7 conseils pour bien vous entendre avec vos beaux-parents

4 juillet 2020
Le respect est la première condition si on veut bien s’entendre avec ses beaux-parents. De plus, rappelez-vous qu’une mauvaise relation avec eux aura toujours des répercussions sur votre couple. Et c’est logique, ce sont les parents de votre partenaire de vie.

Personne ne naît dans les choux. Au contraire, nous naissons tous d’un père et d’une mère, et quand nous sommes en couple, nous avons des beaux-parents. Ils sont une partie importante de la vie de notre partenaire et ils méritent notre respect. La relation avec eux doit être la meilleure possible. Voulez-vous découvrir quelques conseils sur comment bien vous entendre avec vos beaux-parents ?

Les beaux-parents

Un couple se compose de deux personnes qui, en plus, ont leur propre famille. Ainsi, il est normal que quand on démarre une relation ou que l’on fonde un nouveau noyau familial, les beaux-parents veuillent aussi, dans une certaine mesure, participer à la vie de vos enfants.

Cela est quelque chose de normal et légitime. Il se peut même que les membres du couple désirent que leurs parents fassent aussi partie de leur vie et qu’ils participent à des activités tous ensemble. Ainsi, cela donnera naissance à une harmonie familiale. En effet, il ne s’agit pas de choisir. La famille jouera toujours un rôle fondamental.

Instaurez un climat d'harmonie avec vos beaux-parents

 

Cependant, le fait qu’ils soient les parents de votre partenaire ne signifie pas qu’ils aient les pleins droits sur la vie du couple. En effet, si leur participation est excessive ou incorrecte, cela peut provoquer de sérieux conflits, dans plusieurs domaines.

De nombreux beaux-parents ne sont pas contents du choix de partenaire de leurs enfants. D’un autre côté, d’autres beaux-parents peuvent être réellement gênants en se mêlant de tout et en essayant de participer à des choses qui ne concernent que le couple.

Aussi, il se peut que leur enfant se sente réellement mal si le partenaire ne s’entend pas bien avec ses parents. Il y aura donc un problème des deux côtés. C’est pour cela que l’idéal est de maintenir une bonne relation avec eux. Mais, comment ? Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils.

1. Faites preuve de respect

Il ne s’agit pas seulement de respecter les beaux-parents, car il faut aussi que les beaux-parents respectent le couple. En effet, les parents sont très importants dans la vie de tous. Aussi, vos beaux-parents sont les géniteurs de la personne avec laquelle vous avez décidé de partager votre vie. De cette manière, il faut leur montrer du respect en faisant attention aux mots que vous employez et aux commentaires que vous faites. Mais aussi à vos attitudes et autres manières d’exprimer vos opinions. Vous devez éviter conflits et mauvaises interprétations.

En y réfléchissant bien, en tant que parents, ils méritent ce respect. De plus, que vous le vouliez ou non, ils sont les géniteurs de votre partenaire de vie, et c’est comme ça. Ainsi, vous aurez toujours une relation avec eux.

Rappelez-vous que si vous faites du mal à vos beaux-parents, vous ferez aussi du mal d’une manière ou d’une autre à votre partenaire de vie.

2. Ne comparez pas

Chaque parent est une personne différente et a éduqué ses enfants d’une manière déterminée. De fait, vous avez des parents et votre compagnon en a aussi, et les deux ont grandi de manière différente. Pour autant, vous avez reçu une éducation distincte.

Pour toutes ces raisons, nous devons éviter de comparer notre éducation avec celle de la personne avec qui nous sommes en couple. Que ces deux éducations n’aient pas été les mêmes ne signifie pas que l’une soit meilleure que l’autre, ni que vos parents aient été meilleurs que les siens.

Chaque parent a éduqué ses enfants de la meilleure manière qu’il considérait possible, selon des circonstances déterminées et les particularités dans la vie. Ainsi, il est bon d’opter pour la voie de la compréhension et éviter d’horribles comparaisons.

3. Misez sur l’harmonie avant tout

Une mauvaise relation avec vos beaux-parents, quel que soit le lien qu’ils ont avec votre partenaire, affectera toujours ce dernier. Aussi, si la relation est mauvaise, cela lui causera stress et mal-être. C’est pour cette raison que, à moins que l’attitude des beaux-parents ne soit inadmissible, nous devons céder souvent pour le bien de notre relation et pour la prédominance de l’harmonie.

