7 types de rire et leur signification

Le rire authentique a de nombreux effets positifs sur la santé ; de la relaxation et des améliorations du sommeil à l'établissement de relations interpersonnelles. Amusons-nous ici.
7 types de rire et leur signification

Dernière mise à jour : 26 septembre, 2021

De joie. De nerfs. Forcé. Spontané. Bien que nous l’associons habituellement au bonheur et au bien-être, il existe différents types de rire et chacun d’eux a un sens.

En soi, on pourrait dire que le rire est un ensemble de mouvements de la bouche et du visage. D’autres systèmes sont également impliqués, comme le respiratoire et le cardiaque. Cependant, les sens ne sont pas les mêmes. Le ton d’un rire et les gestes qui l’accompagnent peuvent indiquer qu’il s’agit d’un rire ironique ou le contraire.

Nous sommes même tellement conscients que tous les rires ne signifient pas la même chose, que nous avons créé des moyens d’écrire des rires différents dans nos conversations virtuelles. Ainsi, plus d’une fois, nous nous sommes retrouvés à déchiffrer un hahahaha d’un ha.

7 types de rire et ce qu’ils signifient

Le rire est une réponse à une certaine situation ou à un stimulus. Il a de nombreux avantages, bien que parmi les principaux, il ressort qu’il est un facteur de santé et nous lie au bien-être.

Quand on rit, au-delà de tous les muscles sollicités, le cerveau libère de la dopamine, l’hormone du bonheur. Son action dans le corps fait travailler les muscles thoraciques, modulant l’entrée et la sortie de l’air et provoquant le son typique du rire.

Cependant, maintenant que nous savons qu’il existe différentes variantes, nous pouvons en déduire que celle que nous venons de décrire est associée à des sensations de plaisir et de bien-être. Mais les types de rires ne sont pas toujours liés à des émotions positives.

1. Rire profond

C’est l’un des types de rire que nous identifions comme contagieux, parfaitement audible et même un geste profond, en raison des mouvements diaphragmatiques qu’il implique. Il est considéré comme le plus authentique, car de nombreuses structures neuronales sont impliquées.

L’une de ses principales caractéristiques est qu’elle est involontaire, donc si authentique. C’est ce qu’on appelle un sourire de Duchenne.

rire profond
Le rire, le rire ou le sourire profond de Duchenne est le plus complexe et celui qui active le plus de circuits neuronaux.

2. Rire ironique

Ce type de rire, ce qu’il veut nous montrer est le contraire d’une interprétation littérale. Ainsi, au lieu de signifier la grâce, il peut être assimilé à un rire méprisant, qui signale le rejet.

3. Rire nerveux

Ce type de rire est l’excuse ou le moyen d’éviter une situation inconfortable. Il sert à atténuer l’effet qui a été généré dans le corps.

4. Rire de courtoisie

Comme le type précédent, c’est un rire volontaire, utilisé comme moyen de plaire, de sympathiser avec quelqu’un à un certain moment. Il est également souvent utilisé comme un moyen d’être d’accord ou d’affirmer ce que l’autre personne dit.

5. Rire provoqué par les chatouilles

Comme son nom l’indique, c’est ce type de rire qui est produit à partir d’une réaction physique.

6. Rire pathologique

Ce type de rire n’est pas agréable, car il est causé par un problème neurologique. C’est un type de rire qui ne peut pas être contrôlé, qui vient à tout moment, et qui n’est pas toujours opportun.

Pour l’illustrer, on peut se souvenir du cas du personnage du Joker dans le film Joker. Là, il est établi que le protagoniste a un type de rire gelélastique.

7. Rire diabolique

Ce genre de rire est typique des performances de méchants dans un film ou un feuilleton. C’est un rire simulé et planifié.

Bienfaits et importance du rire dans la sociabilité

Les types de rire sont également un facteur de socialisation. Plus d’une fois, nous avons commencé à rire parce que quelqu’un le faisait de manière contagieuse.

Soulage les tensions et aide à faire face aux moments inconfortables. Le rire peut être cette soupape d’échappement qui est nécessaire dans certains moments.

Les autres bienfaits du rire sont les suivants :

  • Il est positif pour le système cardiovasculaire, car il réduit la tension artérielle.
  • Améliore l’oxygénation.
  • Soutient le système immunitaire.
  • En faisant intervenir la mobilisation de divers muscles, il brûle également des calories.
  • Réduit le stress en inhibant la production de cortisol et en libérant des endorphines.
  • Diminue les pensées négatives en permettant l’expression des émotions.
  • Il a des effets relaxants, car il réduit la peur et l’anxiété.
  • Il permet un meilleur repos et combat l’insomnie, grâce à la fatigue saine qu’il entraîne.

Par le rire, un sentiment d’intimité et de proximité avec les autres peut être généré.

Sourire chez une femme.
Le sourire génère de l’attirance. Nous voulons être proches des personnes qui dénotent ce bonheur.

Le rire comme facteur de résilience

Nous connaissons maintenant le rôle du rire comme facteur protecteur pour la santé et comme moyen de faire face à l’adversité. D’où l’utilisation de la thérapie par le rire, notamment chez les patients sous traitement de douleur chronique.

Chaque jour, nous vivons de multiples expériences, chacune avec une expérience et un ton émotionnel différents. Le rire est un outil pour faire face aux difficultés. Cependant, le bonheur ne doit pas être un mandat qui nous amène à nier ce que nous ressentons : misons sur un optimisme intelligent.

Par conséquent, il est extrêmement important de trouver des espaces et des moments pour profiter de rires partagés. Sans nier ni ignorer toute l’autre gamme d’émotions, retrouvons la place du plaisir et de la bonne humeur.

Cela pourrait vous intéresser ...
4 bienfaits du rire selon la science
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
4 bienfaits du rire selon la science

"Le rire est le propre de l'Homme" disait Rabelais. Un jour sans rire est un jour de perdu. Découvrez les bienfaits du rire.



  • Fernández-Poncela, Anna-María (2012). ‘Riéndose aprende la gente’. Humor, salud y enseñanza aprendizaje. Revista Iberoamericana de Educación Superior, III(8),51-70.[fecha de Consulta 2 de Septiembre de 2021]. ISSN: . Disponible en: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=299129032003
  • Ruiz Gómez, M. Carmen, Rojo Pascual, Carmen, Ferrer Pascual, Mª Angeles, Jiménez Navascués, Lourdes, & Ballesteros García, Montserrat. (2005). Terapias complementarias en los cuidados: Humor y risoterapia. Index de Enfermería14(48-49), 37-41. Recuperado en 03 de septiembre de 2021, de http://scielo.isciii.es/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1132-12962005000100008&lng=es&tlng=es.