8 aliments à si vous souffrez d’hypertension

8 avril 2017
Si vous souffrez d'hypertension, il est possible que les aliments qui vous sont recommandés soient peu nombreux, mais il est question en réalité de faire des choix intelligents et sains.
L’hypertension artérielle est l’un des troubles cardiovasculaires les plus communs dans la population mondiale. Elle se développe généralement lorsque le cœur ne parvient plus à pomper correctement le sang dans toutes les parties du corps.
Cela est généralement causé par un rétrécissement ou par une obstruction des artères, qui empêche le transport optimal du sang dans tout l’organisme. Le cœur doit donc faire des efforts supplémentaires.
Depuis quelques années, on classe l’hypertension parmi les problèmes de santé que l’on dénomme « assassins silencieux ». En effet, elle est asymptomatique et ne génère pas de problèmes particuliers, jusqu’au moment où elle entraîne un grave problème de santé.En effet, elle interfère dans le fonctionnement de la plupart des autres systèmes du corps. Elle affecte donc grandement notre qualité de vie.

Pour y faire face, il est fondamental de réaliser des contrôles médicaux réguliers. C’est notamment le cas pour les personnes qui ont des antécédents familiaux ou qui sont sujettes à certains facteurs de risque.

Lorsqu’une personne souffre d’hypertension, elle doit limiter la consommation de certains aliments qui peuvent générer des complications.

Dans la suite de cet article, nous allons vous parler de 8 aliments à risques, tout en vous donnant des alternatives saines pour les remplacer.

Découvrez tout cela avec nous !

1. Le pain

Le pain et toutes les autres viennoiseries contiennent du sel et des graisses saturées . Lorsqu’ils sont absorbés par notre organisme, ils augmentent notre tension artérielle.

Une seule portion de pain peut apporter 230 mg de sodium, c’est-à-dire 15% des apports journaliers recommandés.

Les farines raffinées contenues dans ces aliments peuvent provoquer du surpoids et du diabète, deux problèmes qui complique encore plus la gestion de cette condition.

Voir également :

Le pain à l’huile d’olive : une combinaison parfaite

2. Les boissons caféinées favorise l’hypertension

La consommation excessive de café ou de sodas au cola influe grandement sur l’augmentation de la pression artérielle. Nous devons tou-te-s éviter d’en consommer, mais les personnes qui souffrent d’hypertension doivent les éliminer totalement.

Tous les aliments qui contiennent de la caféine exercent un effet stimulant qui, inévitablement, influe sur l’activité de la pression artérielle.

3. Les assaisonnements

ne pas consommer d'assaisonnements en cas d'hypertension.

Les assaisonnements industriels conçus pour les salades, ainsi que pour d’autres recettes, contiennent beaucoup de sel, une substance qui, comme nous l’avons dit précédemment, peut conduire à la détérioration de la santé artérielle.

La mayonnaise, le ketchup et autres produits similaires contiennent des additifs chimiques qui, même s’ils leur donnent une saveur délicieuse, peuvent générer des difficultés métaboliques sur le long terme.

4. Le beurre et la margarine

Le beurre et la margarine contiennent eux aussi du sel et des graisses. Si vous en consommez régulièrement, ils vont finir par affecter la santé de vos artères.

Ils font également augmenter le taux de mauvais cholestérol (LDL) et forment des plaques qui obstruent le passage du sang dans tous les capillaires du corps.

De plus, leur composition freine le fonctionnement du métabolisme, ce qui peut entraîner une prise de poids importante.

5. Les fromages

La plupart des fromages traditionnels contiennent du sel et des graisses saturées qui entraînent l’augmentation de la pression artérielle.

Le sel favorise la rétention d’eau dans les tissus, augmentant ainsi la tension et le niveau d’inflammation du corps.

De leur côté, les graisses se déposent dans les artères et les durcissent, ce qui interfère avec la circulation sanguine.

Les patient-e-s souffrant d’hypertension artérielle doivent donc remplacer les fromages par des alternatives végétales ou bien les supprimer.

6. La charcuterie

La charcuterie nous paraît souvent être une excellente option pour manger sur le pouce. Ce mot recouvre une large gamme de produits à l’apparence alléchante et aux saveurs exceptionnelles.

Pour autant, depuis quelques années, il n’est plus du tout conseillé d’en consommer, car ils contient des graisses saturées et des composés chimiques qui peuvent affecter notre santé.

Leur forte teneur en sel, ajoutée aux conservateurs et à leur fort apport calorique, augmente l’inflammation des tissus et complique la circulation du sang dans nos artères.

Sur le long terme, la charcuterie peut provoquer des altérations métaboliques, de l’obésité et du diabète.

7. Les sucreries et hypertension

sucreries et hypertension.

Les gâteaux, les bonbons et tous les aliments qui contiennent du sucre raffiné sont très addictifs, mais ils sont également très dangereux pour notre santé.

Les personnes souffrant d’hypertension doivent les exclure de leur alimentation, car ils entraînent une prise de poids excessive et des complications, comme le diabète.

Cependant, le chocolat amer, composé d’au moins 60% de cacao, peut lui avoir des effets bénéfiques, car il contient des antioxydants qui sont parfaits pour lutter contre cette pathologie.

Nous vous recommandons aussi :

5 conséquences inattendues du diabète

8. Les conserves et hypertension

Les aliments en conserve vendus sur le marché contiennent une grande quantité de sel et augmentent donc le risque de souffrir d’hypertension artérielle.

Si nous en consommons régulièrement, ils vont provoquer de la rétention d’eau, une condition qui affecte notre santé rénale et cardiovasculaire.

Consommez-vous au moins l’un des aliments dont nous venons de parler de façon régulière ? Si c’est le cas, essayez de faire plus attention à votre alimentation afin de prendre soin de votre pression artérielle.

Nous vous conseillons également d’augmenter votre consommation de fruits et de légumes, des produits bien plus adaptés pour faire face à cette pathologie.