En effet, un couple a besoin d’efforts et de compromis, et vous devez des fois faire des concessions pour que la relation aille bien et que règnent l’équilibre et la sérénité.

4. Fixez des limites à vos beaux-parents

Nous disions plus haut qu’il est important de faire des concessions. Cependant, tout a une limite, et il est nécessaire de les établir pour que la relation soit saine et ne provoque pas de problèmes.

Ainsi, nous devons prendre en compte le fait qu’une relation de couple se fait à deux, avec les membres du couple. Aussi, les beaux-parents n’ont pas le pouvoir de décision sur la vie de couple. Leur opinion peut être plus ou moins bienvenue, si vous la leur demandez, mais la décision appartient aux membres du couple.

De fait, nous devons établir des limites de manière à ce qu’ils n’aient pas l’idée de se mêler des décisions et de l’organisation de la vie de couple. Par contre, nous devons toujours établir ces règles depuis le respect et la bonne communication.

Nous vous recommandons de lire : Comment établir des limites pour une relation saine

5. Faites connaissance

Il est difficile d’être empathique, de comprendre ou d’établir une bonne relation avec une personne que vous ne connaissez pas. En ce sens, il est injuste de coller à quelqu’un l’étiquette de « beau-père » ou de « belle-mère » sans apprendre à connaître cette personne avant.

C’est pour cela qu’il n’y a rien de mieux que de maintenir une bonne communication avec eux, en apprendre plus sur eux, leurs hobbies, leurs goûts, etc. Il n’y en a qu’en les connaissant bien que vous pourrez établir une relation saine et si le conflit pointe le bout de son nez, savoir comment l’éviter ou l’affronter sans faire de mal à personne.

6. Parlez avec votre partenaire

Parlez de vos beaux-parents avec votre partenaire

 

Si quelque chose lié à ses parents vous gêne, le mieux est d’en parler avec votre partenaire de vie, toujours avec respect et délicatesse. De cette manière, vous pourrez tous deux débattre et arriver à un accord ou solutionner les problèmes avant qu’ils ne deviennent trop importants.

Pour autant, une bonne communication dans le couple est essentielle. Non seulement cela vous aidera à gérer les inconforts et à être plus sincères l’un avec l’autre, mais ce sera aussi la base idéale pour pouvoir établir des limites à vos beaux-parents. Rappelons-nous : le couple se fait à deux.

L’effort pour construire une relation et une nouvelle famille doit être fait à deux. Il est donc fondamental que vous soyez d’accord sur des sujets déterminés, et entre eux la relation qui va s’établir avec les beaux-parents et leurs limites.

Nous vous recommandons de lire : 5 erreurs de communication fréquentes dans un couple

7. Prenez une distance prudente avec vos beaux-parents

L’unique manière pour que le couple puisse maintenir sa relation à deux et son intimité sans qu’il n’y ait de pression ou d’intervention excessive des beaux-parents consiste à maintenir une distance prudente.

En effet, sortir manger ensemble de temps en temps, leur rendre visite ou effectuer d’autres activités est quelque chose de très sain et presque nécessaire. Cependant, les beaux-parents ne doivent pas envahir la vie du couple pour autant.

Cela est particulièrement important quand le couple a des enfants. De nombreux beaux-parents, consciemment ou inconsciemment, ont tendance à envahir la maison et la vie des enfants quand naissent les petits-enfants. En ce sens, nombre d’entre eux, basés sur leur expérience et leur âge, peuvent même critiquer ou établir ce qui est fait pour éduquer les enfants.

Cependant, les enfants sont faits par deux personnes : leurs parents. Les grands-parents sont toujours les bienvenus, bien sûr, mais leur implication, leur opinion et leur pouvoir de décision doivent être limités.

Enfin, la meilleure option est de connaître ses beaux-parents afin de pouvoir bien s’entendre avec eux et de maintenir une bonne communication. À partir de là, pourront s’établir des limites qui, basées sur le respect et en faveur de l’harmonie familiale, permettront une relation saine.

 

  • Sabater, V. (2018). Cuando la familia afecta a la relación de pareja – La Mente es Maravillosa. Retrieved April 13, 2019, from https://lamenteesmaravillosa.com/cuando-la-familia-afecta-a-la-relacion-de-pareja/
  • Aldana, R. (2015). 5 claves para frenar las relaciones tóxicas en la familia. Retrieved April 13, 2019, from https://lamenteesmaravillosa.com/5-claves-para-frenar-las-relaciones-toxicas-en-la-familia/