8 aliments que vous ne devriez jamais donner à un bébé

· 18 octobre 2018
L'une des principales préoccupations des mères est de nourrir leur bébé de la meilleure façon possible. Par conséquent, vous devez aussi garder à l'esprit qu'il existe des aliments nocifs pour les bébés.

La liste des aliments que vous ne devriez jamais donner à un bébé est généralement très utile pour les nouvelles mères. Lorsque votre enfant grandit, vous vous efforcez pour vous occuper de lui et le protéger de la meilleure façon et de manière intégrale.

Le lait maternel est l’aliment le plus complet et le plus nutritif pour un bébé. Cependant, il est également nécessaire d’intégrer certains aliments dans l’alimentation du bébé pour contribuer à sa croissance tout au long de son développement.

L’âge idéal pour commencer une alimentation complémentaire est environ vers les six mois. Durant cette période, le bébé peut rester assis et assimiler correctement beaucoup d’autres aliments.

En général, l’alimentation complémentaire d’un bébé comprend généralement des plats simples et légers tels que des bouillies de fruits ou de légumes. Cependant, il est essentiel de considérer certains aliments que vous ne pouvez jamais donner à votre bébé de moins de 12 mois, car ils pourraient être nocifs pour son organisme.

Aliments que vous ne devriez jamais donner à un bébé de moins de 12 mois

Il existe certains aliments que les mères ne devraient pas inclure au régime alimentaire de leur bébé. Nous vous présentons ici une liste des aliments à ne pas donner à un bébé de moins de 12 moins qui vous servira de base pour nourrir correctement votre enfant.

1. Le sucre

le sucre est un aliment à ne pas donner à un bébé de moins de 12 mois

Les effets néfastes d’une consommation excessive de sucre sont bien connus de tout le monde. Par conséquent, évitez de sucrer les papilles et les boissons des bébés car vous pourriez les habituer à manger des aliments sucrés.

Un enfant de quelques mois n’a pas complètement développé son palais, il ne fait donc pas la distinction entre un aliment sucré et un repas insipide. Si vous souhaitez toujours sucrer les repas de votre bébé, nous vous recommandons d’utiliser de la banane broyée ou un peu de lait maternel afin d’éviter l’apparition précoce de caries.

2. Le miel

Bien qu’il puisse sembler une option naturelle pour adoucir les aliments de votre bébé, il n’est pas conseillé non plus de remplacer le sucre par du miel.

La consommation de miel chez les enfants de moins d’un an a été associée au développement de la maladie du botulisme. Il s’agit d’une maladie intestinale qui favorise la constipation chez le bébé et rend difficile l’allaitement naturel par le sein.

3. Le sel

Tout comme les deux produits précédents, le sel s’utilise pour mettre en valeur le goût des aliments et il est nocif de l’inclure dans le régime alimentaire d’un bébé. C’est un aliment que vous ne devriez jamais donner à un enfant de moins d’un an, car il menace gravement la santé de ses reins.

Les reins d’un bébé de moins de 12 moins ne sont pas suffisamment développés pour assimiler le sel. Donc ils ne pourront pas produire efficacement de grandes quantités de sodium. Vous pouvez cependant inclure cet aliment de manière modérée après l’âge de douze mois.

4. Poisson et fruits de mer

le poisson et les fruits de mer ne sont pas recommandés pour un bébé

Bien que le poisson soit considéré comme une protéine très saine, il n’est pourtant pas recommandé chez les bébés. Certaines espèces de poisson sont riches en mercure, ce qui peut affecter gravement le système nerveux de l’enfant.

D’autre part, vous ne devez pas non plus inclure des crevettes, des gambas ni d’autres crustacés à l’alimentation d’un enfant de moins d’un an. Cela s’explique par la forte teneur en cadmium que contiennent ces aliments. Cette substance est susceptible d’affecter le développement de la fonction rénale de votre bébé.

5. Produits laitiers faibles en gras

Même si le lait maternel ne doit pas être remplacé par d’autres types de lait, il est prudent de fournir à votre bébé certaines sources de graisse animale saine. Celles-ci comprennent le yaourt naturel et le fromage non écrémé en quantités modérées.

Le lait maternel contient beaucoup plus de propriétés nutritionnelles que le lait maternisé, il est donc meilleur pour votre bébé. Il est préférable d’attendre au moins le premier mois de la vie de votre bébé pour commencer à compléter son allaitement avec du lait maternisé.

Par contre, il vaut mieux éviter de nourrir votre bébé avec des produits faibles en gras ou écrémés. En effet, ces produits ont généralement subi de nombreuses modifications pour supprimer les excès de graisse. Et ce sont pourtant ces graisses, en quantités mesurées, qui fournissent une source de vitamines et de calories essentielles à votre tout-petit.

6. Certains légumes

Il est vrai que votre enfant devrait consommer des légumes verts pour apporter à son corps tous les nutriments et les vitamines dont il a besoin. Cependant, parmi les aliments que vous ne devriez jamais donner à un bébé, il existe certains légumes qu’il est préférable d’éviter, tels que :

  • Blettes ou bettes
  • Épinards
  • Algues
  • Bourrache

Ces légumes contiennent de fortes concentrations en nitrates, ce qui pourrait provoquer une méthémoglobinémie. Il s’agit d’une maladie caractérisée par une décoloration bleuâtre de la peau. Celle-ci affecte également les muqueuses et favorise aussi le manque d’oxygène dans le sang.

7. Boissons contenant de la caféine

Certaines mères ne savent pas à quel point il peut être nocif de donner des boissons contenant de la caféine à leurs bébés. Nous les incluons donc dans cette liste des aliments à ne pas donner à un enfant de moins d’un an.

Le café, les boissons gazeuses et le thé contiennent de fortes concentrations de caféine et d’autres additifs. Ces substances réduisent l’absorption du fer et du calcium. De plus, ils sont aussi directement responsables de la surexcitation du système nerveux de l’enfant.

8. Fruits secs et apéritifs industriels

Les fruits secs font partie des aliments que vous ne devriez jamais donner à un bébé de moins d’un an. En effet, ils ont surtout tendance à poser des problèmes tels que l’étouffement de l’enfant.

Par contre, vous pouvez commencer à inclure ces produits dans le régime alimentaire de votre enfant après cinq ans et toujours sous surveillance.

Pensez aussi à ne pas promouvoir la consommation de fritures, de pâtisseries non artisanales ni autres produits industriels si fréquents dans les commerces. Ceux-ci contiennent généralement de grandes quantités de sucre et d’autres additifs qui ne favorisent pas la santé de votre bébé.

Il est essentiel de choisir avec soin les aliments que vous donnerez à votre enfant. Lorsque vous incluez des aliments solides dans son alimentation, vous devez aussi connaître les avantages qu’ils apportent à la santé de votre enfant. En cas de doute, il est conseillé de consulter un spécialiste en nutrition ou l’avis d’un pédiatre. N’oubliez pas de prendre en compte cette liste de conseils lors de la préparation des repas de votre bébé.

L’arrivée à la maison avec un nouveau-né provoque des émotions ambivalentes. D’une part, nous sommes ravis de lui montrer l’endroit qui sera sa deuxième maison. D’autre part, nous pouvons ressentir de la peur et de l’incertitude. Par ailleurs, nous pouvons nous demander si nous serons capables de satisfaire tous ses besoins par nous-mêmes. Découvrez dans cet article les soins à apporter au bébé pendant ses premiers mois.