8 conseils pour prendre de meilleures décisions

· 23 mars 2018
Pour prendre de meilleures décisions, il est nécessaire d'analyser ses pensées et de gérer ses priorités de façon réaliste. 

Dans la vie, tout est décisions. Tous les jours, nous avons des milliers de décisions à prendre, des décisions banales et d’autres véritablement importantes.

Que vous soyez entrepreneur ou salarié, célibataire ou marié, que vous viviez chez vos parents ou avec votre partenaire, vous êtes amené à prendre continuellement des décisions.

Nombreuses sont les personnes qui ont des difficultés à analyser clairement une situation, et ont alors besoin d’aide. Certaines personnes ne parviennent pas à prendre des décisions, car elles ont pris l’habitude que d’autres le fassent pour elles. Dans tous les cas, nous vous recommandons de suivre les conseils suivants, lesquels peuvent vous aider à prendre de meilleures décisions.

Voyons ensemble, dans cet article, 8 conseils pour prendre de meilleures décisions.

1. N’ayez pas peur des conséquences

peur

Chaque décision a ses pour et ses contre : l’achat d’une voiture, un endroit où vivre, se marier… Un choix implique une perte et un gain. Presque toujours, nous optons pour l’option qui, selon nous, nous rendra plus heureux.

Néanmoins, l’aversion à la perte et la peur de se tromper exercent une grande influence au moment de prendre une décision. C’est pourquoi il faut avoir à l’esprit que chaque choix amène une réaction, bonne ou mauvaise.

2.Identifiez le but

Lorsque nous nous trouvons face à une situation qui requiert une décision importante, nous devons avoir notre objectif en tête. Cela nous permettra de nous rendre compte vers quelle direction le choix que nous allons prendre va nous conduire. Le but doit être présent dans le processus de décision.

3. Responsabilisez-vous

L’une des raisons qui nous empêche de prendre la bonne décision est la sensation de se sentir coincé avec le choix pris (ou que nous allons prendre). Être responsable de ses actes implique de savoir comment agir si quelque chose tourne mal, et aussi de se féliciter si tout va bien.

S’engager dans ses actions est fondamental. Si vous vous rendez compte que vous n’avez pas pris la bonne décision, sachez que se sentir coupable et se jeter la pierre ne servent à rien. La meilleure chose à faire est de chercher à résoudre la situation et d’apprendre de ses erreurs.

Lisez aussi : Ne pas prendre de décisions est pire que de commettre des erreurs 

4. Faites confiance à votre intuition

Intuition

Nous avons tendance à penser que, pour prendre de meilleures décisions, il faut analyser chaque aspect pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Néanmoins, nous ne disposons pas toujours de ce temps, et parfois nous devons agir le plus rapidement possible. Cela ne veut pas dire que nous allons forcément commettre une erreur ; c’est une bonne façon d’apprendre à se laisser guider par son intuition.

5. Examinez les options 

Ce conseil n’est pas contraire à celui de suivre son intuition ; ces deux conseils sont complémentaires. Lorsque nous faisons face à un problème, il est normal d’analyser ce problème depuis son propre point de vue. Et si nous analysions ce problème depuis une perspective différente ?

Il est parfois très utile de considérer d’autres options pour rendre le processus plus simple. La pensée critique peut très souvent porter préjudice au processus de décision.

6. Considérez également vos émotions

Pour prendre de meilleures décisions, il ne faut pas seulement écouter sa raison ; il faut aussi laisser de l’espace à ses sentiments. Il est vrai que, dans de nombreux cas, les émotions peuvent nous jouer un mauvais tour, mais elles peuvent aussi nous être utiles lorsque nous ne savons pas quel chemin prendre.

Ayez à l’esprit que, lorsque nous sommes fâchés, anxieux ou stressés, nous avons tendance à prendre de mauvaises décisions. Ces émotions brouillent le jugement. La colère peut nous amener à être impulsifs et plus enclins aux prises de risque.

Lisez aussi : 6 décisions à prendre pour perdre du poids

7. Demandez de l’aide lorsque cela vous est nécessaire 

Femme chez un psy

Il y a une très grande différence entre dépendre de personnes pour prendre une décision et demander conseil lorsque nous ne sommes pas certains de prendre la bonne décision.

Dans le premier cas, nous nous débarrassons de notre obligation et nous évitons ainsi de penser à une solution pour résoudre notre problème. Dans le deuxième cas, nous travaillons en équipe et faisons en sorte que notre cerveau envisage d’autres options.

Très souvent, le regard d’un tiers est ce dont nous avons besoin pour clarifier nos idées et faire le bon choix.

8. Réduisez vos options

Si nous avons à disposition vingt teintes d’une couleur pour peindre la chambre des enfants, il est très probable que nous passions une semaine à nous demander quelle couleur nous devrions choisir. Lorsque nous avons moins d’options, il est plus facile d’en écarter certaines. 

Plus vous avez d’options, plus votre cerveau travaille, et plus de temps vous perdez. Vous ne parviendrez probablement pas à prendre la meilleure décision dans ces conditions. Par conséquent, faites en sorte de réduire au maximum les options qui se présentent à vous avant de faire un choix.