, caractérisée par un ensemble de gênes sur la peau qui protège les pieds.

Elle est très courante chez les athlètes et les nageurs, puisque ces deux groupes sont exposés à des environnements qui facilitent la croissance des mycoses.

Consultez aussi : Les 5 meilleurs ingrédients naturels pour prendre soin de la peau, des cheveux et des ongles

7. Elles peuvent alerter d’autres maladies

La présence soudaine de mycoses sur les ongles peut être le signe de problème de santé chroniques comme les difficultés circulatoires, le diabète ou un système immunitaire vulnérable.

De plus, il y a aussi plus de risque d’en contracter lorsqu’on a eu des problèmes cutanés comme le psoriasis et la dermatite.

Maintenant que vous connaissez toutes ces données sur les mycoses qui affectent les ongles, surveillez-les régulièrement et améliorez vos soins pour éviter leur développement.